Le diagnostic logistique est un moyen d'analyser votre chaîne logistique et de détecter les opportunités d'amélioration

Le diagnostic logistique, l'outil qui améliore vos processus

09 novembre 2020

Votre logistique est-elle suffisamment performante et productive ? Avant de pouvoir répondre, vous devez réaliser un diagnostic logistique, c'est-à-dire une analyse de la performance des processus faisant partie de votre chaîne logistique dans le but de définir des actions susceptibles d'améliorer le résultat de votre entreprise.

La logistique a comme fonction de livrer les commandes aux clients, au bon moment, et dans les conditions convenues lors de l’achat. Pour y parvenir, les opérations doivent être organisées, et le type de marchandises et la quantité nécessaire déterminés afin de fournir au client, le service souhaité.

La réalisation d’un diagnostic logistique est le point de départ pour de nombreuses entreprises ayant l'intention d'augmenter la productivité de leurs installations. Dans cet article, nous détaillons comment l’introduction d’axes d’améliorations suite à un diagnostic logistique réduit les coûts, perfectionne le service client et, par conséquent, améliore l'image de marque de votre organisation.

Pourquoi réaliser un diagnostic logistique ?

Le diagnostic logistique est une analyse des différents processus internes et externes de l'entrepôt, et dans lequel la performance, l’état et les spécificités des opérations telles que le stockage, l'approvisionnement ou la préparation de commandes sont évalués.

De nombreuses entreprises aspirant à une plus grande compétitivité sont confrontées à des difficultés et des inefficacités : le sur-stockage, un retour sur investissement lent, une faible productivité, un temps de réponse long ou encore des coûts logistiques trop élevés. Ces problèmes sont le résultat de défaillances dans les systèmes de gestion utilisés et, d’un manque d’anticipation et de de planification dans la réponse aux besoins du marché. La bonne nouvelle est que, grâce au diagnostic logistique, il est possible de détecter les anomalies et mettre en place des axes d’améliorations pour les résoudre.

Cette analyse peut être confiée à un consultant en logistique, par exemple un fournisseur de solutions de stockage et de systèmes de gestion d'entrepôt (comme Mecalux), ainsi qu'à des prestataires logistiques 4PL et 5PL, qui offrent également des services de conseil.

Le diagnostic logistique évalue la performance des opérations de l'entrepôt afin d'identifier des axes d'amélioration
Le diagnostic logistique évalue la performance des opérations de l'entrepôt afin d'identifier des axes d'amélioration

Comment réaliser un diagnostic logistique ?

Lorsqu'un consultant est chargé du diagnostic, il est primordial qu'il travaille en collaboration avec le responsable de l'entrepôt, car c'est ce dernier qui connaît le mieux les dessous de son fonctionnement et, est donc le mieux placé pour proposer des améliorations. Par ailleurs, il est conseillé de disposer d'un logiciel spécialisé dans l’interprétation des données liées à l'entrepôt et le suivi des flux de travail en temps réel afin de prendre les meilleures décisions. L'analyse des données est essentielle pour parvenir aux bonnes conclusions.

Imaginez, à titre d'exemple, une entreprise recevant un grand nombre de réclamations en raison des retards de livraison. La conclusion la plus hâtive et simple serait de mettre ce problème sur le compte de la lenteur de la préparation des commandes. Cependant, un diagnostic logistique servira à mettre en lumière que l'inefficacité réside dans la zone de réception. En effet, par manque de planification, les marchandises y demeurent trop longtemps avant d'être stockées. Pour résoudre ce problème, différentes décisions peuvent être prises : la mise en œuvre d'un WMS gérant les entrées plus efficacement, l'automatisation des réceptions ou la modification des méthodes de travail et la mise en place du cross-docking. Dans tous les cas, seul le diagnostic basé sur des données peut garantir l'identification correcte des causes du problème et l'application des mesures correctives appropriées.

Le symptôme :

Des commandes livrées en retard

Les conséquences - Des réclamations des clients
- Des retours
- Une mauvaise image de marque
Les causes - Un manque d'organisation dans la zone de réception
Les mesures correctives possibles - Mise en œuvre d'un système de gestion d'entrepôt
- Automatisation des réceptions
- Disposer d'une planification logistique
- Changement des méthodes de travail
- Mise en place du cross-docking
 

Les techniques et les méthodologies du diagnostic logistique

Le diagnostic logistique donne une vue d'ensemble du fonctionnement de votre chaîne logistique, vous aide à identifier les erreurs et, bien évidemment, les opportunités d'amélioration. Cette analyse doit être réalisée en plusieurs phases allant de la compréhension du business, du contexte et de l'état du secteur, à l'identification des différents problèmes spécifiques à votre entrepôt.

