Traitement des commandes logistiques dans un entrepôt

7 conseils pour améliorer le traitement de vos commandes logistiques

12 novembre 2018

Le traitement des commandes en logistique est un élément crucial pour votre entreprise : c’est au vue de vos performances que vous pourrez déterminer la qualité de votre gestion. Plus vous serez capable de traiter des commandes rapidement, plus vous pourrez en expédier. En remplissant cette condition vous réussirez à satisfaire vos clients et à avoir l’avantage sur vos concurrents. Voici quelques-uns de nos conseils que nous vous recommandons de mettre en place petit à petit afin d’améliorer ce processus :

1) Gardez le contrôle de vos stocks

Afin de garder des niveaux de stocks adéquats, il vous faudra mettre en place un système de contrôle pour chacun de vos types de stocks (saisonnier, de sécurité, etc.) et choisir une solution de traçabilité infaillible. Certains entrepôts utilisent encore d’anciennes méthodes de traçabilité en utilisant du papier, mais d’autres ont pris la décision de se tourner vers un logiciel de gestion d’entrepôt qui, en plus d’optimiser vos stocks, se charge d’accroître vos rendements.

2) Revoyez vos processus à faible valeur ajoutée

Toutes les commandes dont les données ne sont pas directement envoyées à votre ERP nécessitent une saisie manuelle : une erreur peut avoir de lourdes conséquences sur l’expérience vécue par votre client.

Grâce à l’automatisation de ce type d’opérations, vos employés pourront se recentrer sur d’autres tâches afin d’améliorer la satisfaction de vos clients.

3) Organisez vos marchandises efficacement

Cet élément est déterminant : si l’organisation des articles au sein de votre entrepôt est efficace, vos préparateurs de commandes le seront aussi.

Afin d’y parvenir, certains éléments sont indispensables : déterminez les caractéristiques de vos références, revoyez régulièrement vos processus de rangement, étiquetez correctement vos marchandises et référencez vos rayonnages, racks et conteneurs.

Marchandises organisées et palettisées efficacement dans un entrepôt.
Marchandises organisées et palettisées efficacement dans un entrepôt.

4) Adoptez des solutions de stockage automatisé

De nombreuses entreprises ont décidé de mettre en place des systèmes de stockage automatisé tels que les transstockeurs, les convoyeurs et les navettes motorisées. Innovantes, ces machines utilisent ce que nous appelons le modèle « Goods to Man » : une technique dont les bénéfices pour les centres logistiques ne sont plus à prouver.

5) Veillez à ce que les commandes soient faciles à passer

Que ce soit pour passer une commande en ligne ou en boutique, le plus important est que vos clients puissent le faire facilement, rapidement et sans rencontrer d’obstacles. Puisque c’est en grande partie grâce à eux que votre entreprise fonctionne, il est primordial que cette étape soit simple.

6) Mettez en place une politique de retours adéquate au traitement des commandes logistiques

De nos jours, la politique de retour est tout aussi importante que les délais de livraison : un client potentiel a plus de chance de passer commande s’il voit que votre politique de retour est correctement définie, flexible et avantageuse. La concurrence est rude et vos clients ont l’embarras du choix : essayez de toujours être à leur écoute.

7) Communiquez avec votre client et demandez-lui son avis

Un client satisfait repasse commande et vous envoie ses contacts. Cependant, afin d’offrir un meilleur service et de détecter les aspects de votre entreprise que vous pourriez améliorer, nous vous conseillons de leur faire remplir un questionnaire de satisfaction après chaque commande reçue. Ainsi, vous pourrez contrôler les erreurs de préparation de commandes et prendre des décisions stratégiques et opérationnelles.

Vous ne suivez pas encore l’un des points énumérés ci-dessus ? N’attendez plus et commencez dès maintenant à analyser vos processus de prise et de préparation de commandes afin de mettre toutes les chances de votre côté pour que votre entreprise augmente son chiffre d’affaires.