En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permanents ou tiers, pour plus d'informations nous vous invitons à consultez notre Politique de Cookies . Accepter

L’avenir du WMS est dans le cloud

14/03/2016

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication ont profondément impacté notre environnement. Le changement de paradigme le plus important de ces dernières années a été causé par l’industrie des logiciels, notamment avec le développement d’applications conçues pour fonctionner dans le cloud. Les activités logistiques des entreprises ont dû rapidement s’adapter à ce changement, exigeant de plus en plus que les logiciels créés soient compatibles avec le cloud.

Ce changement de paradigme a été principalement provoqué par les besoins des clients eux-mêmes qui, avant les périodes de crise, souhaitaient obtenir un accès continu à l’information. Ils se sont donc orientés vers le cloud pour les avantages suivants : dépenses contrôles, modulaire set mobiles. Cependant, il est aussi important de prendre en compte l’influence fondamentale qu’a eu l’évolution de la technologie, qui a permis d’augmenter la capacité de connexion aussi bien pour les communications entre deux emplacements physiques que la connexion en déplacement.

Cette évolution a aussi été permise par les changements sociaux induits par la mondialisation, le partage de l’information et la nécessité d’y accéder en permanence.

Cloud : de quoi parlons-nous ?

Le terme cloud est un mot générique présent dans notre quotidien et qui se définit de la manière suivante : nouvel environnement technologique accessible via le réseau (internet) pour un accès rapide, à tout moment, depuis tout endroit, et qui ne nécessite aucun investissement spécifique.

Principaux avantages

Les caractéristiques principales de cette augmentation du nombre de solutions utilisant la technologie du cloud sont les suivantes :

Économies réalisées au moment de l’investissement initial

de tout type de projet d’installation de logiciel. L’infrastructure logicielle est supprimée et ne sont conservés que les équipements d’usage. De plus, le coût initial de la licence est éliminé, car le service est accessible en mode SaaS, via un paiement mensuel.

Actualisations automatiques et sécurisées des applications.

Il n’est plus nécessaire de passer des semaines à actualiser les applications de l’entreprise. Les actualisations automatiques permettent d’éviter tout risque de perte de données, de temps morts, etc., sans avoir besoin de recourir à une intervention humaine.

Économies réalisées sur les coûts de maintenance.

Adopter un modèle SaaS consiste à externaliser la maintenance et l’hébergement de la solution chez le fournisseur. C’est lui désormais qui est responsable du bon fonctionnement du hardware.

Flexibilité.

Le modèle convient tout particulièrement aux entreprises dont la croissance évolue avec le temps. L’offre peut être ajustée en fonction des besoins.

Accès à l’information depuis tout lieu.

Une connexion à Internet suffit pour travailler à distance.

Réduction des temps d’installation

au moment du déploiement de la solution, car l’installation du logiciel n’est pas nécessaire : un simple un navigateur web suffit.

Sécurité.

Le cloud ne repose pas sur le matériel informatique. Vous ne perdez donc pas de données, en cas de perte d’appareils portables ou en cas de dysfonctionnement du matériel utilisé par le client. Comme les données sont stockées dans le cloud, vous pouvez toujours accéder aux informations de l’entreprise, quel que soit le ou les problèmes rencontrés par l’équipement informatique.

Quelques précautions à prendre

Toutes ces caractéristiques sont des avantages considérables qui ont amené plus de 60% des PME à utiliser les services offerts par le cloud. Néanmoins, cette solution comporte quelques inconvénients qu’il convient de prendre en compte :

Dépendance à la connexion au réseau.

Avant de passer au cloud, il est important de vérifier que l’infrastructure réseau qui supportera ces services soit bien adaptée. Vous devrez également vous assurer de disposer d’un plan de secours, dans l’éventualité de coupures de connexion réseau.

Perte de contrôle des données.

C’est l’inconvénient majeur mis en avant par beaucoup d’entreprises qui souhaiteraient éventuellement utiliser la technologie du cloud. Cette délocalisation du système d’information rebute certaines entreprises en raison de l’importance qu’ils accordent à la sécurité de leurs données. Pourtant, la réalité montre que les fuites de données sont plus fréquentes en interne, et que la probabilité d’une défaillance des systèmes est plus élevée pour ceux propres à l’entreprise que pour ceux de n’importe quel service stocké sur le cloud.

Le logiciel Easy WMS évolue avec le cloud

En analysant les avantages et les inconvénients du cloud, il est évident que l’avenir du logiciel et des services soit dans le cloud. Aujourd’hui, 60 % des PME l’utilisent, et ce chiffre ne cessera d’augmenter ces prochaines années. Face à ce nouveau changement de paradigme et afin de répondre aux besoins de ses clients, Mecalux Software Solutions, le département WMS de Mecalux a développé une nouvelle version de son logiciel de gestion d’entrepôt, Easy WMS qui s’adapte à l’architecture utilisée par le client :

Dans le cloud, ce qui permet une disponibilité en mode SaaS (Software as a Service).

Architecture traditionnelle client/serveur (modèle on-premise). Le client peut ainsi choisir l’option la plus appropriée. Pour plus de flexibilité, il peut même commencer par utiliser le modèle traditionnel pour ensuite passer au cloud, et vice-versa.