Les KPI de gestion des stocks offrent une vision globale du stock détenu dans l'entrepôt

10 KPI sur la gestion des stocks à suivre

08 octobre 2021

Un KPI de stock est un indicateur de performance orienté sur la gestion des stocks dans l’entrepôt. Dans les installations où ces paramètres sont identifiés, il est possible d’assurer un contrôle efficace des stocks ainsi que des entrées et sorties de marchandises.

Dans cet article, nous présentons les principaux KPI de gestion des stocks à surveiller dans votre entrepôt. Nous expliquons également comment les mettre en œuvre dans la logistique de votre entreprise et comment en profiter pour améliorer le contrôle de vos stocks.

Qu’est-ce qu’un KPI de gestion des stocks ?

Dans la gestion des stocks, un indicateur de performance (KPI, pour Key Performance Indicator) est un paramètre permettant de surveiller les stocks, l’entrée et la sortie des produits et la disponibilité des stocks. Ces informations facilitent la prise de décision pour améliorer la planification logistique et le contrôle des stocks sur la base des performances réelles de l’entrepôt. Le bon suivi de ces indicateurs augmente la productivité et l’efficacité de l’installation.

Les KPI liés aux stocks sont issus de l’analyse permanente de formules mathématiques et de résultats numériques. Pour faciliter le travail du responsable logistique, la gestion de l’entrepôt est souvent numérisée afin de convertir ces données en informations. La mise en œuvre d’un logiciel de gestion d’entrepôt (WMS) automatise la saisie des données relatives à l’ensemble des opérations ayant lieu dans l’entrepôt. Elle permet aussi d’organiser et de structurer les informations pour les rendre visibles et utiles au responsable d’entrepôt.

Le suivi de certains KPI est essentiel pour avoir un contrôle strict des stocks
Le suivi de certains KPI est essentiel pour avoir un contrôle strict des stocks

KPI de gestion des stocks : 10 indicateurs pour évaluer la disponibilité

La gestion des marchandises stockées est l’une des opérations les plus complexes en logistique. Nous allons passer en revue 10 KPI assurant un contrôle des stocks efficace et garantissant notamment la disponibilité des marchandises à tout moment pour le bon respect des livraisons des commandes.

1. Stock moyen

Le stock moyen correspond au volume moyen de produits stocké dans l’installation sur une période déterminée, généralement un an. Cet indicateur donne au responsable logistique des informations factuelles sur la quantité moyenne de produits stockés au cours de la période sélectionnée.

Stock moyen = (stock initial + stock final) / 2

2. Stock optimal

Le stock optimal correspond à la quantité exacte de stock dont un entrepôt a besoin pour répondre à la demande sans rupture de stock (situation où une commande ne peut pas être traitée en raison d’un manque de stock). Ce KPI montre au responsable d’entrepôt le volume de stock optimal pour maximiser la rentabilité tout en minimisant les coûts de stockage.

Stock optimal = quantité optimale de commande + stock minimum + stock de sécurité

3. Rétrécissement de stock

Le rétrécissement de stock correspond à la différence entre le stock enregistré dans le logiciel de gestion et le stock réel disponible dans l’entrepôt. Parmi d’autres raisons, cet écart peut être dû à une erreur lors de l’inventaire périodique, à une erreur opérationnelle ou de manutention, ou à l’existence de marchandises endommagées.

Rétrécissement de stock = (stock théorique - stock réel) / stock théorique

4. Perte de stock moyenne

Ce KPI indique le stock perdu ou devenu obsolète dans l’entrepôt au cours d’une période déterminée, généralement un an. Les pertes de stock peuvent être dues à de multiples causes, telles que le vol, la détérioration des marchandises ou les erreurs administratives. Ce paramètre donne un aperçu de la gestion des stocks, de l’efficacité des opérateurs ou des conditions de stockage de l’installation.

Perte de stock = (quantité non fournie / quantité demandée) x 100

5. Durée de stockage

La durée de stockage correspond à la période pendant laquelle les produits demeurent stockés avant d’être expédiés. Cet indicateur, qui analyse le coût de stockage par article, a un impact direct sur la liquidité de l’entreprise. En effet, plus le temps de stockage dans l’entrepôt est court, plus le coût de stockage est faible et, par conséquent, plus la rentabilité est élevée.

