L'inventaire tournant consiste à compter périodiquement des groupes de références plutôt que de dresser un unique inventaire annuel

L'inventaire tournant ou comptage cyclique de l’inventaire, mise en œuvre

16 novembre 2020

L’inventaire tournant, tournant ou comptage cyclique des stocks est une technique d’inventaire couramment employée dans les petits et moyens entrepôts. Mais qu’est-ce que cela signifie ? Cette méthode consiste à compter périodiquement différents groupes de références en stock plutôt que d’effectuer un seul inventaire annuel.

Ces groupes de références sont déterminés selon un critère qui peut être le taux de rotation (A, B, C), la taille, le type de référence, etc. On appelle fréquence de comptage le nombre de fois qu’un produit est compté au cours d’une année civile.

Les avantages de l’inventaire tournant par rapport à un inventaire annuel ou semestriel sont que le risque de rupture de stock est réduit, il garantit un meilleur suivi des références stockées et plus particulièrement, il facilite la détection d’erreurs et d’incohérences entre l’ERP et le WMS avec le stock d’entrepôt réel.

Les différents types d’inventaires cycliques

Il existe trois méthodes d’inventaire tournant, en fonction du critère appliqué au moment de déterminer les groupes de comptage :

  • Le comptage cyclique ABC : il s’agit de la technique la plus employée en entrepôt. Elle repose sur le principe de Pareto, selon lequel 20% des références représentent 80% des ventes. Il convient de rappeler que, le responsable d’entrepôt devra attribuer une rotation A, B ou C à chaque référence en fonction de la fréquence de vente (A étant la catégorie avec la rotation la plus élevée et C la plus faible). Dans un inventaire tournant, les produits de type A seront comptés plus fréquemment que ceux du type C.
  • Le comptage cyclique d’un groupe : il est généralement utilisé lorsqu’une entreprise met en œuvre l’inventaire tournant pour la première fois. Les responsables logistiques choisissent une série de SKU, qui seront inventoriés plusieurs fois au cours d’un période donnée. Le but de cette méthode est de localiser les erreurs de comptage de stock et d’accélérer le processus d’inventaire.
  • Le comptage cyclique aléatoire : lorsque les références ont des caractéristiques similaires ─ rotation, taille, poids, valeur, etc. ─, on applique le comptage cyclique aléatoire. C’est-à-dire, que les groupes sont créés de manière aléatoire car il n’y a pas de caractéristique pertinente qui différencie les différents SKU.
L’avantage d’un inventaire tournant par rapport à un inventaire annuel ou semestriel est qu’il diminue le risque de rupture de stock
L’avantage d’un inventaire tournant par rapport à un inventaire annuel ou semestriel est qu’il diminue le risque de rupture de stock

Les avantages et les inconvénients du comptage cyclique de l’inventaire

Le comptage cyclique de l’inventaire permet :

  • D’avoir un registre des stocks plus précis ; l’amélioration se mesure facilement grâce au suivi de l'indicateur de précision de l’inventaire.
  • D’organiser un comptage efficace des articles, diminuant ainsi le travail de l’inventaire unique annuel.
  • D’accélérer la détection et l’extraction des articles défectueux ou endommagés.
  • De maintenir la productivité lors du comptage des stocks, sans interrompre les autres opérations logistiques.
  • De prendre de meilleures décisions logistiques : en matière d'achat, de stockage ou de préparation de commandes.

De manière générale, le comptage cyclique de l’inventaire permet un meilleur contrôle des références de l’entrepôt, évitant ainsi des situations préjudiciables à l’entreprise telles la rupture de stock ou à défaut, le surstock.

L’inventaire tournant ou inventaire périodique

Nous avons vu que le comptage cyclique se présente comme une véritable alternative aux inventaires annuels effectués dans les entrepôts.

L’inventaire périodique, quant à lui, est une méthode intermédiaire qui se situe entre le cyclique et l’annuel. Comme son nom l'indique, cet inventaire est effectué périodiquement, plusieurs fois par an. Mais à la différence de l’inventaire tournant, il n’est pas réalisé par groupes de références mais sur l’ensemble de l’entrepôt.

