Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

La majorité des solutions de stockage par accumulation fonctionnent selon la méthode FIFO

Comparaison des solutions de stockage par accumulation

24 mai 2019

Si vous êtes à la recherche de vos futurs rayonnages industriels pour palettes, sachez qu’il existe deux grands types de systèmes : les solutions de stockage par accumulation et les conventionnelles. Selon les caractéristiques de vos marchandises et du mode de fonctionnement de votre entrepôt, vous devrez soit privilégier l'accessibilité aux marchandises, soit l’utilisation de l'espace. Si vous avez pour objectif de maximiser votre capacité de stockage, dans ce cas les solutions de stockage par accumulation sont ce dont vous avez besoin.

Notez que dans la catégorie du stockage par accumulation nous retrouvons toute une série de sous-systèmes aux caractéristiques spécifiques :

Quels critères devez-vous évaluer pour choisir votre solution de stockage par accumulation ?

La profondeur des canaux diffère selon le type de solution de stockage par accumulation.
La profondeur des canaux diffère selon le type de solution de stockage par accumulation.

Les critères de comparaison des différentes solutions de stockage par accumulation

  • Le nombre de références à entreposer : généralement, les solutions de stockage par accumulation sont idéales pour stocker plusieurs palettes d’une même référence.
  • La profondeur des allées intérieures de charge et des canaux : chaque allée ou niveau accueille des palettes d'une seule et même référence, la capacité d’entreposage dépend de la profondeur de stockage autorisée et du nombre de palettes disponibles par référence.
  • La rotation des marchandises : le taux de rotation (ABC) permet de définir le rayonnage le mieux adapté à chaque marchandise.
  • Les flux FIFO ou LIFO : les solutions de stockage par accumulation fonctionnent généralement selon la méthode PEPS (Premier Entré, Premier Sorti), bien qu’il existe tout de même des exceptions.
  • La productivité : bien que ces systèmes soient moins polyvalents que les rayonnages à palettes conventionnels, nous tenons compte de leur souplesse et de leur degré de praticité pour la réalisation des opérations.
  • Le niveau de sécurité opérationnel.
  • L’investissement initial requis et une estimation du ROI.

Comparaison des solutions de stockage par accumulation

Nous énumérerons les caractéristiques des principales solutions de stockage par accumulation, en nous concentrant sur les critères cités précédemment :

1) Selon le nombre de références pouvant être stockées

Le nombre de palettes par référence que vous avez besoin d’entreposer vous aide à déterminer la solution de stockage par accumulation idéale pour votre centre. En effet, certains systèmes admettent une plus large variété de références que d’autres :

NOMBRE DE RÉFÉRENCES À ENTREPOSER
RAYONNAGES PAR ACCUMULATION RAYONNAGES PUSH-BACK PALLET SHUTTLERAYONNAGES MOBILES RAYONNAGES DYNAMIQUES
Faible : chaque allée intérieure de charge n’admet qu’une seule référence. Moyen/élevé : chaque canal accueille une une seule et même référence ; si le rayonnage est équipé de cinq niveaux, cette capacité est multipliée par cinq. Moyen : chaque canal admet une référence mais il est recommandé d’entreposer un minimum de 8 palettes en profondeur. Élevé : ils offrent un accès direct aux références (une fois l’allée de charge intérieure ouverte). Moyen/élevé : chaque canal admet une seule et même référence ; si le rayonnage est équipé de cinq niveaux, cette capacité est multipliée par cinq.

2) Selon la profondeur des allées intérieures de charge et des canaux

Chaque allée intérieure de charge sert à entreposer des palettes d’une même référence. La capacité de stockage se détermine donc par rapport à la profondeur des canaux.

PROFONDEUR DES CANAUX
RAYONNAGES PAR ACCUMULATIONRAYONNAGES PUSH-BACKPALLET SHUTTLERAYONNAGES MOBILESRAYONNAGES DYNAMIQUES
Peu /moyennement profonde : il n’est normalement pas possible de stocker plus de 8 ou 10 palettes. Peu profonde : cela dépend de si vous utilisez des chariots ou des rouleaux pour extraire vos marchandises, ces systèmes permettent de stocker jusqu’à 4 palettes par niveau. Très profonde : plus de 40 palettes par niveau peuvent être stockées. À mi-chemin entre les rayonnages par accumulation et les rayonnages conventionnels, leurs canaux sont généralement simples. Très profonde : plus de 20 mètres de profondeur.

