Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

L’automatisation de l’entrepôt est essentielle pour accroître l’efficacité de la logistique de production

Comment optimiser la logistique de production

24 janvier 2020

La logistique de production a toujours été un secteur prévisible. Pendant des années, les fabricants ont représenté le lien entre les fournisseurs de matières premières et les distributeurs. Cependant, la réalité économique actuelle a renversé cette tendance et a obligé les entreprises à faire face à des processus de fabrication sur mesure avec un stock de matériaux aussi dense qu’hétérogène.

Les tendances commerciales telles que le juste-à-temps, l'internationalisation des marchés et les exigences des clients en matière de rapidité de livraison entraînent la transformation de la logistique de production. Dans cet article, nous définissons et mettons en évidence les caractéristiques de ce nouveau paradigme de logistique de production et déchiffrons les meilleures stratégies pour l'optimiser.

Qu’est-ce que la logistique de production ?

La logistique de production ou logistique industrielle englobe la gestion et l'optimisation des processus de stockage, ainsi que le mouvement des matériaux dans les installations liées à un centre de production. En définitive, il couvre tous les processus logistiques qui ont lieu de l'achat des matières premières à la création du produit.

Analyse des processus de production

Afin de mieux comprendre le fonctionnement de la logistique de production, nous allons passer en revue les deux systèmes de production les plus habituels et le rôle de chacun d’eux :

- Production pour le stock ou système « push »

Il a lieu lorsque le produit final répond à une large demande et possède des caractéristiques standard qui ne comprennent aucune personnalisation. Dans ce cas, les usines fabriquent les articles à l'avance. Ceux-ci passent directement en entrepôt et le service commercial ne vend donc que le stock qui y est disponible (contrairement au système « pull », que nous verrons ci-après).

- Production sur demande ou système « pull »

Le système pull fonctionne dans le sens inverse : l’usine produit les articles lorsqu’elle reçoit les commandes des clients auxquels elle donne une date de livraison. Grâce à cette méthode, bien qu’il n’y ait pas de stocks de produits finis, l’entreprise peut toutefois maintenir des stocks de produits semi-finis lui permettant de réduire les délais de livraison une fois que la commande du client a été passée.

Bien que certains secteurs se distinguent par le fait qu’ils utilisent l'un ou l'autre système de production, les deux peuvent en réalité coexister. Par exemple, dans le cas du secteur automobile, des véhicules standards sont fabriqués (système push), mais d'autres sont fabriqués sur demande avec des caractéristiques personnalisées (système pull).

Les entrepôts qui fournissent la logistique de production sont sectorisés si leur stock est très hétérogène
Les entrepôts qui fournissent la logistique de production sont sectorisés si leur stock est très hétérogène

La relation entre production et logistique en industrie

La fonction de la logistique de production consiste à réduire le lead time de production, c'est-à-dire le temps qui s'écoule entre la génération d'une commande de travail et l'obtention du produit fini.

Par ailleurs, de manière à réduire ces délais, de nombreuses industries choisissent des fournisseurs de matériaux et de composants locaux. Cette tendance a partiellement inversé la délocalisation d’entreprises : par exemple, selon Industry Week, aux États-Unis, en 2018, le secteur de l’industrie manufacturière a vu l’installation d’entreprise augmenter de 38 %.

Un autre facteur crucial de la logistique de production est la gestion des stocks elle-même, qui est essentielle pour une production plus rapide. Pour ce faire, l’entrepôt doit pouvoir gérer efficacement les deux types de demande qui influencent la logistique de production : la demande des clients finaux, qu'elle soit basée sur des prévisions de ventes ou sur les commandes passées à l'usine (il s'agit de la demande indépendante du processus de production), et la demande de l'usine, qui sollicite à l’entrepôt toutes les matières premières nécessaires à la création du produit fini (il s'agit de la demande qui dépend du processus de production).

