La traçabilité englobe l'ensemble des mesures d'enregistrement et d'identification d'un produit tout au long de la chaîne logistique

Traçabilité des produits : Définition et mise en œuvre ?

20 avril 2021

La traçabilité des produits est un processus industriel indispensable. De nos jours, les centres logistiques prennent en charge une grande diversité de tâches, telles que la gestion des stocks, la préparation des commandes, l'expédition ou encore la personnalisation des articles.

L'augmentation du volume de références complexifie les opérations logistiques. Dans ce contexte, un mauvais contrôle lors des entrées et des sorties de marchandises, ainsi qu’un mauvais suivi de l'état des articles peut entraîner de graves erreurs et des coûts supplémentaires.

Qu'est-ce que la traçabilité des produits ?

Le concept de traçabilité désigne le suivi de l'ensemble du processus de production, de transformation et de distribution d'un produit, de l'approvisionnement en matières premières à la livraison au consommateur.

Disposer d'un bon système de traçabilité de vos produits vous aide à respecter :

  • La garantie de qualité : le suivi de chaque processus réduit considérablement le nombre d'erreurs, ce qui garantit la qualité des articles destinés au client. Prenons par exemple les opérations de production. Lorsqu'une pièce est défaillante, le contrôle de l'opération grâce à un système de gestion d'entrepôt est le seul moyen de tracer et d’identifier le produit fini concerné afin de pouvoir le retirer rapidement du marché.
  • Les normes d'hygiène : toute procédure de traçabilité des produits doit prendre en compte la performance et l'hygiène à chaque étape logistique. Dans ce cadre, la mise en œuvre d'un WMS permet d'identifier le produit ou le lot d'articles susceptibles d'avoir été affectés par un manquement des normes d'hygiène (perte de froid, fuites ou écoulements, mauvaise conservation, etc.).
  • La réglementation en vigueur : la traçabilité de produits permet de vérifier plus facilement le bon respect de la législation spécifique à chaque processus de conception, de fabrication et de distribution de produits.

La traçabilité et sa régulation

La notion traçabilité est de plus en plus courante, tant pour les besoins logistiques que pour respecter les exigences des clients et des fournisseurs. En effet, certains secteurs disposent déjà d'une législation spécifique pour assurer un contrôle adéquat de la traçabilité des produits.

C'est le cas de l'agroalimentaire. Le Règlement (CE) n° 178/2002 inclut la traçabilité comme une exigence en matière de gestion des risques, pour retracer un article à travers les différentes étapes de sa production, sa transformation et sa distribution.

Depuis 2005, l' Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) accompagne les entreprises et les consommateurs qui le souhaitent pour assurer la traçabilité des denrées alimentaires et des aliments pour animaux à toutes les étapes de la chaîne logistique.

Mis à part l'agroalimentaire, l'industrie pharmaceutique est également obligée d'assurer la traçabilité de ses produits. En effet, il existe un cadre législatif spécial, en raison du tort que les éventuels médicaments en mauvais état pourraient causer à la société.

Ainsi, la directive 2016/161/EU oblige les fabricants, laboratoires et grossistes à communiquer aux pharmacies toute donnée clé permettant d'assurer la traçabilité d'un médicament :

  • Quantité reçue et fournie
  • Date de la transaction et date de péremption
  • Identifiant du lot
  • Étapes et processus de la chaîne logistique par lesquelles le médicament est passé

La prestigieuse Organisation internationale de normalisation (ISO) prévoit la traçabilité des produits dans plusieurs de ses réglementations de référence. Sans aller plus loin, la norme ISO 9001, reconnue dans le domaine des systèmes de gestion de la qualité, établit le besoin d'identifier et de connaître l'état d'un produit.

Pour les secteurs où la traçabilité est le plus exigée, tels que l'alimentaire, l'ISO a créé en 2007 la norme internationale 22205, qui distingue les entreprises engagées en matière de traçabilité dans la chaîne alimentaire pour la consommation humaine et animale.

L'industrie pharmaceutique dispose d'une législation spéciale concernant la traçabilité des produits
L'industrie pharmaceutique dispose d'une législation spéciale concernant la traçabilité des produits

La solution : automatisation de la traçabilité

Aujourd'hui, de plus en plus d'acteurs de la logistique demandent à connaître en détail chaque étape de la supply chain par laquelle passe un produit. Pour cette raison, la traçabilité nécessite des outils d'enregistrement précis et rapide des informations.

Traditionnellement, des méthodes efficaces de gestion de la traçabilité des produits ont été utilisées, telles que les codes-barres ou les QR codes lors de la réception et l'expédition des marchandises, notamment lorsque plusieurs références y sont impliquées.

Cependant, pour les opérations moins complexes comme la réception ou la préparation de commandes composées de nombreuses unités de la même référence, d'autres technologies telles que le RFID se sont progressivement consolidées pour accélérer le processus et multiplier la productivité de l'installation.

Comment contrôler alors la traçabilité d'un produit sans abaisser l'indice d'efficacité de l'entrepôt ? Mis à part la multiplication de la productivité opérationnelle, il est nécessaire d'automatiser des processus tels que le stockage ou la préparation des commandes afin de garantir le respect des normes d'hygiène et de sécurité, pour les marchandises comme pour le personnel des installations.

De même, la robotisation de l'entrepôt permet une réduction considérable des erreurs, ce qui se traduit par un service de qualité, agile et efficace.

En effet, les entreprises ont tendance à combiner l'automatisation avec la numérisation de leurs processus logistiques. La mise en œuvre d'un système de gestion d'entrepôt tel qu'Easy WMS de Mecalux pour le stockage, l'expédition de marchandises ou le picking consolide l'optimisation des ressources et, en particulier, le contrôle des stocks pour toute opération de la chaîne logistique.