Optimiser l'agencement d'un entrepôt est essentielle pour que l'entreprise puisse affronter les changements du marché

8 conseils pour optimiser l’agencement d’un entrepôt

18 octobre 2021

L’optimisation du layout d’un entrepôt consiste à repenser l’agencement d’une installation logistique afin d’exploiter au maximum l’espace et rationaliser les opérations qui y sont effectuées. Les changements récents du marché, tels que le développement du commerce omnicanal, ont obligé les entreprises à réorganiser l’espace de leurs entrepôts pour y préparer un plus grand nombre de commandes.

La distribution de l’entrepôt se présente sous la forme d’un plan qui montre les différentes zones de l’installation et l’emplacement des systèmes de stockage, avec deux objectifs bien définis : exploiter au mieux l’espace disponible et améliorer la performance des opérations. Quand est-il préconisé d’optimiser l’agencement d’un entrepôt ? Bien que plusieurs réponses existent, les plus courantes sont les suivantes : lorsque l’entreprise doit augmenter sa capacité de stockage, l’introduction d’un nouveau processus ou lorsque l’entrepôt devient trop petit. C’est alors que l’entreprise peut décider de repenser l’agencement de l’entrepôt, en réaménageant les systèmes de stockage et ainsi exploiter au mieux le volume disponible, ou en évaluant la possibilité d’automatiser les processus.

L’automatisation est l’une des solutions pour optimiser le layout de l’entrepôt
L’automatisation est l’une des solutions pour optimiser le layout de l’entrepôt

Comment optimiser l’agencement d’un entrepôt : 8 conseils

Optimiser le layout d’un entrepôt est une tâche complexe, car de nombreux facteurs doivent être pris en compte tels que l’espace disponible, le nombre d’articles et leur saisonnalité, les perspectives d’avenir ou les engins de manutention utilisés. Ceci dit, la priorité est le flux opérationnel dans l’entrepôt lors de la conception d’une installation logistique si l’objectif est de fluidifier les mouvements de marchandises.

Compte tenu de tous ces facteurs, trois conceptions peuvent être envisagées :

  • Flux en forme de U. Il s’agit d’un excellent agencement pour n’importe quelle taille d’entrepôt. Dans cette conception, les zones de chargement et de déchargement sont situées à une même extrémité de l’entrepôt, mais séparées l’une de l’autre.
  • Flux en I. La réception et l’expédition sont à l’opposées de l’entrepôt, et la zone de stockage se trouve donc au centre.
  • Flux en L. La zone de réception des marchandises est située d’un côté du bâtiment, tandis que la zone d’expédition se trouve sur le côté perpendiculaire. L’espace restant est dédié au stockage des marchandises et à la préparation des commandes.

Sur la base de ces trois configurations, il est alors possible d’optimiser l’agencement de l’entrepôt. Pour ce faire, voici huit conseils à prendre en compte lors de la nouvelle conception de l’installation logistique :

1. Analyser la productivité actuelle de l’entrepôt

La première étape de l’optimisation du layout de l’entrepôt consiste à identifier et à analyser les problèmes de l’installation. Il est indispensable de connaître les inefficacités de l’entrepôt pour évaluer les possibilités d’amélioration et prendre les décisions adaptées. Par exemple, un manque de flexibilité face à d’éventuels changements structurels au sein de l’entreprise comme une augmentation soudaine des commandes peut ainsi être détecté.

Pour analyser la productivité de l’entrepôt, il est conseillé de s’équiper d’un logiciel de gestion d’entrepôt (WMS) qui suit les principaux KPI logistiques. Easy WMS, le WMS de Mecalux, dispose du module Supply Chain Analytics, capable de structurer la grande quantité de données générées dans un entrepôt pour les convertir en informations utiles et améliorer la prise de décision.

L’analyse des KPI logistiques permet de prendre des décisions d’amélioration de façon à optimiser l’agencement de l’entrepôt
L’analyse des KPI logistiques permet de prendre des décisions d’amélioration de façon à optimiser l’agencement de l’entrepôt

2. Étudier les besoins du produit

Une fois l’état de l’entrepôt évalué, l’étape suivante est l’étude du type de produit disponible et les exigences de l’entreprise. Ce processus revêt une grande importance dans l’optimisation du layout de l’entrepôt car certaines entreprises ont besoin d’une zone dédiée à un produit spécifique. C’est le cas des postes de travail VAS (value-added service), configurés pour transformer les produits et répondre aux demandes spécifiques des clients, par exemple, la sérigraphie d’un T-shirt avec un message personnalisé.

Le type de produit peut également influer lorsque, en raison de ses caractéristiques, il doit être stocké selon des règles spécifiques, qu’il s’agisse de sécurité, de température, etc. C’est le cas, notamment des produits inflammables, pharmaceutiques et alimentaires, entre autres.

Enfin, le taux de rotation de chaque produit a également une influence directe sur la conception de l’entrepôt. Les produits les plus demandés seront placés dans des zones plus accessibles et le plus près possible des quais de chargement.

3. Choisir les bons systèmes de stockage

Choisir le bon système de stockage est indispensable pour optimiser l’espace tout en maximisant la productivité des opérations logistiques. À ce stade, l’entreprise peut se demander s’il est nécessaire d’automatiser les processus logistiques ou maintenir une gestion manuelle ?

