Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

Le centre logistique : la pièce maîtresse de la chaîne logistique

27 juillet 2020

Les centres logistiques sont devenus déterminants au sein d'une chaîne logistique de plus en plus complexe. La transformation logistique survenue au cours de ces dernières années a favorisé la création de grands centres d'activités logistiques situés à proximité des grandes villes, où les différents prestataires logistiques partagent un espace afin de créer des synergies, augmenter la productivité et réduire les coûts. Ces espaces, connus sous les noms de ZAL, hubs logistiques ou zones industrielles, ont été spécialement conçus pour y concentrer des activités logistiques et de transport.

À son tour, un centre logistique est associé au terme anglais de fulfillment center, qui, en français, pourrait être assimilé à un centre de distribution. Il s'agit d'un espace qu'une entreprise destine au stockage, à la préparation et à la distribution de ses produits. Autrement dit, il s'agit d'un entrepôt adapté et modernisé pour pouvoir englober un plus grand nombre de compétences logistiques, comme la réception, le transport interne, le stockage, la préparation et la distribution de la marchandise. 

Dans cet article, nous traitons en profondeur les deux définitions de centre logistique, les fonctions qu'elles remplissent et les différents types existants. 

Le centre logistique comme zone d'activités logistiques

Un centre d'activités logistiques est une zone dans laquelle des activités économiques sont réalisées et qui est spécialement conçue pour exercer des tâches logistiques. En général, ce type de centres logistiques est situé à proximité d'un ou de plusieurs nœuds de communication, afin de faciliter le transport de la marchandise. 

La création de ces grands espaces découle de la transformation subie par la chaîne logistique au cours de ces dernières décennies, qui s'est accentuée avec l'essor de l'e-commerce. 

Cette transformation de modèle a rendu nécessaire la reconfiguration des espaces logistiques et à parier sur la création de grands espaces où plusieurs prestataires logistiques peuvent centraliser toutes les activités relatives au transport, au stockage et à la distribution de marchandises, pour le trafic national comme international. Tout cela ayant pour objectif d'augmenter la productivité et de réduire les coûts.

Les types de centres d'activités logistiques

Il existe différents types de centres logistiques, lorsqu'ils sont définis comme une zone au sein de la ville, en fonction de l'activité qu'ils réalisent et de leur emplacement. De manière générale, ils peuvent être classés en : 

  • Zone d'activité logistique (ZAL) : il s'agit d'infrastructures liées à l'activité portuaire, maritime ou fluviale. Les ZAL ont pour principale caractéristique leur excellente situation géographique, près de la mer et avec de bonnes connexions, offrant ainsi une logistique intermodale bien desservie par le transport aérien, maritime et/ou terrestre.
  • Centre intégré de marchandises (CIM) : il s'agit d'une plateforme dans laquelle plusieurs activités de transport, de logistique et de distribution sont réalisées. Contrairement aux ZAL, le CIM offre ses services uniquement par le biais du transport routier. Leur présence est très fréquente à proximité des villes, puisqu'ils approvisionnent les clients des grandes métropoles en produits. 
  • Hub logistique : également connu sous le nom de nœud logistique, il s'agit de l'épicentre dans lequel différents prestataires logistiques développent toutes les activités liées au transport, à la logistique et à la distribution de la marchandise. Ils se caractérisent par leur grande taille et un emplacement privilégié. 
  • Plateforme logistique : zones logistiques spécialisées et dotées des éléments nécessaires pour accélérer le transport, le stockage et l'expédition de la marchandise. Ces centres ne disposent d'aucun processus de fabrication, puisque leur activité se limite à la gestion de la marchandise, de son entrée à sa sortie. 
  • Zones industrielles : à la différence des plateformes logistiques, ces installations peuvent disposer d'une zone où manipuler les produits manufacturés. 

Le centre logistique comme centre de distribution

Il est également courant de désigner par centre logistique une variante d'entrepôt (par opposition à une zone d'activités logistiques de plusieurs entreprises dans une ville, comme cela a été expliqué dans le paragraphe précédent).  En ce sens, un centre logistique ou centre de distribution est un espace dans lequel des produits sont stockés, des commandes sont préparées, puis, les envois sont organisés pour leur distribution, aux entreprises de commerce de détail comme de gros. Dans cet espace, les tâches liées à la chaîne logistique sont effectuées : la réception, le transport interne, le stockage, la préparation et la distribution de la marchandise.

Les différents éléments cohabitant dans le centre logistique de Luís Simões ont préalablement été conçus dans le détail de maximiser la productivité de l'installation
Les différents éléments présents dans le centre logistique de Luís Simões ont préalablement été conçus dans le détail, afin de maximiser la productivité de l'installation

Pour mener à bien toutes ces opérations, les centres logistiques requièrent que cet espace soit optimisé et conçu pour que les zones de stockage, de picking, de chargement et déchargement, voire les bureaux, coexistent en harmonie. À leur tour, les centres logistiques s'appuient sur une technologie de pointe. Ils sont dotés de solutions de stockage et d'engins de manutention automatisés, ainsi que de systèmes informatiques capables de surveiller, chaque jour et en temps réel, des milliers d'articles. 

