Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

Entrepôt de produits surgelés équipé de rayonnages sur bases mobiles Movirack, conçus pour éviter la rupture de la chaîne du froid

Rupture de la chaîne du froid : identifiez les risques

18 février 2019

En logistique, respecter la chaîne du froid consiste à manipuler les produits et à assurer leur conservation dans une fourchette de températures spécifiques, de la production à la livraison finale. La rupture de la chaîne du froid peut entraîner des problèmes de santé publique, car elle implique :

  • La détérioration prématurée des marchandises.
  • La perte des propriétés organoleptiques des produits (saveur, apparence, etc.).
  • La prolifération de bactéries et de micro-organismes nocifs pour l’homme qui se reproduisent plus facilement dans des environnements à température tempérée.

En tant que responsable d’entrepôt frigorifique, vous devez mettre toutes les chances de votre côté pour éviter une éventuelle rupture de la chaîne du froid. C’est pourquoi nos professionnels vous aident à identifier les marchandises les plus à risques, ainsi que les étapes de votre Supply Chain qui nécessitent une surveillance renforcée.

Quels produits peuvent être concernés par la rupture de la chaîne du froid en logistique ?

Les produits dont l’impact d’une rupture de la chaîne du froid est le plus grave, sont :

  • Les denrées alimentaires telles que les fruits et les légumes, les viandes et les poissons non transformés et frais.
  • Les aliments surgelés, aussi bien frais que préparés.
  • Les médicaments thermolabiles (qui perdent leurs propriétés avec la chaleur), et plus particulièrement certains vaccins qui doivent être maintenus réfrigérés afin d’être efficaces.

Quels sont les éléments de votre chaîne logistique propices à la rupture de la chaîne du froid ?

En logistique, la rupture de la chaîne du froid est susceptible d’arriver lors des quatres phases suivantes :

1. Le chargement et le déchargement des marchandises

Il est primordial que vous effectuiez les opérations de chargement et déchargement de vos produits alimentaires et pharmaceutiques le plus rapidement possible. Ainsi, vous éviterez de les exposer à une température ambiante prolongée, ou en dehors de l’intervalle établi par la chaîne du froid.

De plus, afin d’extraire ou de déposer des produits dans une chambre froide, nous vous recommandons d’utiliser un SAS de sécurité (Security Airlock System). Cet espace évite, d’une part, les changements brusques de température et de pression, et réduit, d’autre part, le risque de réchauffement de la zone de conservation des marchandises.

Concernant l’entreposage de vos références en chambre froide, il est nécessaire que vous évitiez le phénomène de condensation se produisant lorsque les températures intérieures et extérieures sont fortement éloignées. Pour ce faire, vous devrez calculer votre point de rosée en fonction de vos conditions environnementales, et régler la température de la phase de pré-refroidissement de vos marchandises.

Entrepôt de fruits frais, évitez une rupture de la chaîne du froid pour qu’ils gardent leurs propriétés.
Entrepôt de fruits frais, évitez une rupture de la chaîne du froid pour qu’ils gardent leurs propriétés.

2. Le stockage

Il est indispensable que vous contrôliez votre température de stockage continuellement afin de faire face aux imprévus pouvant provoquer une rupture de la chaîne du froid.

La solution idéale pour stocker vos produits surgelés en toute sécurité est la chambre automatisée. Elle devra être équipée :

  • D’un plénum, afin de favoriser la circulation de l’air de la partie supérieure.
  • De supports pour évaporateurs, qui permettent le mouvement de l’air et sa montée jusqu’au plénum.
  • D’une allée élevée et isolée pour assurer l’entretien des évaporateurs.

3. Le transport

Les centres logistiques peuvent également éviter les ruptures de la chaîne du froid : nous vous recommandons d’utiliser un logiciel de gestion d’entrepôt pour le transport de vos marchandises afin de coordonner toutes vos opérations avec votre transporteur.

Notre progiciel Easy WMS dispose par exemple d’un logiciel pour la préparation et la gestion des expéditions multi-transporteurs, équipé de connecteurs compatibles avec la grande majorité des systèmes informatiques des entreprises de transport. Ainsi, vous pourrez créer et imprimer les étiquettes de vos paquets, et suivre votre transporteur lors de sa tournée de livraison. Vos procédures seront simplifiées, ce qui est crucial si vous expédiez des marchandises réfrigérées.

4. La distribution et la vente

Notez que même si vous avez pris soin de respecter la chaîne du froid tout au long de votre processus d’approvisionnement, il est primordial que vous veilliez à ce que les étapes de distribution et de vente au détail s’effectuent dans de bonnes conditions.

Bien souvent, conserver vos produits dans un congélateur n’est pas suffisant. Si vous les placez sur des gondoles, il est important que vous les disposiez correctement afin qu’ils soient suffisamment aérés. En effet, si vos références ne sont pas manipulées convenablement, une rupture de la chaîne du froid peut avoir lieu avant même que vos articles n’arrivent dans les mains du consommateur final.

Maintenant que vous connaissez les principaux éléments de la logistique pour lesquels une rupture de la chaîne du froid pourrait avoir des répercussions graves, nous vous invitons à consulter les solutions les plus innovantes pour contrôler la température de votre entrepôt. Découvrez comment protéger vos produits alimentaires et pharmaceutiques efficacement avec Mecalux.