Durée de stockage = valeur journalière moyenne des stocks / (valeur des biens vendus annuellement / 365)

Le taux de rotation des stocks est un indicateur de performance clé pour connaître l’état des stocks
Le taux de rotation des stocks est un indicateur de performance clé pour connaître l’état des stocks

6. Taux de rotation de stock

La rotation des stocks est un indicateur qui mesure la vitesse de réapprovisionnement des stocks sur une période déterminée. Autrement dit, il montre combien de fois un article a traversé l’ensemble du processus commercial, c’est-à-dire vente, livraison puis encaissement de la commande. Cet indicateur permet au responsable logistique d’attribuer à chaque référence une catégorie de rotation suivant la méthode ABC, où A correspond à une forte rotation et C à la rotation la plus faible. Cette information permet une classification améliorée des produits dans l’entrepôt, en fonction de leur niveau de demande.

Taux de rotation des stocks = valeur économique des références vendues / valeur moyenne des références stockées

7. Taux de retour de stock

Le taux de retour de stock est un indicateur qui donne le pourcentage de commandes retournées à l’installation après leur vente, en raison d’une erreur de livraison ou de préparation de commande, par exemple. La logistique inverse est l’un des grands défis logistiques d’aujourd’hui, notamment avec la normalisation des retours gratuits liés au e-commerce. Un taux de retour élevé signifie une mauvaise gestion des commandes et, par conséquent, un surcoût logistique pouvant nuire à la compétitivité de l’entreprise.

Taux de retour de stock (%) = (nombre d’articles retournés / nombre d’articles vendus) x 100

8. Sales-through rate (STR)

Également appelé taux de vente directe, ce paramètre donne le pourcentage des stocks vendus par rapport à la quantité de stocks reçus du fabricant ou du fournisseur. Ce KPI, particulièrement critique dans un entrepôt e-commerce en raison de la forte compétitivité du secteur et des marges bénéficiaires très serrées, est souvent calculé chaque mois et permet de détecter les tendances de la demande ou les changements de rotation des produits.

Sales-through rate (%) = (quantité de stock vendu / quantité de stock reçu) x 100

9. Taux de backorders

Le taux de backorders représente le volume de commandes restées en attente de livraison en raison de l’inexistence physique du produit dans l’entrepôt. Un taux de backorders élevé pourrait être signe d’une mauvaise stratégie de gestion des stocks. Cependant, certaines entreprises de e-commerce ont mis en œuvre le backordering, une méthode de gestion des stocks assurant la vente des marchandises avant qu’elles ne soient dans l’entrepôt.

Taux de backorders (%) = (nombre de commandes en attente / nombre total de commandes) x 100

10. Niveau de service

Le niveau de service est un indicateur qui montre la probabilité qu’il y ait suffisamment de stock disponible pour répondre à la demande d’un produit. Ainsi, un pourcentage élevé de niveau de service signifie que l’entreprise est en mesure de répondre à la quasi-totalité de la demande générée pour un produit donné.

Niveau de service = [(Nb. d’articles vendus et livrés) / (Nb. d’articles vendus et livrés + Nb. d’articles vendus mais non livrés)] x 100

WMS, le logiciel d'analyse des performances de l’entrepôt

Le logiciel de gestion d’entrepôt est un outil essentiel pour mesurer les différents KPI de stocks, étant donné qu’il facilite la collecte et l’analyse des données. Ces informations permettent de prendre des décisions clés pour la planification logistique des stocks, sur la base d’indicateurs de performance présélectionnés.

Easy WMS, le WMS de Mecalux, dispose de la fonctionnalité avancée comme Supply Chain Analytics, un module qui s’appuie sur le big data pour suivre et gérer les informations générées tout au long des différents processus logistiques. Cet outil aide à identifier les inefficacités et les axes d’amélioration associés à la préparation des commandes ou à la gestion des emplacements des produits, à travers le suivi de KPI tels que ceux des stocks. Ce logiciel automatise la collecte de données telles que l’historique des backorders, des rétrécissements de stock ou du sales through rate, facilitant ainsi le travail d’analyse au responsable d’entrepôt.

La fonctionnalité avancée d’Easy WMS Supply Chain Analytics permet de collecter différents KPI liés aux stocks
La fonctionnalité avancée d’Easy WMS, Supply Chain Analytics, permet de collecter différents KPI liés aux stocks

La collecte des KPI liés aux stocks, c’est la première étape vers un entrepôt performant

Le suivi des processus logistiques est essentiel pour atteindre une efficacité maximale. La gestion des stocks n’est pas sans rapport avec cette affirmation. C’est pourquoi l’examen du contrôle des stocks sur la base de KPI préétablis est la meilleure solution pour connaître en permanence les performances réelles de l’entrepôt.

Vous souhaitez améliorer la logistique de votre entrepôt par l’analyse de KPI de gestion des stocks dans le but d’avoir un contrôle total sur les tenants et aboutissants de votre installation ? N’hésitez pas à nous contacter, un expert vous conseillera la solution adaptée à vos besoins.