Dans la planification logistique il est défini à quelle période de l’année les opérateurs seront réquisitionnés pour dresser l’inventaire périodique.

Voici, les principales différences entre les deux techniques :

Inventaire tournant Inventaire périodique
Les enregistrements sont réalisés par cycles, par groupes de références. On établit un registre de tous les actifs de l’entrepôt selon la planification logistique (semestrielle/annuelle).
Le processus est régulier, il peut même être quotidien. Il est réalisé à des périodes déterminées dans l’année.
Ne vous oblige pas à arrêter les opérations logistiques. Les opérateurs doivent interrompre leurs tâches : quitter leur poste pour s’occuper de l’inventaire.
Détecte les erreurs rapidement. Détecte les erreurs accumulées au fil du temps.
Garantit la fiabilité du registre de l’entrepôt. Ils sont destinés à répondre aux obligations fiscales ou autres formalités administratives.


En conclusion, les comptages cycliques d’inventaire ont permis de mettre en place une méthodologie d'amélioration continue dans la gestion des stocks de l'entrepôt, en diminuant la charge de travail d'enregistrement périodique des stocks et une gestion plus efficace des actifs dans l’installation logistique.

Exemple de mise en œuvre de comptage cyclique des stocks

Prenons un exemple de mise en œuvre d’un inventaire tournant dans une entreprise où les références sont commandées et stockées en fonction de leur valeur et de la fréquence de vente.

Supposons qu’il s’agisse d’une entreprise automobile, qui possède un centre de production et de distribution de pièces mécaniques pour voitures. La première étape que doit entreprendre le responsable logistique est d’analyser, selon le principe de Pareto, quelles références ont une rotation de produit A, B ou C. Après cette analyse, le responsable peut affirmer que les moteurs représentent près de 80% de ses bénéfices (A), tandis que la vente de freins en produit 15% (B). Enfin, la facturation des boîtes de vitesses ne dépasse pas les 5% (C).

En tenant compte des emplacements de stockage et de la fréquence de comptage établie pour éliminer les erreurs de gestion de stock, voici à quoi devrait ressembler le modèle de comptage cyclique d’inventaire ABC pour cette entreprise :

Référence Nº emplacements Fréquence de comptage Comptages par mois Jours ouvrables/mois Comptages/jour
A 600 Mensuelle 600 22 27
B 240 Semestrielle 40 22 2
C 240 Annuelle 20 22 1
A+B+C 1080     22 30


Par conséquent, le responsable d’entrepôt du constructeur automobile devra effectuer 30 comptages par jour pour réduire le nombre d’erreurs d’inventaire. Si cette technique de gestion des stocks n'est pas appliquée, il faudra vérifier les 1 000 emplacements une fois par an, avec pour conséquence l'arrêt des opérations logistiques.

Easy WMS de Mecalux est capable d’organiser les cycles de comptage
Easy WMS de Mecalux est capable d’organiser les cycles de comptage

Le contrôle complet des stocks : la nécessité d’un WMS

Bien que le comptage cyclique de l’inventaire soit une technique qui vise à améliorer le registre de stock de l’entrepôt, dans les cas comme celui de notre exemple où l’inventaire est compliqué, en raison du nombre d’emplacements de stockage, il est recommandé d’implanter un système de gestion d’entrepôt (WMS). Un logiciel de ce type permet un contrôle complet des stocks en temps réel, l’automatisation des techniques d’organisation de stock comme le comptage cyclique de l’inventaire. Par exemple, le logiciel Easy WMS de Mecalux organise les cycles de comptage, améliorant la précision et l’exactitude de l’inventaire de l’entrepôt.

Si vous souhaitez connaître tous les avantages que la mise en œuvre d'un WMS peut apporter à votre entreprise, n’hésitez pas à contacter Mecalux. Un consultant Easy WMS vous recontactera pour vous proposer la solution la plus adaptée à vos besoins.