Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

Préparateur de commandes qui scanne un article

5 façons d'optimiser votre processus de préparation de commandes

05 septembre 2018

Pour que vos clients soient entièrement satisfaits, vous devez absolument maîtriser chacune des étapes du processus de préparation des commandes sur le bout des doigts. Au-delà du simple fait d’effectuer le prélèvement des articles (picking), les préparateurs de commandes doivent être formés afin que l’intégralité du processus soit optimisé : du picking au colisage.

Voici donc 5 astuces à mettre en place pour optimiser votre processus de préparation de commandes au sein de votre entrepôt :

1) Les commandes ne doivent être « touchées » qu’une seule fois

Formez vos préparateurs de manière à ce qu’ils n’aient pas à recommencer le colisage d’une commande ou à revérifier ses données d’expédition. Il est important de réduire toutes les étapes inutiles du processus de préparation des commandes pour gagner le plus de temps possible entre le moment du prélèvement des articles et leur assemblage.

2) Réduisez les distances de votre entrepôt

Tout d’abord, il est primordial de ranger l’ensemble de vos marchandises correctement : les familles d’articles et sous-familles doivent être organisées de la meilleure manière possible afin que le préparateur de commande ne cherche pas des articles pendant des heures.

Il vous faudra également prendre en compte le volume des commandes : placez les commandes dont la demande est plus élevée près du lieu de préparation des commandes et celles à la demande plus basse, un peu plus loin. Pour ce faire, il est indispensable de vous référer à vos prévisions.

3) Utilisez la technologie pour la préparation de commandes

Nous vous recommandons très fortement d’utiliser un logiciel de gestion d’entrepôt (WMS) vous permettant de gérer et perfectionner toutes les étapes du processus de préparation des commandes.

De plus, il existe différentes solutions de préparations de commandes automatisées qu’il peut être pertinent d’évaluer :

  • Le voice picking

Le préparateur reçoit les instructions vocales des prélèvements dans ses écouteurs.

  • Le pick to light

Des LED lumineuses indiquent au préparateur les articles et les quantités à prélever.

4) Évaluez différents types de picking, méthodes de prélèvement

Puisque le picking est une étape où il est plus fréquent de perdre du temps, il est préférable que vous preniez en compte toutes les méthodes de prélèvement existantes afin d’optimiser votre processus de préparation des commandes :

  • Le prélèvement par article :

Le préparateur traite chaque commande l’une après l’autre par ordre d’arrivée.

  • Le prélèvement par groupe (picking par vague) :

Le préparateur traite plusieurs commandes à la fois.

  • Le prélèvement par zone :

L’opérateur traite plusieurs commandes à la fois au sein d’une même zone de l’entrepôt

5) Choisissez la bonne solution de stockage pour picking

Au-delà des solutions de stockages industrielles classiques, de nos jours il existe de nombreuses solutions de stockage automatisées pour palettes ou pour bacs et cartons, qui vous aideront à améliorer le picking de vos commandes : rayonnages pour picking, rayonnages dynamique (FIFO), rayonnage à palette push-back, transstockeurs, convoyeurs…

Comme nous l’avions vu dans l’article « Entrepôt automatisé VS entrepôt traditionnel », il est possible d’automatiser tout ou partie de son entrepôt. Bien évidemment, choisir la bonne solution de stockage va de pair avec le fait d’assurer la sécurité des marchandises durant leur période de stockage.