Le contrôle en entrepôt représente l'ensemble des actions mises en place pour la bonne gestion des marchandises

Le contrôle en entrepôt, essentiel à la gestion de votre logistique

20 décembre 2021

La notion de contrôle d’entrepôt fait référence à la supervision de tous les processus ayant lieu dans l’installation logistique, dans le but de garantir l’expédition des commandes sans erreur et dans les délais convenus.

La première étape vers la création d’une chaîne d’approvisionnement agile et flexible qui s’adapte aux changements du marché est de comprendre ses tenants et ses aboutissants. Les entreprises qui analysent tout ce qui se passe dans l’entrepôt et assurent un contrôle précis des mouvements de marchandises peuvent prendre des décisions stratégiques.

Qu’est-ce que le contrôle d’entrepôt ?

Le contrôle d’entrepôt peut être défini comme l’ensemble des actions garantissant la bonne gestion des marchandises dans une installation logistique : il consiste à la connaissance exacte du stock disponible au suivi des flux de marchandises nécessaires à l’expédition des commandes.

La fonction de l’entrepôt est d’approvisionner les clients, les centres de production, les points de vente ou d’autres entrepôts avec les produits voulus, au bon moment. Sans un contrôle strict des opérations, l’expédition de la marchandise peut devenir complexe. Par exemple, si l’entreprise ne connaît pas la quantité exacte d’articles en stock, elle ne pourra pas organiser efficacement les réapprovisionnements. En conséquence, des ruptures de stock peuvent se produire, ce qui ralentit le travail de préparation des commandes.

En gardant un contrôle rigoureux de l’entrepôt, un suivi précis des marchandises est possible : tant des articles stockés que ceux déjà expédiés. De cette façon, la traçabilité des marchandises est totale, puisque l’emplacement exact de chaque article est connu en temps réel tout comme les mouvements effectués dans l’entrepôt jusqu’à son expédition.

Les entreprises peuvent également suivre les performances des opérations, de la réception à l’expédition, dans le but d’introduire des ajustements qui contribuent à augmenter la productivité. Cela permet d’appliquer une politique d’amélioration continue visant à mettre en œuvre des changements mineurs mais continus qui éliminent les habitudes improductives.

Le contrôle d’entrepôt consiste à surveiller et à optimiser tous les flux de marchandises
Le contrôle d’entrepôt consiste à surveiller et à optimiser tous les flux de marchandises

Les étapes clés du contrôle d’entrepôt

L’entrepôt est un élément clé au bon développement d’une entreprise. Toute inefficacité dans l’une de ses opérations a un impact direct sur la satisfaction des clients et sur les autres processus qui composent la chaîne d’approvisionnement. C’est pourquoi, le Supply Chain manager analyse constamment l’état de l’entrepôt afin de détecter les problèmes et y apporter des solutions le plus rapidement possible.

Ce sont donc les opérations cruciales d’un entrepôt qui nécessitent un contrôle strict :

Réception des marchandises

La première action dans le processus du contrôle de l’entrepôt consiste à surveiller la réception des marchandises. Les réceptions sont à l’origine de toutes les opérations, car il est essentiel pour les entreprises de disposer d’une quantité suffisante de produits pour garantir un bon service à leurs clients.

En général, les entrepôts reçoivent une multitude de produits provenant de différentes sources : fournisseurs, lignes de production ou encore d’autres entrepôts. Les installations logistiques peuvent également recevoir des retours de clients ou de points de vente en raison des changements saisonniers.

La zone de réception est l’une des zones les plus animées d’un entrepôt, car il s’y tient les activités de vérification des documents, ainsi que d’autres opérations comme l’étiquetage. Pour assurer le suivi des marchandises, une fois tous les articles réceptionnés, les opérateurs les vérifient avant de décider de les stocker ou de les transférer aux postes de cross-docking. Pour réaliser ce processus rapidement, les opérateurs suivent généralement les instructions d’un logiciel de gestion d’entrepôt. En règle générale, les produits sont accompagnés d’une fiche de réception, un document indiquant le nombre d’articles et les références disponibles.

Contrôle des stocks

Les stocks sont l’un des principaux actifs d’une entreprise. Grâce à un contrôle efficace des marchandises, les entreprises disposent des produits nécessaires pour pouvoir travailler et servir les clients. De plus, le contrôle des stocks permet d’équilibrer les dépenses : la vente des produits stockés permet de récupérer l’argent investi et les paiements sont planifiés de manière à obtenir un bon bilan.

Pour contrôler le stock, les entreprises gardent une trace des produits entrant et sortant de l’installation. Elles font également un comptage pour connaître la quantité exacte de produits disponibles à un moment donné. Le comptage des articles peut se faire manuellement (on parle d’inventaire physique) ou grâce à un logiciel de gestion d’entrepôt (dans ce cas il s’agit d’un inventaire permanent).