Par rapport à ce concept de demande d'usine, l'entreprise industrielle est en mesure de calculer avec certitude les matières premières dont l'usine de production a besoin pour fabriquer chaque produit. Il convient d’introduire ici les concepts de nomenclature ou BOM (Bill of Materials) et de système MRP (Materials Requirement Planning). La nomenclature fait référence à l'inventaire ou à la liste des composants nécessaires à la fabrication des produits, tandis que le système MRP est le logiciel informatique qui détermine les matériaux nécessaires ainsi que leur quantité pour fabriquer certain modèle.

La coordination des domaines de la production et de la logistique passe donc par la maîtrise de ces deux types de demande (celle qui est dépendante et celle qui est indépendante du processus de production) et par l'organisation des entrepôts industriels en fonction de chacune d'elles. Les solutions de stockage liées aux usines de production peuvent accueillir des produits finis, des composants ou des matières premières qui alimentent le processus de production ou encore des pièces de rechange pour le service après-vente.

Les entrepôts consacrés à la logistique de production peuvent avoir des stocks avec des caractéristiques particulières
Les entrepôts consacrés à la logistique de production peuvent avoir des stocks avec des caractéristiques particulières

Comment optimiser un entrepôt dédié à la logistique industrielle ?

En appliquant une approche de Lean Logistics, qui s’appuie sur la philosophie de Lean manufacturing, une logistique de production efficace se base sur la réduction des opérations qui n’ajoutent pas de valeur au produit, comme le sont le transport interne, les moments d’attente entre les processus ou encore les stocks de travail en cours.

L’objectif visé n’est autre que d’offrir un meilleur service et une réduction des coûts en général. Mais comment l’atteindre ?

- Automatisation sur mesure du processus de production

Lorsque les entrepôts servent à stocker les stocks qui arrivent directement de l’usine de production, ils doivent être préparés pour accueillir et déplacer une grande quantité de marchandises, généralement des palettes. L’automatisation du transport de matériaux est une solution largement employée vu qu’il s’agit de processus répétitifs et de charges lourdes. De plus, elle permet d’optimiser l’espace et d’améliorer la productivité au sein de l’installation en réduisant drastiquement les incidences dans la manutention des marchandises.

Cependant, il existe également des entrepôts de pièces détachées dédiés à la logistique industrielle dont les activités sont axées sur la préparation des commandes qui alimentent les lignes de production. Comme il s'agit généralement de stocks très hétérogènes et de charges unitaires de petite taille, l'une des stratégies les plus courantes est basée sur la classification de l'entrepôt selon la méthode de rotation ABC et l'automatisation du mouvement des matériaux avec des convoyeurs à rouleaux pour relier les différentes zones.

- Logiciel pour la gestion des processus dans la logistique de production

Outre les options de base dont disposent les logiciels de gestion d’entrepôts, les WMS pour la production disposent de fonctions spécialement conçues pour optimiser le domaine manufacturier. Ces logiciels, qui dans un certain sens opèrent comme des systèmes MRP, contrôlent et coordonnent la relation existant entre la demande des clients et la demande dépendante du processus de production.

Les systèmes de gestion de l’entrepôt se sont révélés être un outil essentiel pour avoir une vision globale du stock lié aux tâches de production. Disposer d’un WMS spécialisé en production rend possible :

  • La classification par types de stock : en logistique de production, il existe des stocks de matière première, de tâches en cours, de produits semi-finis ou finis.
  • La visualisation du stock en temps réel : le logiciel garantit la connaissance du nombre et de l’état de la marchandise à tout moment.
  • La production selon la méthode du juste-à-temps : cette méthode serait impossible à appliquer sans une gestion automatisée de l’entrepôt.

L’importance de l’intégration en logistique de production

Actuellement, l’industrie est confrontée à une situation de production flexible et diversifiée, dans laquelle offrir un service efficace au client dépend du fonctionnement correct de la logistique de production. Face à ce paradigme, l’automatisation et la mise en place de WMS spécialisés dans les processus de fabrication sont deux stratégies essentielles pour optimiser la logistique de production. Si vous souhaitez en savoir davantage sur comment rendre plus efficace la logistique industrielle de votre entreprise, nous vous invitons à nous contacter et l’un de nos experts analysera votre situation afin de vous proposer des améliorations pour vos installations.