3) Selon la rotation des marchandises

Il existe de nombreuses recommandations concernant le stockage des marchandises à rotation élevée (A), à rotation moyenne (B) et à faible rotation (C). Voici, à titre informatif, quelques indications générales :

ROTATION DES MARCHANDISES
RAYONNAGES PAR ACCUMULATION RAYONNAGES PUSH-BACKPALLET SHUTTLERAYONNAGES MOBILESRAYONNAGES DYNAMIQUES
Rotation élevée (A).Rotation moyenne (B) et élevée (A). Rotation élevée (A). Faible (C) et moyenne rotation (B). Rotation élevée (A).

4) Selon la compatibilité avec les méthodes FIFO et LIFO

Votre méthode de gestion des stocks et vos flux de marchandises sont deux des éléments fondamentaux à considérer lorsque vous choisissez une solution de stockage par accumulation compatible avec votre entrepôt. Voici les principaux systèmes :

COMPATIBILITÉ AVEC LES MÉTHODES FIFO OU LIFO
RAYONNAGES PAR ACCUMULATION RAYONNAGES PUSH-BACK PALLET SHUTTLE RAYONNAGES MOBILES RAYONNAGES DYNAMIQUES
FIFO : drive-in. LIFO : drive-through. LIFO. FIFO ou LIFO (cette dernière étant plus utilisée). FIFO ou LIFO. FIFO.

5) Selon le taux de productivité

Dans chaque entrepôt, il existe un juste équilibre à déterminer entre la capacité de stockage et le fonctionnement de l'installation. Concernant les solutions de stockage par accumulation, la profondeur des canaux ainsi que le nombre et le type d'opérations à effectuer déterminent la productivité des systèmes :

TAUX DE PRODUCTIVITÉ
RAYONNAGES PAR ACCUMULATION RAYONNAGES PUSH-BACK PALLET SHUTTLE RAYONNAGES MOBILES RAYONNAGES DYNAMIQUES
Faible : le chariot élévateur doit s’introduire dans le canal. Élevé : les opérations sont directes, les palette sont récupérées en tête des rayonnages Moyen/élevé : il peut être nécessaire de changer le chariot de niveau. Moyen/élevé : à chaque fois qu’un opérateur veut accéder à une référence, il doit ouvrir l’allée où cette dernière est entreposée. La productivité dépend de la gestion des emplacements. Élevé : les chariots n’ont pas besoin de s’introduire à l’intérieur des canaux.

6) Selon le degré de sécurité des opérations

La sécurité est un autre point important à prendre en compte lorsque vous choisirez une solution en adéquation avec le fonctionnement de votre entrepôt :

DEGRÉ DE SÉCURITÉ
RAYONNAGES PAR ACCUMULATION RAYONNAGES PUSH-BACK PALLET SHUTTLE RAYONNAGES MOBILES RAYONNAGES DYNAMIQUES
Faible : des machines doivent être introduites dans les canaux, ce qui augmente le risque d’impacts. Élevé. Élevé. Élevé : ils sont équipés de capteurs de proximité et de systèmes d’arrêt automatiques. Élevé.

7) Selon la rentabilité et le ROI

Afin d'évaluer la rentabilité d’une solution de stockage par accumulation, vous devrez évaluer le montant de l'investissement initial requis, les répercussions du système sur votre coût d'exploitation, et le temps nécessaire pour atteindre un retour sur investissement (ROI). Il est par exemple courant que des solutions plus avancées nécessitent un investissement initial plus élevé mais, que sur le long terme, l'augmentation de la productivité et la réduction des coûts entraînent un ROI plus élevé.

RENTABILITÉ ET ROI
RAYONNAGES PAR ACCUMULATION RAYONNAGES PUSH-BACK PALLET SHUTTLE RAYONNAGES MOBILES RAYONNAGES DYNAMIQUES
L’investissement initial n’est pas très élevé mais le ROI est plus faible sur le long terme. L’investissement initial est plus élevé mais cette solution requiert moins d’engins de manutention que les rayonnages par accumulation. L’investissement initial est modéré étant donné qu'il requiert l’acquisition de systèmes automatisés, mais son rendement est élevé. Le ROI est atteint sur le moyen terme. L’investissement initial est modéré. Ils permettent de gagner considérablement de la capacité de stockage. Retour sur investissement sur le moyen terme. L’investissement initial est élevé. Ils nécessitent moins d’engins mais requiert plus de superficie de stockage.

Conclusion : comment choisir votre solution de stockage par accumulation ?

Avant de choisir votre future solution de stockage par accumulation, nous vous recommandons de calculer le nombre de palettes que vous pourrez entreposer dans chaque système. Pour ce faire, vous devrez tenir compte de votre surface disponible et de vos engins de manutention. Si vous souhaitez profiter des conseils détaillés de nos experts, n'hésitez pas à nous contacter et nous vous aiderons à trouver la solution qui convient le mieux à votre entrepôt.