Expédition des commandes

La gestion des expéditions joue un rôle crucial au sein de la chaîne d’approvisionnement des entreprises car, en fin de compte, toutes les opérations d’un entrepôt ont un seul objectif : faciliter et accélérer la distribution des marchandises.

En règle générale, les produits quittent l’entrepôt vers des destinations très diverses, par exemple des clients, des lignes de production, des points de vente, ou encore d’autres entrepôts de l’entreprise.

Les expéditions sont contrôlées pour s’assurer que les bons produits sont distribués. De même, un grand nombre d’informations sont gérées dans cette zone, telles que les itinéraires d’expédition, le blocage ou l’empilage de la marchandise. Pour éviter les erreurs, les entreprises s’équipent d’un logiciel de gestion qui indique aux opérateurs comment valider chaque article.

Le contrôle des marchandises est indispensable pour rationaliser la préparation des commandes
Le contrôle des marchandises est indispensable pour rationaliser la préparation des commandes

La technologie pour une meilleure gestion d’entrepôt

Bien que la gestion d’entrepôt puisse être manuelle, l’utilisation de la technologie est indispensable pour les entreprises qui souhaitent obtenir une plus grande précision et augmenter leur productivité. La technologie et la digitalisation fournissent une meilleure visibilité de la marchandise ainsi que de tous les processus qui se déroulent dans une installation logistique.

Automatisation de l’entrepôt

Dans un entrepôt automatisé, des solutions de stockage telles que des transstockeurs pour palettes déplacent les marchandises en toute autonomie, sans l’intervention des opérateurs. L’avantage est évident : la précision est absolue et par conséquent le risque d’erreur est minime.

En suivant les instructions du système de pilotage des activités en entrepôt (WCS), les machines effectuent tous les mouvements de marchandises dans les allées de stockage. Les engins de manutention sont équipés de capteurs pour se déplacer en toute sécurité et détecter la marchandise à déplacer.

De plus en plus d’entreprises se tournent vers l’automatisation et la robotique pour gérer leurs entrepôts. Preuve en est l’étude du cabinet de conseil Brandessence Market Research, qui estime que d’ici 2027, le marché mondial de l’automatisation d’entrepôt atteindra un chiffre d’affaires de 33 879 millions d’euros, soit une croissance annuelle de 14,6 % depuis 2020.

Logiciel de gestion d’entrepôt

Le marché mondial des systèmes de gestion d’entrepôt est également en plein essor. Selon une étude du cabinet de conseil Markets and Markets il connaîtra une croissance annuelle de 16,7 % jusqu’en 2026. Cette progression est due, entre autres, à l’augmentation des ventes en ligne pendant la pandémie de COVID-19, à la mondialisation des chaînes d’approvisionnement et à la généralisation de la technologie cloud.

Un logiciel de gestion d’entrepôt comme Easy WMS de Mecalux est un outil de gestion d’entrepôt infaillible. Ce programme organise non seulement les produits en tenant compte de leurs caractéristiques et de leur niveau de demande, mais aussi en fonction des mouvements de marchandises (tant ceux effectués par les opérateurs que ceux exécutés par les engins d’entrepôt).

De plus, un WMS permet d’analyser les KPI logistiques qui aident les responsables d’entrepôt à mesurer l’évolution de l’entreprise et à mettre en place des actions d’amélioration continue. Par exemple, il est possible d’étendre les fonctionnalités du logiciel de Mecalux avec le module Supply Chain Analytics Software, capable de fournir des informations en temps réel sur les performances de l’entrepôt.

Le logiciel de gestion d’entrepôt Easy WMS de Mecalux exerce un contrôle rigoureux sur les mouvements des marchandises dans l’entrepôt
Le logiciel de gestion d’entrepôt Easy WMS de Mecalux exerce un contrôle rigoureux sur les mouvements des marchandises dans l’entrepôt

La gestion d’entrepôt dynamise la chaîne d’approvisionnement

Chaque entreprise est différente, c’est pourquoi la gestion d’entrepôt représente un fonctionnement différent pour chaque installation logistique. La gestion des produits n’est pas la même dans un grand entrepôt automatisé que dans un petit entrepôt qui compte peu de références.

La technologie est un bon allié dans la gestion des marchandises. Un logiciel de gestion assure un suivi rigoureux des marchandises entrantes et sortantes. Avec Easy WMS de Mecalux, un inventaire permanent peut être réalisé dans lequel le stock est mis à jour en temps réel. Contactez-nous pour obtenir plus d’informations sur la façon dont cette technologie peut vous aider à gérer et à optimiser les processus de votre entrepôt.