Le picking à grande hauteur

La préparation de commande, ou picking, à grande hauteur consiste à réaliser les tâches de picking sur toute la hauteur disponible des rayonnages, en les utilisant dans leur totalité. Chaque alvéole du rayonnage abrite une seule référence

Différentes méthodes de picking à grande hauteur peuvent être utilisées : assigner une seule alvéole pour chaque référence, utiliser plusieurs alvéoles pour la même référence dans une ou plusieurs allées, consacrer une seule allée à la préparation complète ou utiliser différentes zones avec les références regroupées par lots dans plusieurs allées.


Nous allons voir ci-dessous chacune de ces options.

Comment exécuter la préparation de commandes à grande hauteur ?

Picking à grande hauteur

Picking à grande hauteur

 

  • Dans la première méthode, chaque référence correspond à une seule alvéole dans tout l’entrepôt. Cela permet d’établir une routine qui facilite la préparation, à tel point que si l’on parvenait à unifier l’entrepôt dans sa totalité, de sorte que le rapport référence-alvéole demeure indéfiniment constant, le picking pourrait être entièrement réalisé de façon automatique. Si cela ne peut être entièrement réalisé, la mémorisation de l’emplacement référence-alvéole par le préparateur contribue à réduire les temps de préparation. En lisant la référence et sans avoir à consulter la position de l’alvéole dans laquelle elle se trouve, l’opérateur se rend de façon quasiment automatique à l’emplacement voulu.
     
  • Dans le deuxième système, une même référence est stockée dans une ou plusieurs alvéoles d’une même allée. Cette option permet également de réduire le temps de préparation, surtout lorsque l’allée possède un nombre élevé d’alvéoles en raison de sa hauteur ou de sa longueur. Le fait de stocker la même référence dans différentes alvéoles de la même allée facilite les déplacements dans celle-ci.

    L’application de cette méthode n’est toutefois possible que si l’on dispose d’un système de communication en temps réel entre l’opérateur et le logiciel de gestion. C’est au préparateur qu’il incombe en dernier ressort de prendre la décision concernant le picking d’une référence déterminée dans une certaine alvéole, pour un ordre de prélèvement donné. Ainsi, l’ordre doit être immédiatement communiqué au système afin qu’il puisse programmer le réapprovisionnement de cette référence dans la position d’où elle a été extraite et non dans une autre.
     
  • Selon la troisième méthode, la même référence est stockée dans plusieurs alvéoles de plusieurs allées, facilitant l’exécution des opérations. Elle n’est appropriée que lorsque plusieurs préparateurs travaillent en même temps. Grâce à ce système, les opérateurs évitent les allers-retours incessants et compliqués le long des différentes allées et de bas en haut des rayonnages. Dans ce cas, il est vivement recommandé (plus encore qu’avec la méthode précédente) d’instaurer un système de communication en temps réel entre les préparateurs et l’ordinateur central.
     
  • La quatrième méthode de travail, utilisant une seule allée pour former toute la ligne, est utile lorsque le rapport entre le nombre de commandes et celui des références est très élevé et qu’une grande rapidité des opérations est nécessaire. Pour ce faire, les quantités stockées de chaque référence peuvent être réparties sur plusieurs allées, afin d’être toutes disponibles dans chacune des allées et ainsi préparer complètement la commande. Cela évite aux opérateurs d’avoir à se déplacer d’une allée à l’autre, et ils peuvent donc réaliser la préparation aux niveaux les plus élevés en très peu de temps.
     
  • Le cinquième système d’opération est une variante de la méthode précédente et consiste à regrouper les références dans différentes zones, de façon à pouvoir consolider une commande dans chacune d’elles, indépendamment des autres. Ainsi, les préparateurs travaillent dans une zone déterminée, même si cela les oblige à changer d’allée assez fréquemment. Ce système est légèrement plus lent que le précédent, mais comme il ne demande pas une rotation de personnel aussi continue, son efficacité est relativement comparable. Il se révèle en outre plus économique, car il exige moins de personnel.

 

Engins utilisés pour la préparation de commandes à grande hauteur

La préparation de commandes à grande hauteur peut être réalisée avec trois types d’engins différents. 

  • 1) Les préparateurs de commandes à haute élévation sont des engins spécialement conçus pour cette tâche. Leur construction est très similaire à celle des préparateurs de commande à élévation moyenne, dont ils dérivent. La hauteur utile de ces engins se situe entre 10 et 11 mètres maximum.
     
  • 2) Il est possible d’utiliser des chariots tridirectionnels combi, sur lesquels le conducteur s’élève avec la charge pour pouvoir accéder directement aux unités en vrac ou aux pièces stockées aux niveaux supérieurs.
     
  • 3) La troisième option consiste à utiliser des transstockeurs à élévation moyenne (entre 10 et 12 mètres) équipés d’une nacelle sur laquelle un homme peut monter pour prélever les unités des rayonnages. Ce type d’engin n’est quasiment plus utilisé ; on lui préfère généralement des transstockeurs de picking automatique (présentés ci-dessous) qui suivent le principe du produit vers l’homme, ou encore des robots de picking.

 

 

Entrepôt d'un fabricant de composants électroniques

Entrepôt d'un fabricant de composants électroniques

 

Voir aussi