Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

Contrôle des marchandises lors de la préparation de commandes

Quelles erreurs éviter lors de la préparation de commandes ?

22 août 2018

Vous n’êtes pas entièrement satisfait des résultats de la préparation de commandes de votre entreprise, et sentez que des améliorations pourraient être effectuées ? Vous souhaitez améliorer la satisfaction de vos clients ? Beaucoup d’erreurs commises lors du picking ou du colisage peuvent être à l’origine de réclamations clients. Bien qu’il soit difficile d’atteindre la perfection, il est possible d'apporter des corrections à son processus pour que les commandes soient traitées et expédiées dans les meilleures conditions possibles. Pour ce faire, nous vous présentons une liste d’erreurs à éviter lors de la préparation de commandes.

1. Collecter le mauvais article = picking erroné

Si un article a été placé à un endroit de l’entrepôt qui ne lui correspondait pas, il est fort probable que la personne en charge de collecter une référence à cet emplacement, collecte le mauvais article. Les conséquences d’une telle erreur ne sont pas à prendre à la légère puisque le préparateur finira par rassembler les mauvais éléments au sein d’une même commande, ce qui, à coup sûr, entraînera une réclamation de la part du client.

2. Ne pas collecter les bonnes quantités de produits

Il arrive que les quantités d’articles prélevées soient erronées, le préparateur peut en effet prendre plus, ou moins d’articles que le requiert la commande.

Lorsque l’entreprise est assez grande et utilise des lecteurs de code-barres, ces derniers communiquent aux préparateurs le nombre d’articles à prélever.

Il est néanmoins indispensable d’enregistrer le nombre d’articles prélevés dans les lecteurs pour éviter que l’erreur ne se reproduise à nouveau.

3. Collecter une référence dont le numéro se rapproche de la référence recherchée

L’adressage des emplacements est un grand classique pour beaucoup de professionnels de la logistique. Ce système permet de localiser rapidement un article, mais peut très rapidement être à l’origine d’erreurs : au lieu de lire le numéro de l’article recherché, l’opérateur assimile une référence qui lui ressemble et prélève un autre article.

Prélèvement d’un article en entrepôt.
Prélèvement d’un article en entrepôt.

4. Les articles sont dispersés au sein de l’entrepôt

Cette erreur entraîne une perte de temps lors du picking : l’opérateur doit se rendre dans différentes zones de l’entrepôt pour récupérer un même produit en plusieurs unités. Cette situation est assez récurrente et ne devrait pourtant pas exister si vous faites preuve d’organisation et gérez correctement vos stocks.

5. Oublier un article

Lors de la réception des produits et des marchandises, ces derniers sont étiquetés d’un code-barres de manière à ce que vous puissiez les identifier et les localiser au sein de votre entrepôt. Malgré cette précaution, il n’est pas rare de retrouver dans ses rayonnages des éléments non étiquetés : lorsque c’est le cas, ils doivent absolument repasser par l’étape de l’étiquetage avant d’être ajoutés à un colis.

6. Mélanger deux ou plusieurs commandes

Il est fréquent qu’un seul et même opérateur soit chargé de collecter plusieurs articles de différentes commandes à la fois. En effet, cette pratique permet d’augmenter la rapidité du traitement des commandes.

En revanche, cette technique est assez risquée puisqu’un simple manque d’attention peut entraîner une erreur lors de l’emballage de la commande.

Pour éviter de commettre une telle erreur, il est primordial de scanner chacun des articles avant de les emballer et de profiter du fait que le lecteur de code-barres communique au préparateur les éléments à assembler pour chacune des commandes.

7. Remplacer un article sans autorisation

Lorsque vous vous retrouvez par exemple confronté à une rupture de stock, vous êtes sans doute amené à remplacer un article d’une commande par un autre. Mais lorsqu’il ne s’agit plus simplement de remplacer votre emballage par un emballage d’une autre taille mais plutôt de remplacer votre article dans sa totalité ou un élément le constituant, les problèmes sont fréquents.

En effet, en remplaçant une référence par une autre, il est indispensable de bien enregistrer ce remplacement dans le système pour que la gestion des stocks n’en souffre pas. Votre politique concernant le remplacement des articles doit être claire et assimilée par chacun de vos employés.

8. Collecter un article aux mauvaises dimensions

Il est courant de retrouver dans un entrepôt des articles identiques mais dont les dimensions diffèrent. De ce fait, pour que le picking soit réalisé dans de bonnes conditions, il faut absolument que chacun des emballages comporte sa propre référence et que le préparateur scanne son article avant de le prélever.

De nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’erreurs lors de la préparation de commandes : les identifier est un premier pas vers la réussite. Une fois que vous aurez trouvé les éléments qui vous font perdre de l’argent et empêchent vos clients d’être satisfaits à 100%, nous vous conseillons de mettre en place des solutions pour optimiser votre processus de préparation des commandes.