Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

Qu'est-ce qu'un entrepôt ?

Un entrepôt est une installation qui, à l'aide d'équipements de stockage, d'engins de manutention, de ressources humaines et de moyens de gestion, contrôle les écarts entre les flux d'entrée de marchandise (provenant des fournisseurs, des sites de fabrication, etc.) et de sortie (marchandise destinée à la production, à la vente etc.). Ces flux ne sont généralement pas coordonnés, ce qui implique la mise en place d'une logistique de stockage optimale. 

Entrepôt consacré à la logistique de produits alimentaires réfrigérés et congelés.

Entrepôt consacré à la logistique de produits alimentaires réfrigérés et congelés.

Types d'entrepôts

L’activité économique d’une entreprise peut parfois exiger un ou plusieurs types d’entrepôts : de matières premières, produits semi-ouvrés, produits finis, etc. Tous ces entrepôts doivent être aménagés en fonction des besoins spécifiques de leur fonctionnement et conformément aux restrictions ou aux possibilités de chaque emplacement, ainsi que de son environnement.

La meilleure manière de classer ces différents types d’entrepôts, est de les regrouper selon leurs caractéristiques communes.

  • Selon la nature du produit, on trouve des entrepôts spécialisés dans les bobines, les produits inflammables, les profils, le petit matériel, les pièces de rechange, les denrées périssables, etc., mais aussi des entrepôts d’utilisation générale.
  • Les bâtiments sont aussi d’une grande diversité. On recense des entrepôts en plein air, des hangars, des sous-sols, des magasins ou dépôts, des chambres froides, des entrepôts autoportants (où les rayonnages forment l’ossature du bâtiment), etc.
  • Selon le flux des matériaux, les installations peuvent être regroupées en installations destinées au stockage de matières premières, de composants, de produits semi-ouvrés et de produits finis. Il peut également s’agir d’entrepôts intermédiaires, de dépôts, de magasins de distribution, etc
  • En fonction de leur localisation, on parlera d’entrepôts centraux, régionaux et de transit.
  • Selon leur degré de mécanisation, ils seront manuels, classiques ou automatiques.

 

Quelles activités sont réalisées dans un entrepôt ?

Les opérations effectuées dans un entrepôt sont principalement des tâches de : 

  1. Réception de la marchandise
  2. Vérification de la marchandise
  3. Transport interne (entre les différentes zones de l’entrepôt)
  4. Stockage et dépôt
  5. Préparation de commandes
  6. Expédition de marchandise
  7. Gestion et saisie des informations relatives aux stocks, aux flux, à la demande, etc.

 

Quels éléments interviennent dans un entrepôt ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en compte lors de l’élaboration d'un projet d’installation, mais les éléments essentiels seront : le produit à stocker, le flux de matériaux ou de marchandises, l’espace disponible pour le stockage, les équipements de stockage (rayonnages et engins de manutention), les facteurs humains (le personnel), le système de gestion et la politique de l’entreprise.

À partir de tous ces éléments, il faut collecter une série de données détaillées ci-après, qui influeront à leur tour sur différents aspects de l’installation et dont il faudra tenir compte pour son développement.

 

Quelles zones composent un entrepôt ?

L’entrepôt le plus élémentaire possède généralement des portes d’accès, une zone libre pour les manœuvres et les vérifications, une autre pour le stockage afin d’entreposer la marchandise, un bureau de contrôle, et enfin des toilettes et des vestiaires pour le personnel. 

 

Entrepôt avec l’agencement le plus simple : zone de stockage, zone de gestion, vestiaires et toilettes pour le personnel.

Entrepôt avec l’agencement le plus simple : zone de stockage, zone de gestion, vestiaires et toilettes pour le personnel.

 

À partir de cette base, d’autres zones peuvent être ajoutées, comme la zone de réception, d’emballage et de consolidation, d’expédition, de recharge des batteries pour les charriots ou encore de quais de chargement. Une configuration de ce type pourrait être la suivante :

Entrepôt avec des zones supplémentaires pour la réception, l’emballage, la consolidation et l’expédition...

Entrepôt avec des zones supplémentaires pour la réception, l’emballage, la consolidation et l’expédition...

 

Distribution des quais de chargement d'un entrepôt.

Distribution des quais de chargement d'un entrepôt.

 

L’entrepôt peut également être divisé en secteurs en fonction du produit manipulé ou du mode opératoire. Sur la figure suivante retrouvez un exemple de ce type d'oganisation :

1. Bâtiment d'administration et de services

2. Quais de chargement et de déchargement.

3. Réception et vérification.

4. Expéditions.

5. Entrepôt de produits à forte rotation ou volumineux.

6. Picking de produits sur palettes à forte rotation

7. Entrepôt de produits de formes irrégulières.

8. Entrepôt de composants à rotation moyenne.

9. Entrepôt de composants à forte rotation.

10. Entrepôt de composant à faible rotation.

11. Entrepôt produits de grande valeur.

12. Zone d'emballage et de consolidation.

 

Plan des différentes zones opératives pouvant composer une entrepôt.

Plan des différentes zones opératives pouvant composer une entrepôt.

 

Entrepôt consacré à la logistique de produits alimentaires réfrigérés et congelés.

Entrepôt consacré à la logistique de produits alimentaires réfrigérés et congelés.

 

Les espaces assignés à chaque zone doivent être adaptés aux dimensions du terrain ou du bâtiment, à la capacité voulue, aux opérations à réaliser, au personnel et aux moyens nécessaires, au flux de matériaux et aux futures possibilités de croissance.

Pour chaque cas, l’adéquation du projet et la conception des zones au sein de l’installation sont déterminées par une étude exhaustive des besoins de l’entreprise, à travers les questions posées au préalable, ainsi que par l’expérience du fournisseur en matière de mise en œuvre de solutions logistiques et de stockage.

L’ensemble du bâtiment (son plan, son contenu et ses accès) doit être adapté aux besoins spé- cifiques du client, et aux possibles prévisions de croissance. Un entrepôt excessivement ajusté et sans capacité d’agrandissement est une erreur, à moins qu’il ne s’agisse d’une installation temporaire.

  • Gestion d'entrepôt

    Une bonne gestion d'entrepôt permet d'optimiser l'espace et les flux de marchandises. L'objectif étant d'obtenir le meilleur rendement possible.

  • L'entrepôt central

    L'entrepôt central expédie les produits qui y sont stockés, quasi exclusivement, vers d'autres entrepôts régionaux ou locaux.

  • Rôles de l'entrepôt

    Un entrepôt doit pouvoir remplir différentes fonctions, comme la réception de produits, leur stockage, le contrôle de l'inventaire ou la préparation de commandes.

  • Calcul du ROI d'un entrepôt

    Le calcul du ROI ou taux de profit consiste à déduire le délai approximatif de retour sur investissement initial dans une installation de stockage.

  • Qu'est-ce qu'un WMS ?

    Le logiciel de gestion d'entrepôt (WMS) contrôle et optimise les processus du centre logistique. Augmentez vos performances et sa rentabilité.

  • Code-barres en entrepôt

    Le code-barres ou la balise RFID vont permettent d'identifier tous les articles manutentionnés par l'entrepôt au moyen de lecteurs laser ou radio.