Un centre logistique efficace est capable d'apporter une valeur ajoutée à la chaîne logistique. Il existe trois facteurs nous aidant à caractériser un centre logistique, tout en déterminant sa compétitivité : 

  • Sa taille : plus la surface du centre logistique sera grande, plus sa capacité de stockage sera importante, de même que la complexité de son transport interne de marchandise. L'idéal est de trouver un juste équilibre entre l'espace et la capacité de stockage requise. 
  • Sa conception : pour réaliser les différentes opérations requises, les centres de logistique disposent d'un ou de plusieurs systèmes de stockage, d'engins de manutention, de quais de chargement et de bureaux. La distribution de ces éléments doit être aussi optimisée  et flexible que possible afin de répondre rapidement à tout besoin. 
  • Son emplacement : la localisation du centre logistique influence non seulement ses critères de construction, mais surtout l’aspect stratégique. Son emplacement dépendra de quatre facteurs essentiels, comme le type de produit stocké, les coûts d'infrastructure, la demande des commandes et la concurrence.

Les fonctions d'un centre logistique

La mission d'un centre logistique, au sens d'une installation unique, consiste à stocker, préparer et distribuer les produits aux commerces de détail et aux grossistes de la manière la plus efficace possible. Tout cela dans le but d'améliorer la productivité de la chaîne logistique. 

L’objectif d'un centre logistique dépasse le simple fait de stocker de la marchandise, car il est directement impliqué aux processus de la chaîne logistique suivants : 

  • La réception : il reçoit chaque jour de la marchandise en provenance des centres de production ou d'autres fournisseurs. Une bonne organisation de la zone de chargement est essentielle pour disposer d'un centre efficace.
  • Le stockage : après avoir vérifié la marchandise, celle-ci est stockée dans les systèmes de stockage correspondants, en fonction de ses caractéristiques et de sa rotation. 
  • Le transport interne : le flux de marchandise doit être le plus rapide possible. Il est primordial de concevoir un itinéraire optimal afin que les engins de manutention, automatisés ou manuels, fonctionnent à plein rendement dans le centre de distribution. 
  • La préparation de commandes : c'est l'opération la plus importante, mais aussi la plus complexe au sein d'un centre logistique. Optimiser les itinéraires de picking augmente la productivité et réduit les coûts de l'entreprise.
  • La gestion du stock : connaître en temps réel tous les stocks de l'entrepôt s'avère fondamental pour éviter les erreurs pouvant avoir des répercussions sur le bon fonctionnement de l'installation. 
  • L'expédition : les commandes sont distribuées aux particuliers comme aux  grossistes.

La différence entre entrepôt et centre logistique

La principale différence entre un entrepôt et un centre logistique en tant qu'installation de stockage, réside dans l'activité et les opérations qui y ont lieu. 

Au départ, il n'existait pas de différence significative entre entrepôt et centre logistique, puisqu'ils avaient le même objectif : stocker la plus grande quantité de marchandise possible. Au fil du temps, la plupart des entrepôts ont été transformés en centres logistiques parce que, non seulement ils stockent des produits, mais ils participent aussi à toutes les activités liées à la chaîne logistique.

C'est pour cela que les centres logistiques disposent de tous les éléments indispensables pour effectuer le contrôle du stock, la préparation et l'emballage des commandes, le transport interne et la distribution de la marchandise. Ils possèdent même des bureaux afin de superviser le bon fonctionnement de toutes les activités.  

Globalement, les centres logistiques actuels sont le résultat de l'évolution des entrepôts traditionnels : ils gèrent plus d'opérations, plus efficacement et participent davantage à la chaîne logistique. 

Les centres logistiques 4.0

Le rôle prépondérant du Big Data et de l'Internet des objets (IoT) est en train de révolutionner la chaîne logistique. La logistique 4.0 est déjà une réalité et, par conséquent, il est de plus en plus fréquent de parler de centres logistiques 4.0. 

Les centres logistiques 4.0 misent sur la technologie pour obtenir un rendement efficace et contrôlé, tout au long de la chaîne logistique
Les centres logistiques 4.0 misent sur la technologie pour obtenir un rendement plus efficace et contrôlé, tout au long de la chaîne logistique

Actuellement, le centre logistique, en tant qu'entrepôt, maintient des stocks extrêmement réduits, composés d'articles à forte demande et un service immédiat. Pour être plus efficaces et rester compétitives, de nombreuses entreprises parient sur la mise en œuvre d'une technologie de pointe dans leurs installations. 

De même, les centres logistiques 4.0 font non seulement appel à la digitalisation de leurs processus, mais profitent aussi des flux d'information constants, de l'analyse des données ou du contrôle intelligent des machines, entre autres. Ils disposent de systèmes informatiques capables de suivre en temps réel des millions d'articles, ainsi que de systèmes de stockage et d'engins de manutention robotisés exécutant automatiquement de nombreuses tâches. 

La mise en œuvre de toute cette technologie gagne également du terrain dans les centres logistiques au sens de zones d'activités. Les volumes élevés de mouvements d'une ZAL ou d'un hub logistique font de l'automatisation une condition sine qua non pour obtenir cette compétitivité tant désirée. En fin de compte, l'objectif des zones d'activités logistiques comme des centres de distribution est clair : anticiper les changements de la demande et satisfaire les nouveaux besoins des clients dans les plus brefs délais.