L’installation de transstockeurs en entrepôt illustre l’automatisation industrielle en logistique

L’essor de l’automatisation industrielle en logistique

14 octobre 2019

L'automatisation industrielle consiste à confier certaines fonctions traditionnellement exécutées par un opérateur à un système électronique programmable. Cette dernière a deux objectifs principaux :

  • Remplacer les tâches répétitives effectuées manuellement ou les opérations complexes, grâce à diverses technologies.
  • Améliorer la qualité du service ou du produit fini et réduire les coûts liés au processus en assistant les travailleurs.

Dans le domaine de l’entreposage, l'automatisation industrielle est née suite à la réduction des délais de livraison, de plus en plus restreints (en grande partie avec l’essor de la logistique e-commerce), et de l'accroissement global des ventes (augmentant le besoin d'optimiser les espaces de stockage).

Quelles tendances définissent le panorama de l'automatisation industrielle des processus logistiques ?

Vue d'ensemble et perspectives de l'automatisation industrielle des processus logistiques

- La présence des robots en entrepôt renforce sa croissance

Selon les données publiées par la société de conseil américaine ABI Research, d'ici 2025, les entrepôts du monde devraient être équipés d'environ quatre millions de robots et de machines, contre seulement 4 000 en 2018. Cette évolution se caractérise par l’apparition progressive de divers appareils, comme nous avons pu le voir dans notre article sur les entrepôts robotisés.

En revanche, les machines automatisées les plus utilisées de nos jours servent à couvrir la manutention des charges entre les différentes zones d’un entrepôt, ou à relier deux installations entre elles.

De ce fait, les transstockeurs pour palettes et les convoyeurs à palettes font partie des technologies les plus répandues dans notre secteur. Lorsque les entreprises choisissent ces systèmes, elles accordent une importance particulière aux éléments suivants : la durée de vie utile, le taux de fiabilité, le temps d’exécution des tâches, le coût, le retour sur investissement (ROI), ainsi que la maintenance que requièrent ces appareils.

- L’automatisation industrielle des processus commence par des dispositifs modestes

Parfois, lorsque nous parlons d'automatisation industrielle en logistique, nous visualisons des centres qui ont recours à la lumière artificielle (imitation de la méthode de fabrication dans le noir, également appelée « lights-out manufacturing »), c'est-à-dire dont l’activité fonctionne avec une intervention humaine minimale.

Il est vrai que ces entrepôts intelligents sont d'excellents exemples, mais il est important de préciser qu’il existe différents niveaux d'automatisation qui permettent de moderniser un entrepôt.

En effet, l’automatisation industrielle de processus logistiques commence généralement par la création de projets d’entrepôts modestes. Ce type de projet cherche à améliorer la productivité en équipant les opérateurs de dispositifs automatiques qui les assistent lors de l’exécution de certaines tâches. Jetons un œil à quelques-unes de ces solutions :

  • Les systèmes d'aide au prélèvement des marchandises tels que le voice picking ou le pick-to-light : en plus d’accélérer le processus, ils améliorent également la précision du processus de préparation de commandes.
  • Le Pallet Shuttle : cette navette motorisée a été conçue pour des entrepôts utilisant des rayonnages par accumulation et remplace l'opérateur lors des manœuvres d'entrée et de sortie des palettes dans les canaux de stockage.
  • Le logiciel de gestion d'entrepôt : le prix d’un WMS peut extrêmement varier d’un outil informatique à un autre, tout comme les fonctionnalités qu’ils proposent. Par conséquent, il est possible de trouver un logiciel de gestion d'entrepôt simple et abordable, qui suffise pour débuter l’automatisation d’un entrepôt traditionnel.
Le Pallet Shuttle assiste l’opérateur lors de l’extraction des charges et automatise ainsi le processus de manutention.
Le Pallet Shuttle assiste l’opérateur lors de l’extraction des charges et automatise ainsi le processus de manutention.

- L’étude efficace des besoins de l’entreprise, la clé d’une automatisation industrielle réussie

Pour qu’un projet d'automatisation industrielle des processus logistiques soit efficace, il est primordial de détecter les besoins de l’entrepôt et d'évaluer les performances des appareils installés ; comment y parvenir ? Pour ce faire, vous devrez vous pencher sur certaines données.

Les entrepôts actuels sont équipés de systèmes collectant l’information tels que des lecteurs RFID, un ERP, un WMS, un logiciel de gestion de la main d’œuvre (LMS) qui encadre les employés, un programme de maintenance des engins, etc. Afin de déterminer quels processus automatiser, vous devrez analyser ce vaste volume de données, et vous appuyer sur vos KPIs logistiques et indicateurs clés de prévision des ventes.

Si vous souhaitez profiter de la vision de l’un de nos experts en robotique et automatisation pour vous aider à réaliser cette analyse, n’hésitez pas à nous contacter. En effet, nous disposons d’une expérience de plus 50 ans en matière de pilotage de projets d’automatisation industrielle pour tous types d'entrepôts ; parcourez nos cas clients afin d’avoir un aperçu des bénéfices de notre travail.