Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

Le chariot tridirectionnel pour allées très étroites

Las chariots élévateur tridirectionnels sont des engins permettant de travailler dans des allées très étroites (de 1 500 à 1 800 mm), ce qui augmente considérablement la capacité de stockage. Ces chariots peuvent atteindre des hauteurs d’élévation à plus de 14 mètres.

Ils présentent certaines limites à prendre en compte :

  • Tout d’abord, ils requièrent un nivellement parfait du sol de l’entrepôt sur lequel ils se déplacent.

  • Ils doivent être guidés, soit au moyen de profilés situés des deux côtés de l’allée ou par filoguidage, voire par laserguidage, comme les LGV.

  • Ils ne tournent pas dans l’allée, ce sont les fourches qui exécutent le mouvement

  • nécessaire pour extraire ou déposer les palettes. Ces engins sont conçus pour travailler dans les allées de stockage. En dehors de cet espace, les manœuvres sont lentes, les mouvements doivent alors être optimisés.

  • En tant qu’éléments auxiliaires, on utilise en général d’autres chariots ou convoyeurs qui chargent ou déposent les palettes en tête de rayonnage, afin que les chariots à mât n’aient pas à sortir de l’allée.

 

Sur les chariots à mât tridirectionnels, la nacelle qui supporte les fourches peut pivoter pour extraire et déposer indistinctement les palettes de part et d’autre de l’allée, mais également de manière frontale. Ils peuvent également déposer les palettes directement sur le sol.

Sur les chariots bidirectionnels, les fourches sont télescopiques et sont posées sur un berceauContrairement aux chariots tridirectionnels, ces engins ne peuvent pas déposer les palettes sur le sol ni frontalement, mais ils ont un avantage par rapport à ceux-ci : ils peuvent circuler dans une allée plus étroite et multiplier le nombre de cycles.

 

 

 

Chariot à mât inclinable et rétractable tridirectionnel

 

Chariot à mât inclinable et rétractable tridirectionnel

Chariot à mât inclinable et rétractable bidirectionnel

 

Chariot à mât inclinable et rétractable bidirectionnel

 

Le chariot à mât inclinable et rétractable dispose d’une cabine dans laquelle l’opérateur est assis. Il en existe deux modèles, les chariots à poste de conduite fixe (de type man-down) ou lorsque la cabine s’élève avec les fourches (et donc avec le chargement), les engins à poste de conduite élevable (de type man-up). Ce dernier système est aussi nommé “combi”, car il permet à l’opérateur de combiner les opérations de manutention de palettes avec celles de préparation de commandes

 

Poste de conduite fixe (simple)

Poste de conduite fixe (simple)

Poste de conduite élevable (combi)

Poste de conduite élevable (combi)

Entrepôt de machines et d'outils pour le bâtiment.

Entrepôt de machines et d'outils pour le bâtiment. 

 

Chariots tridirectionnels à nacelle élevable (combi) 

Leur configuration est très semblable à celle des préparateurs de commandes à élévation haute et moyenne. À une différence près : au lieu de simples fourches montées sur un tablier se déplaçant sur le mât secondaire, ils disposent d’une nacelle rotative munie de véritables fourches de charge.

Grâce à cette tête équipée de fourches, l’engin peut extraire et déposer des palettes des deux côtés du rayonnage. Il peut ainsi remplir une double fonction : préparation de commandes et mise en place ou réapprovisionnement d’unités de charge. Par rapport aux préparateurs de commandes, les chariots tridirectionnels “combi” présentent l’avantage de pouvoir atteindre jusqu’à 14 mètres de hauteur.

 

Systèmes de guidage

Lorsque nous avons abordé les chariots tridirectionnels, nous avons indiqué qu’ils devaient être guidés par des profils (guidage mécanique) ou par filoguidage. Voici les systèmes les plus courants.

Guidage avec profil LPN 50

Guidage avec profil LPN 50
Les palettes reposent directement sur le sol. Un profil en « L » ancré dans le sol sert de guidage.

Guidage avec profil UPN 100

Guidage avec profil UPN 100
Les palettes reposent sur des profils posés sur le sol ou sur des lisses. Un profil en « U » ancré dans le sol sert de guidage.

Guidage avec profil UPN 100 formant un îlot

Guidage avec profil UPN 100 formant un îlot
L’espace entre les rails de guidage de deux allées est rempli de béton, pour former un îlot sur lequel on pose les rayonnages.

En la entrada de los pasillos con guiado mecánico se han de colocar perfiles de entrada con embocaduras para facilitar el centrado de las máquinas

À l’entrée des allées à guidage mécanique, sont posés des profils munis d’embouchures pour faciliter le centrage des machines.

Guiado filoguiado.

Filoguidage
Un fil intégré dans le sol produit un champ magnétique qui guide la machine. Dans le cas du laserguidage, ce sont des réflecteurs qui permettent le déplacement de l’engin en toute sécurité.

 

Voir aussi