De nombreux facteurs interviennent dans le choix entre un système de stockage automatique ou manuel. Bien qu’il n’y ait pas de règle précise qui détermine la solution idéale, il est conseillé d’automatiser lorsque l’on souhaite augmenter la productivité, exploiter au mieux la surface de stockage ou améliorer la sécurité des opérateurs, des marchandises et des systèmes.

Pour prendre la bonne décision, rien de mieux que de demander conseil à un expert comme Mecalux pour vous accompagner dans le choix du système de stockage qui répondra à vos besoins et aux contraintes de votre installation.

4. Délimiter les zones de l’entrepôt

L’étape suivante dans l’optimisation du layout de l’entrepôt est de planifier la répartition de l’espace. Pour maximiser la performance de chaque opération, il est essentiel de bien organiser l’espace disponible et d’attribuer des zones à des tâches spécifiques.

Les entrepôts comprennent généralement cinq zones, chacune destinée à une opération spécifique : réception des marchandises, stockage, préparation des commandes, emballage et traitement des retours. Toutes ces zones doivent avoir leur propre espace pour assurer la fluidité des mouvements (par exemple, la zone de stockage et la zone de picking doivent être proches afin éviter les interruptions dans le picking par manque de marchandises). D’autres zones telles que les bureaux, les vestiaires ou les lignes de production doivent également être prises en compte dans la conception de l’entrepôt.

5. Superviser l’activité des quais de chargement (Yard Management)

Le yard management consiste à superviser et à analyser l’activité sur les quais de chargement. C’est là que se trouve la zone de transit de l’entrepôt, l’une des zones où le volume de mouvements est le plus élevé dans un entrepôt et où les marchandises sont temporairement stockées en attente d’être transférées. C’est pourquoi, le layout et les opérations qui ont lieu dans la zone d’expédition et les quais de chargement doivent être soigneusement étudiés.

Une bonne gestion de la zone des quais, ainsi que l’utilisation d’un logiciel de gestion d’entrepôt, fluidifient les flux des véhicules, avec un seul objectif : éviter les goulots d’étranglement aux entrées et aux sorties de l’entrepôt. Les entreprises choisissent souvent la technologie pour assurer une bonne gestion de leur zone de quais.

6. Mettre en œuvre un logiciel de gestion d’entrepôt

La digitalisation de l’entrepôt avec un logiciel de gestion est idéale pour optimiser le layout. Il répartit les marchandises dans l’entrepôt en fonction de règles et d’algorithmes. De cette manière, les mouvements sont réduits au minimum, que ce soit au moyen d’un engin de manutention automatique ou manuel.

Le WMS permet également une gestion des stocks rigoureuse pour assurer la disponibilité de la marchandise, tout en travaillant avec un stock minimum. Comment le stock minimum affecte-t-il le layout ? Simplement, en évitant un sur-stock qui occupe un espace inutile et qui pourrait être utilisé pour d’autres produits.

7. Prévoir de la place pour de futurs agrandissements

Les perspectives d’avenir doivent être prises en compte au moment de repenser l’agencement d’une installation logistique. Il est inutile de réorganiser un entrepôt si, lorsque le nombre de références ou la demande augmentent, il faut le modifier à nouveau.

L’entrepôt doit pouvoir répondre aux besoins actuels et futurs, c’est-à-dire d’anticiper la nécessité d’une zone de stockage supplémentaire, aménager un espace où préparer plus de commandes ou agrandir la zone destinée aux quais de l’entrepôt.

Le logiciel de gestion d’entrepôt permet d’optimiser les opérations
Le logiciel de gestion d’entrepôt permet d’optimiser les opérations

8. Simuler numériquement le fonctionnement de l’entrepôt

Enfin, une autre ressource utilisée par les entreprises pour optimiser le layout de l’entrepôt est la simulation numérique. Il s’agit d’une stratégie utilisée pour concevoir et valider des solutions de stockage avant de les mettre en œuvre dans une installation logistique.

Avec un digital twin, vous pouvez créer une réplique virtuelle de l’entrepôt et simuler son comportement dans un environnement réel : les mouvements des opérateurs, les engins de manutention et les marchandises. La simulation est intéressante, pour, par exemple, introduire de nouveaux processus dans l’entrepôt ou améliorer des opérations comme la préparation des commandes.

Réagencer l’entrepôt pour l’adapter aux besoins actuels et futurs

L’optimisation du layout de l’entrepôt joue un rôle important dans le développement et la croissance de toute entreprise. Une conception optimale, par exemple, permet plus de fluidité dans la circulation des marchandises et, par conséquent, d’atteindre les objectifs fixés, comme la livraison d’un plus grand nombre de commandes possible dans les plus brefs délais.

L’entrepôt est une installation en constante évolution, car il doit s’adapter rapidement aux fluctuations du marché. Pour atteindre cet objectif, il est recommandé de faire appel à des experts. Chez Mecalux, nous avons une longue expérience dans la mise en œuvre et la rénovation de tous les types d’entrepôts et d’installations logistiques. Contactez-nous, notre équipe d’experts vous aidera à perfectionner le layout de votre entrepôt.