L'automatisation des processus logistiques accroît la productivité et la sécurité des flux de marchandises.

Les processus qui peuvent être automatisés en logistique

14 mars 2022

L’automatisation de la logistique implique l’utilisation de technologies dans le but d’améliorer l’efficacité de l’entrepôt. Les processus pouvant être automatisés vont de la réception et de la préparation des commandes au contrôle des stocks et des expéditions.

Un entrepôt automatisé comprend des engins de manutention comme des transstockeurs ou des convoyeurs afin d’optimiser les différentes opérations réalisées dans les installations logistiques.

Quels processus automatiser en logistique ?

L’automatisation est un allié pour les entreprises qui cherchent à améliorer leur service, réduire les délais de livraison, augmenter le nombre d’expéditions, éviter les ruptures de stock et anticiper l’évolution de la demande, entre autres objectifs. Voyons quels sont les processus généralement automatisés en logistique :

Les flux de marchandises dans l’entrepôt

La logistique englobe une multitude de mouvements de marchandises, telles que les réceptions, la préparation et l’expédition des commandes ou les livraisons aux clients.

L’un des moyens d’automatiser les flux de marchandises consiste à installer un système de convoyage. Il s’agit d’un ensemble d’éléments dédiés au transfert, à l’accumulation et à la distribution des marchandises vers des zones spécifiques selon les besoins des opérations logistiques (d’un entrepôt à un autre, de la production à l’entrepôt ou entre différentes zones d’une même installation).

Un exemple d’usage de cette solution automatisée se trouve dans l’entrepôt de Tadım en Turquie. Le distributeur de noix et fruits secs a fait appel à Mecalux pour installer des convoyeurs pour palettes afin de relier automatiquement son entrepôt au centre de production. Le système a augmenté les flux de mouvements des marchandises, ce qui était essentiel pour que l’entreprise puisse répondre à la forte demande. « Le fait de connecter l’entrepôt à la production avec des convoyeurs nous a permis d’augmenter le nombre de réceptions quotidiennes de 73 % », déclare le responsable de la logistique chez Tadım, Kemal Güler.

Le stockage des marchandises

Le stockage des marchandises peut également être automatisé grâce à des transstockeurs pour palettes ou bacs. Ces machines se déplacent en longueur et en hauteur dans les allées pour transporter, stocker et extraire les marchandises de leurs emplacements.

Les entreprises qui gèrent des articles de petites dimensions peuvent automatiser la gestion de leurs produits avec des transstockeurs pour bacs ou miniload. Ce système accélère la préparation des commandes. Le miniload automatise la mise en stock et le retrait des bacs des rayonnages et les place sur un convoyeur qui les achemine aux postes de picking où les commandes sont préparées. « Le magasin automatique miniload nous a apporté de grands avantages, parmi lesquels nous soulignons une nette réduction des erreurs et une importante augmentation des performances. Nous sommes désormais en mesure d’exécuter toutes nos tâches plus rapidement », déclare Francis Deneckere, directeur des opérations chez TAL, fabricant belge de systèmes d’éclairage de haute qualité.

Le fabricant de systèmes d’éclairage TAL a automatisé ses processus de stockage avec un transstockeur pour bacs miniload
Le fabricant de systèmes d’éclairage TAL a automatisé ses processus de stockage avec un transstockeur pour bacs miniload

Le chargement et déchargement de camions

Le chargement et déchargement de camions est une opération qui peut être automatisée grâce à un système automatique, également appelé ATLS (Automatic Truck Loading Systems). Cette solution permet d’introduire et de retirer les palettes des camions avec une intervention minimale de l’opérateur.

Le Groupe Siro par exemple, l’un des plus grands fabricants de biscuits, pâtes, pain de mie, pâtisseries et céréales en Espagne, a automatisé le chargement et le déchargement de ses camions. Les flux dans son entrepôt étant intenses et continus, l’entreprise a mis en place un système de chargement et de déchargement automatique des camions de livraison pour pouvoir effectuer ces opérations plus rapidement.

Le contrôle des entrées

La réception des marchandises est une opération clé de la logistique. En règle générale, les produits qui arrivent dans les entrepôts automatisés passent par un poste d’inspection pour vérifier que les marchandises répondent bien aux exigences établies pour leur stockage dans les rayonnages.

L’inspection des marchandises entrantes peut être automatisée à l’aide de convoyeurs et de systèmes automatiques de contrôle de gabarit des palettes. L’automatisation du contrôle qualité comprend un poste situé au début du circuit de convoyeurs qui valide les produits : il vérifie les dimensions et la stabilité de la marchandise, ainsi que l’état de la palette, pèse la marchandise et scanne le code-barres pour vérifier qu’aucune erreur n’a été commise.

L’inspection des marchandises est un processus fondamental pour Mega Pharma, l’une des principales entreprises pharmaceutiques d’Uruguay. La priorité de Mega Pharma est d’assurer une bonne manutention des articles. L’entreprise a aménagé une grande zone de réception où l’état de la marchandise est vérifié. Les palettes de matières premières passent également une inspection dans trois cabines isolées où les opérateurs évaluent les caractéristiques des produits.

La préparation des commandes

La préparation des commandes est l’une des opérations ayant le plus grand impact sur la productivité des entreprises. Lorsque le picking est réalisé manuellement, les opérateurs doivent parcourir l’entrepôt à la recherche des références composant chaque commande. Toutefois, l’automatisation étant synonyme d’optimisation, les systèmes automatisés permettent aux opérateurs d’accroître leurs performances lors de la préparation et de l’expédition des commandes. L’un des moyens les plus efficaces de préparer les commandes est la méthode dite du « produit vers l’homme » (mieux connu sous le nom anglais goods-to-person), qui consiste à acheminer les marchandises aux opérateurs par le biais de systèmes automatiques tels que des transstockeurs et des convoyeurs.

