Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

L’optimisation d’un entrepôt logistique nécessite l’analyse détaillée des processus, et plus particulièrement ceux liés à la préparation de commandes

L'optimisation de votre entrepôt logistique étape par étape

22 mars 2019

Il existe une maxime qui dit que « la meilleure façon de gagner du temps, est de ne pas le gaspiller ». L’optimisation de votre entrepôt logistique repose sur ce principe, qui, dans notre secteur, est d’autant plus véridique puisque pour réaliser des profits, il est nécessaire de répartir votre temps correctement. Découvrez, étape par étape, les mesures à mettre en place pour que votre installation soit plus efficace.

1. Une étude détaillée des tâches réalisées dans votre centre

Afin de procéder à l’optimisation de votre entrepôt logistique, commencez par effectuer l’analyse de son fonctionnement actuel : quelles tâches réalisent vos opérateurs ? Combien de temps leur dédient-ils ?

Pour mener à bien cette étude, suivez les conseils de nos professionnels :

- Identifiez les différentes opérations

  • Les tâches administratives : élaboration de rapports, organisation des bons de livraison, assignation du travail (lorsqu’elle n’est pas automatique), contrôle qualité, réunions internes, etc.
  • Le transport des marchandises entre les différentes zones de l'entrepôt (mouvements horizontaux et verticaux si les charges sont levées en hauteur).
  • Les déplacements des engins à vide.
  • Le chargement et le déchargement des camions.

Le processus de préparation de commandes étant l’une des activités les plus coûteuses de l’exploitation de votre entrepôt, il est primordial que vous analysiez chacune des étapes qui le compose en détail.

- Calculez le temps lié à chacune des tâches

Une fois que vous aurez fait la liste de toutes vos opérations, vous devrez les classer et les quantifier : déterminez le nombre de mouvements qu’elles impliquent, le temps consacré à chaque mouvement, et la durée totale d’exécution. Ainsi, vous obtiendrez un tableau référençant les différentes étapes nécessaires à la réalisation de chaque tâche.

Exemple : le chargement d'un camion comprend cinq actions différentes ; la gestion administrative, le déplacement de l’engin de manutention à vide, la prise en charge de la palette, le déplacement du véhicule chargé, et l’introduction de la palette dans le camion.

- Analysez vos résultats afin de prendre des mesures efficaces

Cette analyse vous aidera à :

2. Évaluez la productivité de vos engins de manutention

L’organisation de vos flux dépend directement de vos engins de manutention ; il est donc primordial que vous teniez compte de leur rôle dans l’optimisation de votre entrepôt logistique, et que vous :

  • Enregistriez les performances actuelles de tous vos engins : leur vitesse de déplacement, leur hauteur de levage, la durée d'autonomie de leurs batteries, leur fréquence de chargement, la largeur des allées dans lesquelles ils peuvent circuler, etc.
  • Mesuriez leur impact sur vos flux de matières : en effet, lorsque votre niveau d'activité augmente, le transport des charges à l'intérieur de votre centre se complique et perd en efficacité.

Grâce à toutes ces informations, vous pourrez déterminer quelles procédures de votre centre automatiser, ainsi que les solutions de stockage à utiliser. Si par exemple la circulation de vos engins de manutention ralentit vos processus, il peut être intéressant pour vous d’avoir recours à l’automatisation comme l’a fait le prestataire logistique espagnol Disalfarm.

Les transstockeurs réduisent les déplacements, transportent les charges plus rapidement, et ont un impact direct sur l’optimisation d’un entrepôt logistique.
Les transstockeurs réduisent les déplacements, transportent les charges plus rapidement, et ont un impact direct sur l’optimisation d’un entrepôt logistique.

3. Évaluez votre stock entreposé

L’optimisation de votre entrepôt logistique suppose l’amélioration de votre gestion des stocks. Pour y parvenir, appliquez les recommandations de nos experts :

  • Analysez votre rotation des stocks afin d’identifier les pics d’activité, de vérifier que vos opérateurs suivent correctement l’analyse ABC, et que vos solutions de stockage sont adaptées.
  • Revoyez les paramètres logistiques utilisés pour l’adressage de vos marchandises, notamment s’il s'agit d’éléments variables comme ceux intervenant dans le stockage banalisé.
  • Examinez soigneusement vos procédures afin de déceler d'éventuelles erreurs de traçabilité, et posez-vous les bonnes questions : classez-vous vos marchandises soumises à un contrôle qualité ?
  • Localisez vos produits obsolètes afin de développer un plan d’action pour les éliminer.

4. Consultez vos équipes

L’efficacité de vos opérateurs occupe une place importante dans l’optimisation de votre entrepôt logistique. C’est pourquoi, vous devrez :

  • Identifier d’éventuels besoins en formation : l’acquisition de nouvelles compétences peut se traduire par l’augmentation de la productivité de vos employés.
  • Analyser leurs postes de travail d’un point de vue ergonomique et sécuritaire.
  • Organiser une session spéciale pour détecter les problèmes auxquels ils sont confrontés quotidiennement.

Comme vous l’aurez compris, l’optimisation de votre entrepôt logistique passe par la maîtrise de vos coûts, et par l’amélioration de la qualité de votre service. Il est essentiel que vous réalisiez l’audit approfondi du fonctionnement de vos installations pour développer des mesures qui maximiseront la performance globale de votre centre. Si vous avez besoin des conseils d’un expert, n'hésitez pas à nous contacter, nos professionnels se feront un plaisir de vous répondre dans les plus brefs délais.