En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permanents ou tiers, pour plus d'informations nous vous invitons à consultez notre Politique de Cookies . Accepter

Mecalux accélère sa croissance par une augmentation des ventes de 19% au 1er semestre

14/08/2007

Mecalux a accéléré sa croissance et clôture le premier semestre de l’année par une hausse de 19% de ses ventes, qui s’élèvent de 252,1 M au premier semestre de l’année dernière à 301 M d’euros cette année. Le Groupe Mecalux a dépassé les prévisions de croissance espérée grâce à la bonne évolution sur les marchés où il s’est nouvellement implanté, à la croissance de la division d’automatisation et aux besoins croissants en gestion de stockage sur tous les marchés. Il faut également souligner le fort développement du carnet de commandes de la division d’entrepôts automatisés, qui atteint 56 M au premier semestre 2007, soit une hausse de 59%. L’entreprise mise sur l’automatisation pour le futur du stockage.

Evolution positive des principales valeurs
L’EBITDA a augmenté de 26% passant de 37,7 M d’euros en 2006 à 47,6 M d’euros au premier semestre 2007 alors que le bénéfice avant impôts augmente de 67% s’élevant de 19,1 M à 32 M d’euros au premier semestre 2007. Toutefois, la compagnie obtient un bénéfice net de 24,2 M d’euros durant cette première moitié de l’année, soit 100 000 euros de moins que pour la même période de l’année précédente. Cette évolution est due à l’activation de crédits et déductions fiscales dans ses filiales de Pologne et des Etats-Unis, d’un montant total de 19 M d’euros, qui s’était traduite par une entrée d’argent au niveau des impôts de 5,2 M d’euros, en 2006.

Croissance sur tous les marchés

EUROPE.
Sur les marchés d’Europe du Sud (Espagne, France, Italie et Portugal) la hausse des ventes se poursuit à un rythme soutenu de 15%. En Europe centrale et Europe de l’Est la croissance a été très forte, atteignant 67%.

ZONE ALÉNA.
L’augmentation des ventes s’est élevée à 19%. Aux Etats-Unis, Mecalux a connu une hausse de parts de marché très rapide en plus d’une croissance en devise locale de 23%. Au Mexique la croissance a atteint 26%.

ZONE MERCOSUR.
La croissance générale a été de 41%, une croissance très élevée qui dans le cas de l’Argentine atteint 55% tandis qu’elle représente 7% au Chili. Soulignons également l’excellente évolution de la filiale du Brésil qui a triplé son chiffre d’affaires grâce à la réalisation d’importants projets dans cette zone.

% ventes sur total ventes consolidées
Europe du Sud : 71%
Autres marchés européens : 6%
ALÉNA : 15%
MERCOSUR : 8%

% hausse par rapport à la même période en 2006
Europe du Sud : + 15%
Autres marchés européens : + 67%
ALÉNA : + 19%
MERCOSUR : + 41%

Evolution de la dette
Le Groupe poursuit l’amélioration de ses ratios du bilan avec un ratio de la dette nette par rapport aux fonds propres de 0,78. Si l’on compare le premier semestre 2007 avec la même période de l’année dernière, la dette nette est plus élevée puisqu’elle passe à de 152,9 M à 162,9 M d’euros. Toutefois, elle recule par rapport à sa situation à la clôture de l’exercice où elle plafonnait à 173 M d’euros. Une évolution positive qui est due à la génération positive de cash flow.