La multinationale Porcelanosa, par exemple, prépare un grand nombre de commandes par jour dans son centre logistique en Espagne. Pour faciliter le travail des opérateurs, l’entreprise a créé une zone de picking où les commandes sont préparées selon le principe du « produit vers l’homme ». Pour manipuler les charges les plus lourdes, elle a installé des bras robotiques industriels qui contribuent à améliorer les performances dans le processus de picking.

Le contrôle et la gestion

Le contrôle des stocks ainsi que l’organisation des opérations sont deux des activités les plus importantes d’un entrepôt. Ce processus peut être automatisé à l’aide d’un logiciel de gestion d’entrepôt tel qu’Easy WMS de Mecalux.

Avec un logiciel logistique, les entreprises suivent précisément l’état de leur stock et optimisent la façon dont les opérations sont effectuées. Grâce à des terminaux mobiles radiofréquence, les opérateurs suivent les instructions du logiciel, pour plus de rapidité et moins d’erreurs.

Par exemple, la numérisation a apporté de grands avantages à l’entreprise de dispositifs médicaux pour les soins respiratoires Intersurgical. Dans son entrepôt automatisé en Lituanie, l’entreprise a mis en œuvre le logiciel Easy WMS de Mecalux et ainsi avoir un contrôle plus rigoureux de la traçabilité. « Nous sommes heureux de constater que, dans un délai très court, nous avons obtenu un meilleur contrôle de tous les processus liés à notre logistique. Ce fait sera essentiel à l’avenir, à mesure que notre entreprise se développera. Nous souhaitons maintenir ce centre en tant que pôle de notre principal réseau de distribution mondial », explique Martynas Tamosiunas, responsable de la chaîne d’approvisionnement du groupe Intersurgical.

Entrepôt automatisé d’Intersurgical en Lituanie géré par Easy WMS de Mecalux
Entrepôt automatisé d’Intersurgical en Lituanie géré par Easy WMS de Mecalux

Pourquoi automatiser les processus logistiques ?

La mise en œuvre de solutions robotisées dans les processus automatisables de la logistique est stratégique pour de nombreuses entreprises. Les engins de manutention automatisés effectuent des tâches telles que le picking, le déplacement ou le stockage de manière rapide et sûre.

En automatisant les processus, les entreprises visent à éliminer les erreurs découlant de la gestion manuelle des marchandises. De même, les entreprises ayant un taux élevé de mouvements dans leur entrepôt investissent dans l’automatisation pour assurer un flux constant de produits. Comment y parviennent-elles ? En mettant en œuvre des solutions automatisées telles que des convoyeurs ou des transstockeurs, qui fonctionnent 24h/24 et 7j/7.

Même les entreprises qui stockent des produits à température négative automatisent leurs processus logistiques avec le même objectif : la productivité. L’une des principales raisons est que l’automatisation avec des transstockeurs et des convoyeurs facilite la gestion des marchandises stockées dans des chambres de congélation, ce qui augmente le nombre de cycles effectués.

Quand faut-il automatiser un entrepôt ?

L’automatisation de la logistique s’applique généralement aux tâches répétitives telles que le chargement et le déchargement des camions, le stockage ou les déplacements de produits. Voici quelques scénarios dans lesquels une entreprise peut envisager d’automatiser son entrepôt :

  • Accélérer les processus. Ces dernières années, notamment avec l’essor du e-commerce, la logistique a connu une transformation caractérisée par des délais de livraison de plus en plus courts. Les entreprises qui souhaitent minimiser leurs délais tout en réduisant la marge d’erreur se tourne vers l’automatisation pour accélérer les processus.
  • Traiter un nombre croissant de commandes. L’automatisation peut également améliorer considérablement la préparation des commandes dans les entrepôts qui traitent un volume élevé de commandes. Les engins d’entrepôt organisent les produits de manière stratégique afin de faciliter les tâches de stockage et de picking.
  • Faire face aux changements dans l’entreprise. Qu’il s’agisse d’agrandir la capacité de stockage ou d’augmenter le nombre de commandes, les entreprises peuvent automatiser leurs processus logistiques pour améliorer la flexibilité de leur chaîne d’approvisionnement.
  • Exploiter l’espace de stockage. Les entreprises disposant d’une surface de stockage limitée peuvent automatiser leurs processus et ainsi optimiser l’espace disponible. Par exemple, un transstockeur peut fonctionner dans des allées plus étroites que les chariots élévateurs manuels.
Les transstockeurs pour palettes accélèrent les tâches de stockage des produits
Les transstockeurs pour palettes accélèrent les tâches de stockage des produits

Processus automatisables : une logistique plus efficace

Les processus automatisés augmentent la productivité et accélèrent les tâches de stockage. Les engins de manutention tels que les convoyeurs et les transstockeurs peuvent améliorer l’efficacité des chaînes d’approvisionnement des entreprises de tous les secteurs.

Vous envisagez d’automatiser votre logistique ? N’hésitez pas à nous contacter et nous vous dirons comment Mecalux peut vous accompagner. Chez Mecalux, nous avons une expérience significative dans la mise en service d’entrepôts automatisés qui ont dynamisé l’activité de nombreuses entreprises.