Les données et les informations obtenues en temps réel sur l'entrepôt vous guident vers les améliorations possibles
Les données et les informations obtenues en temps réel sur l'entrepôt vous guident vers les améliorations possibles

Pour analyser la performance de chaque opération, le diagnostic logistique prend en compte  les particularités logistiques de votre entreprise (dimensions des centres logistiques, layout (distribution) de votre entrepôt, type de picking effectué, effectif par équipe, niveau d'automatisation, etc.). Il doit exister un équilibre entre tous ces éléments, faute de quoi des goulots d’étranglement et une baisse de la productivité peuvent se produire.

Lors d'un diagnostic logistique, les variables suivantes sont examinées :

  • L'infrastructure. La localisation et les caractéristiques de l'entrepôt impactent directement la performance des opérations, c'est pourquoi les éléments ci-dessous sont analysés :
        - Le sol. Il doit être en bon état, sans trous ni humidité qui représente un risque.
        - Les quais de chargement et de déchargement. Ce sont des zones critiques, elles doivent donc favoriser un flux rapide d'entrées et de sorties.
        - Le layout. L'aménagement de l'entrepôt doit faciliter les flux et l'organisation des produits selon la méthode ABC.
        - L'espace. Les allées doivent être suffisamment larges pour permettre aux chariots élévateurs d'effectuer les manœuvres nécessaires.
     
  • Les processus. Le déroulement des opérations de l'entrepôt est examiné pour identifier les anomalies et vérifier que tout est correctement documenté. Une bonne pratique est de comparer le déroulement des opérations au référentiel SCOR (Supply Chain Operations Reference). Cet outil, développé en 1996 par l'organisation internationale Supply Chain Council (12 versions sont déjà disponibles), a pour but de standardiser les processus de la chaîne logistique.
     
  • Le stock. La gestion des stocks est prioritaire pour toute organisation. À l'aide d'un WMS tel qu'Easy WMS de Mecalux, vous pouvez obtenir tous les détails sur vos marchandises (âge, obsolescence, rotation, disponibilité, etc.). Ce logiciel prend également en compte des variables telles que les délais d'approvisionnement ou la demande prévisionnelle, afin d'éviter les ruptures de stock.
     
  • La sécurité au travail. L'interaction entre les opérateurs et les engins de manutention augmente le risque d’accident, c'est pourquoi il est nécessaire d'évaluer les risques professionnels. Pour veiller à la sécurité de l'entrepôt, des facteurs tels que l'état des rayonnages et des chariots élévateurs, l'éclairage, la propreté et le rangement des allées sont considérés. La norme NF EN 15635 exige des inspections techniques des rayonnages régulières afin d'établir des conditions de travail sécurisées et de minimiser les risques de dommages aux personnes et aux équipements de stockage.

Tout ce qui est mesurable est susceptible d'être amélioré

La transformation et le changement sont au cœur de la logistique : toutes les entreprises doivent s'adapter aux dernières tendances du marché afin de survivre. Pour ce faire, elles doivent réaliser un diagnostic logistique qui évalue la qualité des processus et l'état de leurs entrepôts.

Le WMS surveille le fonctionnement de l'entrepôt et fournit des données sur le déroulement des opérations
Le WMS surveille le fonctionnement de l'entrepôt et fournit des données sur le déroulement des opérations

Après analyse de leur chaîne logistique, les entreprises identifient et introduisent des améliorations permettant d'augmenter la productivité et d'obtenir de meilleurs résultats. Pour ce faire, il est essentiel de disposer de données et d'informations en temps réel sur le déroulement des différentes opérations.

Vous souhaitez obtenir et analyser ces données ? Contactez Mecalux et découvrez comment le module Supply Chain Analytics peut vous aider. Ce module d’Easy WMS stocke l'immense volume de données générées dans l'entrepôt pour les convertir en informations utiles. Tirez le meilleur parti de ces informations pour renouveler vos processus et les rendre plus performants !