Le marquage au sol de l'entrepôt signale visuellement les dangers

Le marquage au sol en entrepôt : les méthodes et les règles à respecter

04 novembre 2020

Le marquage au sol de l'entrepôt consiste à recouvrir la surface d’une installation logistique avec des indications. Cette mesure de sécurité vise à minimiser les risques possibles dans un entrepôt et à organiser l'espace.

Pour prévenir les risques dans les entrepôts, les zones dédiées aux activités de stockage ainsi que les zones où circulent les équipements de manutention et les piétons doivent être signalisées et différenciées visuellement.

Voyons à présent à quoi ressemblent la signalétique, les réglementations à respecter et les avantages d'un entrepôt correctement signalisé.

Pourquoi mettre en place un marquage au sol dans l'entrepôt ?

Le marquage au sol de l'entrepôt est un moyen de délimiter les zones de travail. Il s'agit d'une mesure de sécurité qui a pour rôle d’indiquer aux opérateurs les zones à risques de façon très visuelle, claire et évidente.

Sont signalisées toutes les zones où il pourrait y avoir un risque pour les opérateurs, comme, par exemple, les zones de stockage de substances et produits dangereux. Sont également signalisées les issues de secours, les zones où il y a des obstacles et les endroits où se trouvent les systèmes anti-incendie, afin de les localiser plus facilement.

Il est conseillé de ne marquer que les zones essentielles de l'entrepôt, car un marquage excessif pourrait induire en erreur les travailleurs qui y travaillent habituellement.

Les principales raisons de mettre en place un marquage au sol correct dans l'entrepôt sont les suivants :

  • Se conformer à la réglementation. La Directive 92/58/CEE de l'Union européenne oblige les entreprises à marquer le sol de l'entrepôt. Le non-respect de cette norme peut entraîner des sanctions et des poursuites 
  • Augmenter la sécurité. La signalisation est un moyen de prévention des risques professionnels. Par exemple, empêcher les opérateurs de se croiser avec des chariots élévateurs permet d'éviter les accidents.
  • Agencer l'espace. La délimitation des zones de travail contribue au maintien de l'ordre. Il est indispensable que l'entrepôt soit parfaitement organisé, car un bon agencement de l'entrepôt a une influence positive sur toutes les activités.
  • Minimiser les déplacements. Comme tout est délimité par une signalisation au sol, les opérateurs savent où aller, ce qui augmente la vitesse des déplacements et donc la productivité.

Le flux continu de personnes et de produits dans l'entrepôt augmente la probabilité d'accidents (principalement des chocs et des chutes). Selon Eurostat, 300 000 accidents ont lieu chaque année dans le secteur de la logistique en Europe. Une partie de ces accidents se produit dans le cadre de déplacements d'un point à un autre de l'entrepôt Pour éviter tout risque, un marquage au sol correctement mis en place dans l'entrepôt est primordial.

Les différents types de signalétiques dans l'entrepôt

Le sol de l'entrepôt est marqué de différentes façons. Grâce aux normes de sécurité, les dangers, les interdictions ou les informations sont représentés par des formes et des couleurs, comme pour les panneaux de signalisation. Ainsi, par exemple, si nous voyons un panneau triangulaire, nous savons que c'est un avertissement de danger. En revanche, s'il est carré, il est informatif.

Normalement, le marquage se fait avec de la peinture spéciale à base de résine, car elle est plus résistante à l'usure et à l'abrasion. À l'aide d'une machine à tracer (traceur) ou de matrices, des lignes sont dessinées pour délimiter les zones. Ces peintures doivent pouvoir résister au passage régulier d’engins de manutention et ne pas être glissantes.

Des adhésifs antidérapants, particulièrement résistants à l'eau, aux températures extrêmes et à l'exposition au soleil sont également utilisés. Ils sont généralement collés directement sur le sol ou sur les escaliers car, étant antidérapants, ils réduisent le risque de glissades. Ils peuvent être de différentes couleurs, mais ils sont principalement jaune et noir pour avertir du risque de chute ou de trébuchement.

Le ruban adhésif antidérapant est particulièrement résistant pour le marquage au sol de l'entrepôt
Le ruban adhésif antidérapant est particulièrement résistant pour le marquage au sol de l'entrepôt

Quelques conseils pour une bonne signalétique industrielle 

Avant de marquer le sol de l'entrepôt, la première chose à faire est de se documenter et de se renseigner sur le cadre juridique existant. Par exemple, il est fondamental de connaître les couleurs qui peuvent être utilisées et les zones à différencier avant d'aborder la signalétique industrielle.

Ensuite, l’agencement et l'organisation de l'espace dans l'entrepôt doivent être évalués afin d'identifier les risques éventuels.

