Un robot AGV est un véhicule guidé automatisé utilisé dans les entrepôts ou les installations de production.

Tout ce que vous devez savoir sur les robots AGV

27 avril 2022

Les robots AGV sont des robots de manutention à guidage automatique apparus au milieu du XXe siècle pour accélérer le transport des marchandises dans les entrepôts et les centres de production.

Ces véhicules automatisés se déplacent de manière autonome, sans avoir besoin d’être conduits. Les robots AGV peuvent être classés selon la méthode de déplacement : par filoguidage, optoguidage ou cartographie en 2D sont les plus populaires.

Qu’est-ce qu’un robot autoguidé ?

Les robots autoguidés, également connus sous le nom de Automated Guided Vehicles (AGV), sont des véhicules utilisés en logistique et en production pour déplacer les marchandises entre différents points d’un entrepôt ou d’un centre de montage.

La principale caractéristique de ces engins de manutention est qu’ils ne nécessitent pas la présence d’un opérateur aux commandes. En effet, ils se déplacent de manière autonome entre deux ou plusieurs points grâce à l’application de technologies telles que le laserguidage ou la vision numérique. Les robots AGV ont la particularité de se déplacer le long d’un itinéraire prédéterminé et peuvent transporter toutes sortes de charges.

Cependant, cette solution peut s’avérer insuffisante dans les centres logistiques ayant un flux de marchandises important et des itinéraires de déplacement fixes. Dans ces cas, des solutions entièrement automatisées comme les convoyeurs pour bacs ou les convoyeurs à palettes garantissent des flux plus élevé.

Ces dernières années ont été marquées par le développement des robots AGV dotés d’intelligence artificielle (également appelés véhicules intelligents autonomes ou AIV en anglais). Ces systèmes de transport sont idéaux pour les entrepôts avec des flux de marchandises importants et qui n’ont pas d’itinéraires fixes.

Les robots AGV retirent automatiquement le stock des rayonnages ou distribuent les produits aux postes de kitting
Les robots AGV retirent automatiquement le stock des rayonnages ou distribuent les produits aux postes de kitting

Quelles sont les différentes applications des robots AGV ?

Les robots AGV réalisent des opérations logistiques telles que la répartition du stock entre les différentes zones de stockage, ainsi que le chargement et le déchargement des marchandises dans les zones de réception ou d’expédition, entre autres. Capables de transporter des charges lourdes, ils sont également utilisés dans les centres de production pour déplacer des pièces de différents tailles jusqu’aux chaînes de montage ou d’assemblage. Voici quelques-unes de leurs applications les plus courantes :

  • Chargement et déchargement de camions : les robots AGV peuvent remplir les fonctions d’un chariot élévateur ou d’un autre équipement de manutention conventionnel. Par exemple, ces robots peuvent charger ou décharger la marchandise d’un camion de manière autonome.
  • Extraction et stockage des marchandises : les robots autoguidés peuvent mettre en stock les marchandises dans les emplacements correspondants ou déplacer la marchandise vers la zone de préparation de commandes. Ces mouvements de stock contribuent à un réapprovisionnement rapide et fiable des rayonnages et des postes de picking automatisés, tant pour les produits que pour les opérateurs.
  • Connexion avec le centre de production : les robots AGV peuvent être configurés pour déplacer de grands volumes de marchandises, lourdes ou encombrantes. Les véhicules autoguidés sont un choix de prédilection dans les entrepôts situés à proximité des centres de production. Les AGV transportent des marchandises vers des chaînes de montage ou d’assemblage, notamment dans des secteurs comme l’automobile ou l’aéronautique.
  • Distribution pour le montage de kits : Les robots AGV ne déplacent pas uniquement des marchandises lourdes, ils facilitent également la répartition des marchandises dans les entrepôts équipés de postes de kitting. En suivant un itinéraire prédéterminé, ces véhicules autonomes accélèrent le réapprovisionnement en marchandises des différents postes de montage des kits, en répartissant le stock dans les quantités exactes requises.

Les robots AGV sont utilisés dans toutes types de secteurs, de l’industrie manufacturière (par exemple, avec la méthode du just-in-time, en approvisionnant les chaînes de production au bon moment) ou encore dans l’industrie agroalimentaire, en passant par la pharmaceutique ou l’automobile.

Les robots AGV accélèrent le flux de marchandises dans l’entrepôt automatique de Novartis en Pologne
Les robots AGV accélèrent le flux de marchandises dans l’entrepôt automatique de Novartis en Pologne

Comment fonctionnent les robots AGV ?

