L'utilisation de la technologie EDI dans la logistique facilite la communication entre l'entrepôt, les fournisseurs et les clients

L’EDI en logistique : technologie pour une communication standardisée

26 novembre 2021

L’utilisation de la technologie EDI en logistique s’est imposée comme une solution capable de favoriser une communication fluide et standardisée entre tous les acteurs de la chaine d’approvisionnement : des fournisseurs aux agences de transport qui distribuent les commandes.

Dans cet article, nous analysons l’arrivée de l’EDI dans la logistique et les avantages de l’intégration de cette technologie dans la chaîne d’approvisionnement.

Qu’est-ce que l’EDI ?

On peut définir l’EDI ─ acronyme anglais de Electronic Data Interchange comme la technologie utilisée pour l’échange électronique de documents entre les entreprises selon un format standardisé. Les transactions EDI remplacent les échanges de documents papier par des transferts d’informations encodées dans un format standardisé de logiciel à logiciel entre deux entreprises, ce qui évite d’éventuelles erreurs de lecture ou la perte d’informations.

Le système EDI trouve ses origines dans le domaine militaire. Le sergent américain Edward A. Guilbert est considéré comme le précurseur de l’échange électronique d’informations. En collaboration avec des responsables logistiques, Guilbert a développé un système de transmission d’informations par téléscripteur et par téléphone en 1948 pour résoudre les problèmes logistiques liés à l’approvisionnement de Berlin-Ouest.

Des années plus tard, dans les années 1960, lorsque les entreprises ont commencé à informatiser leurs procédures internes, elles ont cherché une solution qui faciliterait les transferts d’informations. En 1968, le Transportation Data Coordination Committee (mieux connu sous son acronyme en anglais, TDCC) a été créé pour développer des normes dans l’industrie. Le TDCC a élaboré un programme définissant les formats de messages, les codes et les protocoles de communication. En 1975, le comité publie la première documentation sur le système EDI.

Par la suite, ce mode de communication a été adopté dans des secteurs tels que l’automobile, pour assurer l’approvisionnement just-in-time des lignes de production en matières premières, ou la finance, pour faciliter les virements bancaires. Il a également atteint le secteur sanitaire, où il est indispensable de garantir l’approvisionnement des hôpitaux en fournitures médicales, et le secteur pharmaceutique, où l’objectif est d’assurer une communication efficace entre les laboratoires.

Le développement du système EDI dans de plus en plus d’entreprises et de pays est soutenu par des normes qui garantissent que les messages peuvent être envoyés, compris et reconnus par tout interlocuteur. Les normes les plus utilisées sont la UN/EDIFACT de l’Organisation des Nations Unies et de l’ANSI ASC X12 de l’American National Standards Institute (ANSI).

Les constructeurs automobiles utilisent le système EDI pour coordonner leurs processus de production avec les fournisseurs
Les constructeurs automobiles utilisent le système EDI pour coordonner leurs processus de production avec les fournisseurs

L’utilisation du système EDI en logistique

L’utilisation de l’EDI en logistique a été normalisée en réponse à la nécessité de rationaliser les flux d’informations et de coordonner tous les acteurs impliqués dans la chaîne d’approvisionnement.

Dans la chaîne d’approvisionnement, L’EDI remplit différentes fonctions. D’une part, il permet aux fournisseurs de communiquer aux entreprises les articles qu’ils vont recevoir dans l’entrepôt. D’autre part, il aide les entreprises à communiquer aux transporteurs les commandes qu’ils vont distribuer. Pour cela, les entreprises génèrent ce que l’on appelle un Advanced Shipping Notice (ANSI X12 EDI 856), c’est-à-dire un document électronique contenant des informations détaillées sur le contenu de l’envoi.

Le logiciel de gestion d’entrepôt Easy WMS de Mecalux peut travailler avec le système EDI dans le cadre d’une intégration à un ERP. Certains ERP du marché utilisent cette messagerie pour communiquer avec leurs fournisseurs ou avec les transporteurs. Easy WMS peut également échanger des informations au format EDI avec l’ERP pour accélérer les échanges de données.

L’EDI fluidifie la communication entre l’entrepôt et les transporteurs
L’EDI fluidifie la communication entre l’entrepôt et les transporteurs

Avantages et inconvénients de l’utilisation de l’EDI dans la chaîne d’approvisionnement

L’intégration de la technologie EDI dans la logistique offre les avantages suivants :

  • Rapidité et fiabilité. Il assure un échange d’informations sécurisé entre tous les acteurs qui composent la chaîne d’approvisionnement. En numérisant les échanges de données, les entreprises gagnent du temps et éliminent les coûts et les erreurs possibles découlant de la gestion manuelle des informations.
  • Communication efficace. Il utilise un format commun entre l’expéditeur et le destinataire qui facilite l’échange électronique de données. Grâce à la standardisation, les barrières techniques sont levées. Cela évite également d’avoir à examiner manuellement les informations, car les données circulent simplement entre les applications.
  • Informations en temps réel. Il déclenche un échange instantané d’informations entre différentes entreprises. Ainsi, par exemple, le responsable de l’entrepôt peut savoir à l’avance quels articles lui seront envoyés par ses fournisseurs, afin de planifier les opérations d’entrepôt.
  • Simplification des démarches administratives. Il permet une gestion rigoureuse des bons de livraison et des factures, réduisant les coûts administratifs. Ainsi, dans l’entrepôt, il est possible de vérifier si les articles reçus correspondent à ceux annoncés par le fournisseur.
  • Opérations planifiées. Grâce à un flux d’informations plus fluide, les acteurs de la chaîne d’approvisionnement peuvent mieux planifier leurs opérations. Par exemple, les fournisseurs peuvent organiser la distribution des matières premières en fonction du volume de travail sur les lignes de production.
  • Amélioration des relations commerciales. Les entreprises n’ont pas besoin d’interpréter les informations qu’elles reçoivent par conséquent les factures et les commandes sont traitées plus rapidement.

Cependant, cette technologie présente également quelques inconvénients :

  • Investissement initial. Digitaliser l’échange d’informations, disposer d’un réseau à valeur ajoutée et de logiciels pour crypter et envoyer les données nécessite un investissement initial qui peut susciter des réticences.
  • Adaptation nécessaire. Les entreprises qui échangent des données avec un système EDI doivent répondre à certaines exigences. En outre, le système EDI manque de flexibilité pour faire face aux changements du marché.
Le système EDI permet l’échange d’informations rapide et sécurisé entre l’entrepôt et les fournisseurs
Le système EDI permet l’échange d’informations rapide et sécurisé entre l’entrepôt et les fournisseurs

L’EDI en logistique : optimisation des flux d’informations

L’échange électronique de données assure une communication efficace entre tous les acteurs de la chaîne d’approvisionnement, dont la structure peut être complexe, intégrant une grande variété d’opérations. Avec l’utilisation de l’EDI dans la logistique, tous les processus peuvent être coordonnés pour une meilleure efficacité.

La numérisation est devenue l’alliée des entrepôts, car elle aide les entreprises à maîtriser les processus et effectuer un suivi rigoureux des produits. Contacter Mecalux pour découvrir les solutions technologiques que nous développons afin que les logisticiens soient prêts à répondre aux exigences des clients de demain.