Enfin, il convient de choisir le type de signalisation approprié (peinture ou ruban adhésif). Votre choix dépendra des caractéristiques du sol et de la durée dans le temps du marquage, à savoir si vous souhaitez une signalisation temporaire ou permanente. Les entreprises dont l’agencement de l'entrepôt change régulièrement ont tendance à opter pour des rubans adhésifs.

Idéalement, l'entrepôt doit être à température ambiante pour appliquer de la peinture ou des adhésifs. De même, il est impératif que le sol soit propre et sec, sans poussière, sans graisse ni huile pour une adhérence optimale.

Enfin, le responsable de l'entrepôt est chargé de réviser le marquage au sol, contrôler son état et de s'assurer que le nettoyage est correctement et régulièrement effectué.

La réglementation relative au marquage au sol de l'entrepôt

La réglementation européenne

Dans l'Union européenne, la directive 92/58/CEE est la réglementation en vigueur, obligatoire pour tous les pays de l'UE et qui, par conséquent, fait partie de la législation nationale.

Selon cette norme, l'employeur doit s'assurer de marquer le sol de son entrepôt lorsque celui-ci comporte des risques qui ne peuvent être évités par d'autres moyens techniques de protection.

Éclaircissons maintenant quelques points de cette norme :

La formation

Cette directive implique la formation des travailleurs et de leurs responsables aux mesures de prévention des risques et de la signalisation utilisée. Elle est essentielle pour la bonne compréhension de la signification des symboles et des couleurs de sécurité, y compris ceux situés en dehors de leur zone de travail, de tout le personnel.

Cette formation garantie la bonne interprétation des indications. Elle devra avoir lieu à chaque nouveau panneau installé, pour toute modification d’un panneau existant et à tout nouveau membre du personnel.

Le choix des couleurs

La directive décrit les couleurs de sécurité qui peuvent être utilisées à la fois pour la signalisation sous forme de panneau et le marquage au sol :

Couleur Signification Indications et détails
Rouge Panneau d'interdiction. Comportement à risque.
Danger - alarme. Stop, arrêt, évacuation.
Matériels et équipements de lutte contre les incendies. Identification et emplacement.
Jaune / Jaune orangé Panneau d'avertissement. Attention, Précaution / Vérification.
Bleu Panneau d'obligation. Conduite ou action spécifique / Obligation de porter un équipement de protection individuelle.
Vert Panneau de sauvetage ou de secours. Portes, sorties, passages, matériel, postes de sauvetage ou de secours, locaux.
Condition de sécurité. Retour à la normale.

 

Pour que les couleurs soient parfaitement et rapidement identifiées, il faut éviter que d'autres signalisations n'obstruent leur visibilité ou ne soient trop proches les unes des autres.

Les obstacles et zones dangereuses

Les zones où il existe un risque de collision avec des obstacles, de chutes d'objets et de personnes, doivent être marquées. 

Par exemple, les passages inférieurs qui traversent les rayonnages à palettes sont identifiés, ce qui facilite les flux, tout en servant également de sortie de secours.

A cette fin, il est courant d'utiliser des bandes jaunes et noires ou, rouges et blanches.

Panneaux pouvant être placés dans les zones à obstacles dans l'entrepôt
Panneaux pouvant être placés dans les zones à obstacles dans l'entrepôt

Les voies de circulation

Les voies de circulation des engins et véhicules doivent être clairement identifiées par des bandes de couleur visibles, de préférence blanches ou jaunes, en tenant compte de la couleur du sol.

Pour placer ces bandes, la distance de sécurité entre les véhicules et tout objet pouvant être proche, y compris les opérateurs eux-mêmes, doit être prise en compte.

Un entrepôt ayant un sol bien balisé a un impact sur la sécurité des opérateurs
Un entrepôt ayant un sol bien balisé a un impact sur la sécurité des opérateurs

Un entrepôt signalisé et sécurisé 

Assurer la sécurité est une des priorités de toute entreprise. La formation, la prévention, la responsabilité et la maintenance minimisent les risques pour les personnes, les interruptions de service et les dommages sur la marchandise.

La signalisation est l'un des moyens les plus efficaces de garantir la sécurité de l'entrepôt, car elle permet aux opérateurs d'identifier visuellement les menaces potentielles. Cependant, il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'une action préventive supplémentaire, complémentaire à d'autres mesures tout aussi efficaces pour assurer le bon  fonctionnement de l'entrepôt, comme par exemple les Inspections Techniques des Rayonnages (ITR).

Chez Mecalux, nous commercialisons des solutions de stockage et de gestion dans plus de 70 pays, c'est pourquoi nous avons une vision globale des normes qui s'appliquent dans différents pays en matière de santé et de sécurité au travail. Contactez-nous afin de faire le point sur votre entrepôt et vous aider à le protéger.