Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

Entrepôt logistique 4.0 : l’opérateur utilise une balise RFID pour tracer les flux de marchandises

La logistique 4.0 : un futur déjà présent

11 février 2019

La Supply Chain ne cesse d’évoluer, et ce notamment avec l’apparition de la logistique 4.0 ; un concept né suite à l’essor de l’industrie 4.0, fondé sur une numérisation totale des processus. Ainsi, les systèmes non-connectés entre eux, la stratégie multicanale ou encore les imprévus, ont laissé place à l’hyperconnectivité, la stratégie omnicanale et à une prévision précise des événements. De plus, la communication circule plus facilement : grâce aux progrès technologiques, au Big Data et à l'Internet des objets (IoT), les appareils électroniques partagent des informations et des données entre eux. En outre, la logistique 4.0 contribue à augmenter l’efficacité et la rapidité de vos processus et à minimiser vos pertes.

Définition de la logistique 4.0

L’industrie 4.0, également appelée « la quatrième révolution industrielle », correspond à une nouvelle manière d’organiser nos processus et nos méthodes de travail, conséquence inévitable de la mondialisation et de l'internationalisation des entreprises. L'hyperconnectivité et les nouvelles technologies sont au coeur de ce concept.

La logistique 4.0 est une gestion d’entrepôt fondée sur la connexion informatique, la numérisation de l'information et l'utilisation de logiciels sur le cloud. Les informations sont plus complexes à traiter qu’avec les logistiques 2.0 et 3.0, qui elles se basent davantage sur la robotisation et la standardisation des procédés, devenues indispensables avec l’expansion du commerce international.

5 défis à relever avec la logistique 4.0

Bien que la logistique 4.0 fasse déjà partie de certaines étapes de la Supply Chain, nous vous recommandons de suivre nos 5 conseils afin que votre gestion d’entrepôt s’adapte totalement au numérique :

1. Réduisez vos délais de production et de livraison

Le secteur du commerce de détail travaille de plus en plus avec des productions en flux tendus, ainsi qu’une forte rotation des références en magasins et sur les boutiques en ligne. Désormais vous traitez des commandes plus petites et vos délais de livraison doivent être réduits.

Pour ce faire, vous devrez être plus flexible : vos produits doivent s’adapter aux exigences du consommateur sans que cela ait des répercussions sur l’efficacité de vos processus ou sur votre gestion de volumes importants.

2. Adoptez une logistique intelligente

Intégrer la logistique 4.0 au fonctionnement quotidien de l'industrie, implique de profiter de toutes les technologies disponibles sur le marché. Si nous prenons par exemple notre logiciel de gestion d'entrepôt Easy WMS, cet outil informatique facilite l'automatisation des processus de votre entrepôt.

3. Utilisez une stratégie omnicanale

De nos jours, la stratégie multicanale fait partie intégrante du service client. Toutefois, il existe toujours un risque qu’une information délivrée par des canaux distincts soit traitée différemment ; les commandes sont traitées de manière inégale.

En adaptant votre conception d’entrepôt à une stratégie omnicanale logistique, vous réussirez à mettre fin à ces irrégularités et à unifier la gestion de vos flux de marchandises tout en accélérant votre processus de préparation de commandes.

La logistique 4.0 favorise l’hyperconnectivité et l’usage d’appareils électroniques qui améliorent la gestion des flux de travail en entrepôt.
La logistique 4.0 favorise l’hyperconnectivité et l’usage d’appareils électroniques qui améliorent la gestion des flux de travail en entrepôt.

4. Anticipez les besoins de votre client

En logistique, le Big Data vous aide à prévoir les besoins de vos clients, à les anticiper et à gérer vos approvisionnements en vous basant sur des prévisions fiables de la demande.

Les nouveaux outils d'analyse développés pour la logistique 4.0 partagent leurs historiques de ventes, leurs prévisions météorologiques, l’actualité locale, et même les conversations des utilisateurs sur les réseaux sociaux afin de mieux comprendre leurs attentes.

5. Gérez la traçabilité de vos produits tout au long de la Supply Chain

Gagner en efficacité implique que vous maîtrisiez la traçabilité de vos produits tout au long de votre chaîne logistique 4.0. Pour ce faire, il est par exemple primordial que vous étiquetiez vos marchandises avec des code-barres afin de surveiller leur emplacement à distance, et que vous utilisiez des logiciels logistiques intégrés à votre Supply Chain.

La gestion d’entrepôt et la distribution des marchandises avec la logistique 4.0

Intégrer la logistique 4.0 à votre gestion d’entrepôt et à vos processus de distribution des marchandises, implique que vous adoptiez des méthodes de pointe telles que :

  • Des drones ou des véhicules autonomes qui réalisent la livraison des commandes.
  • L’analyse prévisionnelle du comportement des consommateurs : réduisez votre taux de livraisons non conformes.
  • L’évaluation en temps réel des facteurs externes : choisissez le meilleur itinéraire de livraison et adaptez-le instantanément en fonction des imprévus.
  • La détection des problèmes pouvant compromettre le bon état de vos marchandises avant que ces dernières arrivent à destination.

Comme vous l’aurez constaté, la logistique 4.0 est déjà bien ancrée à la gestion d’entrepôt. Notez qu’elle est également l’un des grands alliés de la méthode du juste-à-temps : ces deux concepts partagent un même objectif, celui de livrer le bon produit, au bon client et au bon moment.