Un silo automatique est un entrepôt automatisé où les racks servent de structure au bâtiment

Silo automatique, une structure soutenue par les rayonnages

03 mars 2021

Un silo automatique est un entrepôt autoportant équipé de systèmes de stockage automatiques pour améliorer la productivité de ses opérations. Dans ce type d’installation, c’est les rayonnages qui supportent la structure du bâtiment, optimisant ainsi la capacité de stockage et évitant les travaux de génie civil.

Dans cet article, nous analysons la conception d’un silo automatique, ses principales caractéristiques et, surtout, dans quel contexte ce type d’installation doit être choisi.

Qu’est-ce qu’un silo automatique ?

Un silo automatique est un entrepôt autoportant constitué de solutions automatisées. Le terme silo est généralement associé aux entrepôts de grande hauteur, tels que les entrepôts autoportants. En tout état de cause, ce type de bâtiments logistiques sont des installations dans lesquelles les rayonnages remplissent non seulement la fonction de stockage des marchandises, mais aussi de structure du bâtiment.

Cette méthode de construction consiste à ce que les rayonnages supportent non seulement le poids de la charge, du toit et des enceintes, mais aussi d’autres éléments essentiels tels que le câblage et les systèmes de communication et de sécurité. Les rayonnages n’occupent que l’espace nécessaire pour maximiser la capacité de stockage, remplissant la fonction des éléments de construction, tels que les poutres et les colonnes.

La conception et la construction d’un entrepôt autoportant doivent prendre en compte :

  • Les flux de travail et de marchandises dans l’entrepôt.
  • Le poids et le type d’unité de charge des marchandises.
  • Les méthodes de préparation et d’expédition des commandes.
  • Les agents météorologiques, car les racks doivent également résister au vent, aux mouvements sismiques ou à la neige (qui peut alourdir la toiture).

Outre la construction des systèmes de stockage qui constitueront le bâtiment, il faut prévoir le placement de solives et de solives de toiture pour la fixation du toit et de la façade.

Les entrepôts autoportants sont généralement des entrepôts automatiques (mais pas toujours) et donc équipés de transstockeurs et de convoyeurs qui accélèrent et optimisent les flux de marchandises. En fait, de plus en plus d’entreprises optent pour ce type d’installations logistiques, puisque les silos automatiques peuvent atteindre jusqu’à 40 mètres de hauteur (et dans certains cas, même les dépasser).

Les silos automatiques accélèrent le flux de marchandises grâce aux transstockeurs et aux navettes
Les silos automatiques accélèrent le flux de marchandises grâce aux transstockeurs et aux navettes

Conception et construction d’un silo automatique

La construction d’un entrepôt autoportant automatique nécessite une étude préliminaire dans laquelle sont examinées les conditions météorologiques de la zone où sera situé l’entrepôt, ainsi qu’une analyse complète des opérations qui y seront effectuées.

Bien que ne nécessitant pas de travaux de génie civil, un silo automatique nécessite certaines particularités constructives telles que :

  • Une dalle sur laquelle repose la structure.
  • Un mur d’étanchéité périphérique.
  • Des canalisations pour les égouts.
  • Systèmes de sécurité, tels que des systèmes de sécurité anti-incendie.

La distribution (ou le layout) de l’entrepôt doit prendre en compte la sectorisation des différentes zones de stockage. Ceci est particulièrement important dans le secteur agroalimentaire, chimique ou pharmaceutique, car toutes les SKU ne sont pas stockées dans les mêmes conditions.

En fait, il est courant de combiner plusieurs systèmes de construction dans un centre logistique : l’entrepôt autoportant automatique peut être directement relié, par un système de convoyeurs, à la zone de préparation et d’expédition des commandes, à la zone de cross-docking ou au centre de production, entre autres. Au-delà des éléments de construction tels que la dalle ou le toit, la conception d’un silo automatique comprend également les engins de manutention et les systèmes de stockage qui seront utilisés au sein de l’installation.

Un silo automatique est équipé d’engins de manutention automatisés, tels que des transstockeurs, des systèmes monorail (balancelles automotrices), des Pallet Shuttle automatiques avec navettes, et des véhicules autoguidés (AGV), qui extraient et déposent les unités de charge dans le système de stockage. Il faut garder à l’esprit que les engins de manutention automatisés, typiques au silo automatique, en plus d’automatiser l’installation, permettent de travailler à une plus grande hauteur.

