En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies permanents ou tiers, pour plus d'informations nous vous invitons à consultez notre Politique de Cookies . Accepter

Mecalux facture 101,8 millions d’euros au premier trimestre, soit 33,5 % de moins que l’année dernière à la même période

04/05/2009

Mecalux a clos le premier trimestre 2009 avec un chiffre d’affaires de 101,8 millions d’euros, ce qui représente une diminution de 33,5 % par rapport à la même période de l’année dernière. Les bénéfices nets ont atteint 7,7 millions d’euros, soit une baisse de 32,9 %. Mecalux attribut ce recul des ventes à une réduction de l’activité économique globale et au retard dans la prise de décisions pour l’investissement en équipements de nombreuses entreprises. D’autre part, l’intégration de l’entreprise Interlake a entraîné une augmentation du nombre de commandes de 24,1 % par rapport à la même période de l’exercice précédent, ce qui a permis d’atteindre 25,2 millions d’euros dans ce secteur. L’ALÉNA représente déjà 18 % des ventes du groupe. Actuellement, les nouveaux investissements doivent permettre à Mecalux de se situer en position stratégique et tout particulièrement en position de leader au moment du redressement de l’activité économique.

Ventes par zones géographiques
Sur les marchés du sud de l’Europe (Espagne, France, Italie et Portugal), le chiffre d’affaires a diminué de 37,1 % par rapport à la même période de l’année dernière. Sur le Mercosur, cette baisse a été de 14,3 %. 12,2 % des ventes du groupe proviennent de cette zone.

Achat d’Interlake
Mecalux a conclu l’achat d’Interlake au cours de cette première période de l’année. L’entreprise a mis en place la procédure d’assignation de la juste valeur des actifs acquis et des passifs assumés. Mecalux a provisoirement évalué les actifs à 11,8 millions d’euros de plus sur le prix d’achat. Il s’agit d’une procédure non close et, en cas de besoin, Mecalux fera les corrections nécessaires conformément aux normes de comptabilité.

D’autre part, l'EBITDA du premier trimestre 2009 s’est élevé à 1,7 millions d’euros, ce qui représente une décroissance de 93 % due à une baisse d’activité. Mecalux a aussi entrepris une procédure de réduction des coûts qui sera notable au cours des prochains mois.

Taux de rentabilité et dette
Il faut également souligner que la dette nette a baissé de 85,7 % au cours de cette première période de l’année, se situant à 24 millions d’euros, par rapport aux 168 millions d’euros de la même période de l’année dernière, même avec les achats réalisés. Le patrimoine net de l’entreprise a connu une forte croissance, de 70 % exactement. Il se situe donc à 392,4 millions d’euros, par rapport aux 230,8 millions d’euros de l’exercice précédent.