Le gerbeur

Le gerbeur est une sorte de transpalette doté d’un système de levage. Les fourches sont introduites sous les palettes, les plateaux inférieurs de la palette doivent donc toujours être placées dans le sens d’entrée des fourches, jamais transversalement car elles pourraient se briser lors du levage.

Les gerbeurs peuvent être manuels ou électriques, manipulés par un opérateur accompagnant à pied ou porté, soit debout sur une plate-forme, soit assis.

 

Gerbeurs à conducteur accompagnant à pied

Gerbeurs à conducteur accompagnant à pied

Gerbeurs à conducteur porté

Gerbeurs à conducteur porté

Observations sur les gerbeurs

Tout comme les transpalettes, les gerbeurs sont des engins polyvalents. Ils comportent toutefois des limites à prendre en compte.

  • Pour en tirer le meilleur parti, le nombre de mouvements doit être très limité.
  • Rappelons que la hauteur de levage de ces engins de manutention ne dépasse pas 3 mètres pour les modèles à opérateur accompagnant à pied, et 6 mètres pour les modèles avec conducteur porté.
  • Certains types de gerbeurs sont équipés de stabilisateurs latéraux qui se déploient lorsqu’une certaine hauteur de levage est atteinte.
  • La fourche, composée de deux longerons, s'introduisent sous la palette et s'encastrent sur les patins inférieurs de celle-ci. Mais ils posent en général problème avec les rayonnages, même si le premier niveau est surélevé, car ces longerons viennent buter contres les montants des rayonnages, rendant la manoeuvre impossible.
  • Enfin, il faut rappeler que sur les gerbeurs, le mât (la partie œverticale sur laquelle les fourches montent et descendent) est rigide, de sorte que certains rayonnages, comme les rayonnages dynamiques (rouleaux divisés), doivent être adaptés pour être compatibles avec ces engins.

 

Rayonnage dynamique

Voir aussi