En règle générale, un robot AGV comprend cinq éléments essentiels : un système de navigation, un système de sécurité, un système d’alimentation, un système de mouvement et un contrôleur de véhicule.

  • Système de navigation : partie du robot AGV chargée de recevoir et de traiter les informations pour suivre l’itinéraire ou la destination prédéfini et de conduire le véhicule. Il existe plusieurs types de navigation, dont le laserguidage, le filoguidage ou le guidage magnétique, entre autres.
  • Système de sécurité : chaque robot AGV dispose de systèmes de sécurité adaptés à ses fonctions, garantissant un déplacement en toute sécurité. Par exemple, les scanners laser ralentissent le véhicule lorsqu’un obstacle se trouve sur sa trajectoire.
  • Système d’alimentation : les véhicules autoguidés sont équipés d’une batterie qui fournit l’énergie nécessaire aux déplacements. Chaque type de robot AGV aura une batterie et une solution de charge différente, en fonction des tâches à effectuer et des besoins de l’entrepôt ou du centre de production.
  • Système de mouvement : Les robots AGV comportent plusieurs composants qui permettent au véhicule de se déplacer et d’exécuter des tâches. Cette catégorie comprend tout, des moteurs aux roues en passant par le mât ou le système hydraulique utilisé par le robot pour soulever la charge.
  • Contrôleur de véhicule : les robots AGV sont contrôlés au moyen d’un contrôleur logique programmable (PLC), qui articule les informations reçues du logiciel informatique et facilite le mouvement autonome du véhicule.

Dans tous les cas, les mouvements et les flux de travail des robots AGV dépendent des instructions d’un programme de niveau supérieur tel qu’un logiciel de gestion d’entrepôt. Ce logiciel coordonne l’ensemble des opérations de l’entrepôt et synchronise les tâches des différents systèmes automatisés dans l’installation.

Robots AGV : exemples de réussite

Le logiciel de gestion d’entrepôt Easy WMS de Mecalux contrôle les processus logistiques de toutes sortes d’installations à travers le monde dans lesquelles opèrent des robots AGV.

C’est le cas des installations de Normagrup, une entreprise espagnole leader dans l’éclairage de secours. L’entreprise dispose de quatre véhicules intelligents autonomes qui relient les lignes de production au magasin automatique pour bacs, où sont stockées les matières premières. Easy WMS se connecte au logiciel de contrôle des AGV pour notifier qu’un article a quitté le magasin automatique. Un véhicule peut alors le récupérer et l’acheminer à la chaîne de production qui en a besoin. « Tout étant automatisé, l’entrepôt a été parfaitement intégré aux autres processus robotisés de l’usine », explique un représentant de Normagrup.

En Pologne, l’entreprise de biotechnologie Novartis dispose également d’un entrepôt autoportant automatisé relié aux lignes de production au moyen de robots AGV. Le logiciel de Mecalux organise les marchandises dans l’entrepôt et veille à ce qu’elles soient envoyées aux chaînes de production au bon moment. Selon Tomasz Marchewa, responsable de la chaîne d’approvisionnement chez Novartis, le choix d’intégrer des robots AGV s’explique par le fait que « l’automatisation était une priorité pour Novartis, transport interne compris ».

Le transport interne de marchandises est en réalité la principale fonction des robots AGV dans un entrepôt. C’est précisément la tâche effectuée par les véhicules autoguidés dans les installations automatisées de Clairefontaine en Alsace : les chariots AGV déplacent les marchandises entre les zones de stockage et les zones de réception, de picking ou d’expédition. Le logiciel de gestion d’entrepôt Easy WMS mis en œuvre dans l’installation de Clairefontaine contrôle et coordonne tous les processus logistiques de l’entreprise.

 

Des robots AGV pour le déplacement autonome des marchandises

Les robots AGV sont une solution automatisée permettant d’accélérer les flux de marchandises entre les différentes zones d’un entrepôt ou de relier une installation logistique à un centre de production. Cependant, à l’exception de celles qui intègrent l’intelligence artificielle, la plupart des solutions robotiques AGV suivent des itinéraires et des destinations prédéterminés.

Pour contourner cette contrainte, les solutions AGV peuvent être complétées par des solutions automatisées plus performantes (telles que des transstockeurs ou des convoyeurs) ou des robots mobiles autonomes (AMR), qui se déplacent dans l’installation sans avoir à suivre un itinéraire fixe. Vous souhaitez installer des solutions automatisées et augmenter la productivité de votre centre logistique ? N’hésitez pas à nous contacter. Un expert Mecalux vous conseillera sur la manière de tirer le meilleur parti de la logistique de votre entreprise.