Enfin, un silo automatique requiert un logiciel de gestion d’entrepôt qui coordonne toutes les opérations, de la gestion des emplacements de stockage (slotting) à la synchronisation des opérations avec les autres zones de l’installation (postes de travail SVA ou postes de préparation de commandes, entre autres). Un programme tel que Easy WMS de Mecalux est la meilleure solution pour garantir l’efficacité des processus automatiques et semi-automatiques qui se déroulent dans un entrepôt autoportant.

Un logiciel de gestion d’entrepôt comme Easy WMS coordonne toutes les opérations dans un silo automatique
Un logiciel de gestion d’entrepôt comme Easy WMS coordonne toutes les opérations dans un silo automatique

Avantages du silo automatique et facteurs à prendre en compte

Un silo automatique est une installation logistique qui offre de multiples avantages à une entreprise. Voici les principaux :

  • Hausse de la productivité et de l’efficacité : un silo automatique augmente la rentabilité de l’installation, tout en assurant la sécurité dans les opérations.
  • Capacité maximale de stockage : la suppression des éléments de construction telles que les colonnes et les poutres permet d’optimiser l’espace de stockage des marchandises.
  • Réduction des coûts : le silo automatique est une construction logistique préconçue qui nécessite moins d’investissement qu’un entrepôt automatique traditionnel, car il ne nécessite pas de travaux de génie civil. C’est pourquoi ce type d’installation offre un retour sur investissement rapide (ROI).
  • Mise en service rapide et flexible : un entrepôt autoportant est généralement construit plus rapidement que les entrepôts traditionnels, car il élimine l’étape des travaux de génie civil qui peut être longue.

Cependant, la construction d’un silo automatique nécessite une étude de faisabilité préliminaire. Cette analyse exhaustive doit prendre en compte, non seulement le fonctionnement logistique de l’entreprise, les opérations de stockage et de traitement des marchandises, ainsi que les unités de charge qu’elle gérera, mais aussi les facteurs météorologiques. Les rafales de vent ou la neige susceptible de s’accumuler exercent sur la structure une pression importante qu’il ne faut pas négliger. Il est évident qu’une entreprise spécialisée, telle que Mecalux, tient toujours compte de ces facteurs.

La conception d’un entrepôt autoportant automatique dépendra finalement des résultats de l’étude préliminaire. Sur cette base, le fournisseur intralogistique, en collaboration avec le responsable logistique de l’entreprise, décidera du type de sol idéal pour les équipements de manutention, du type de toiture et, des systèmes de construction et de stockage qui composent le silo automatique, entre autres.

Trois exemples de silos automatiques

De plus en plus d’entreprises optent pour des silos automatiques qui offrent une plus grande flexibilité et une exploitation maximale de la zone de stockage. Voici trois projets dans lesquels Mecalux a installé un entrepôt autoportant automatisé :

  • Würth : la multinationale allemande dispose d’un silo automatique de plus de 70 000 mètres carrés pour fournir l’ensemble de la péninsule ibérique. La solution proposée par Mecalux combine deux systèmes de construction : un silo automatique d’une capacité de plus de 15 000 palettes, construit par Mecalux, complété par un entrepôt pour les réceptions conçu comme une installation logistique traditionnelle.
  • BASF : Mecalux a mis en place un silo automatique au Brésil pour l’une des plus grandes multinationales du secteur chimique. Avec cette installation, BASF dispose d’un entrepôt autoportant automatisé d’une capacité de plus de 8 000 palettes, et géré par le système de gestion d’entrepôt de Mecalux, Easy WMS.
  • Congelados Navarra : cette entreprise espagnole s’est imposée comme l’une des références en produits surgelés en Europe. Au cours des 20 dernières années, Mecalux et Congelados Navarra ont collaboré pour construire un centre logistique avec trois chambres de congélation autoportantes automatiques d’une capacité totale de près de 150 000 palettes.
 
 

Silo automatique : capacités et automatisation logistique

L’entrepôt autoportant automatique est devenu une solution standard pour les entreprises ayant un grand volume de réceptions et d’expéditions. La structure, soutenue par les rayonnages, garantit une exploitation optimale de la surface, tandis que l’automatisation garantit une productivité maximale des opérations.

Productivité, efficacité et réduction des coûts logistiques. Si vous souhaitez bénéficier des avantages d’un silo automatique, contactez-nous. Un expert Mecalux vous conseillera sur la meilleure solution pour votre entreprise.