Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

Utilisation d’un logiciel de gestion d’entrepôt.

7 étapes pour bien sélectionner votre logiciel WMS

10 octobre 2018

Si vous lisez cet article, c’est que votre entreprise s’est très certainement rendue compte qu’elle avait besoin d’un logiciel de gestion d’entrepôt pour améliorer sa performance. Cependant, choisir votre futur logiciel WMS est une réelle responsabilité puisqu’il s’agit de l’outil informatique dont dépendra la qualité de votre gestion d’entrepôt. Aussi, suivez ces conseils, et vous devriez réussir à faire de l’ombre à la concurrence :

1. Vos besoins informatiques actuels

Puisque vous connaissez la différence entre un WCS, un WES et un WMS, le moment est venu pour vous de faire le point sur les limites de votre logiciel actuel : qu’est-ce qui ne fonctionne pas correctement et pourrait être amélioré ? Qu’est-ce qui marche parfaitement et que vous ne souhaitez surtout pas changer ?

Posez-vous les bonnes questions et assurez-vous que votre programme informatique actuel a besoin de plus qu’une simple mise à jour.

2. Nommez des personnes à la tête du projet

Afin qu’un projet soit mené à bien, et en l’occurrence dans ce cas, l’implantation d’un logiciel de gestion d’entrepôt WMS, vous devrez, en fonction de son ampleur et de la taille de votre entreprise, nommer une ou plusieurs personnes responsables de son développement.

Chaque membre devra connaître ses fonctions et responsabilités afin d’assurer la fluidité du projet.

Équipe professionnelle en charge de l’implantation du logiciel WMS.
Équipe professionnelle en charge de l’implantation du logiciel WMS.

3. Rédigez un cahier des charges

Faites le point sur vos besoins et objectifs actuels et futurs. Lors de cette étape, nous vous conseillons de rassembler les données, qui pourraient s’avérer utiles lors de la comparaison des logiciels, telles que vos volumes de commandes, vos pics saisonniers, vos méthodes d’expéditions des marchandises, vos temps de travail, etc.

Assurez-vous que vos objectifs soient clairement définis afin que les potentiels prestataires comprennent vos attentes et évaluent si leurs logiciels logistiques pourront y répondre.

4. Procédez au lancement d’un appel d’offres

Faites parvenir votre cahier des charges à un ensemble de prestataires logistiques dont les produits semblent correspondre à ce que vous recherchez.

Cette étape de la sélection du logiciel WMS donne l’opportunité aux offreurs de vous faire parvenir leur proposition commerciale. De plus, vous disposerez ainsi de plus de détails concernant les fonctionnalités et services offerts par chaque entreprise prestataire.

5. Demandez une démonstration du logiciel WMS

Afin de choisir le logiciel de gestion d’entrepôt adéquat, vous n’aurez d’autre choix que celui de demander une démo à chacun de ces offreurs.

Ne vous contentez pas d’une simple présentation telle qu’un PowerPoint ou d’une vidéo, une démonstration en direct est primordiale pour que vous puissiez poser toutes vos questions.

Démonstration d’un logiciel WMS.
Démonstration d’un logiciel WMS.

6. Rendez visite aux prestataires sélectionnés

Une fois que vous aurez assisté aux démonstrations des différents prestataires, sélectionnez les meilleurs et rendez-vous sur leurs lieux de travail. Grâce à cette visite, vous pourrez comparer les différents logiciels WMS disponibles sur le marché : en effet, c’est en voyant des employés travailler avec des stocks et des processus de préparation de commandes réels que vous pourrez prendre une décision.

7. Faites votre choix

Maintenant que vous avez suivi l’ensemble de ces étapes, vous pouvez désormais choisir une entreprise parmi les profils de prestataires restants. Notez tout de même qu’il vous reste un point reste à évaluer : le contrat que vous propose votre futur partenaire ainsi que les clauses juridiques qui le composent. Soyez attentif à ce que tout corresponde à ce qui a été négocié et que les clauses de non-respect du contrat soient inscrites.

Dès lors que vous aurez suivi ces étapes, vous n’aurez plus qu’à vous lancer dans l’implantation du logiciel WMS.