Les robots dans la logistique sont des solutions automatisées visant à maximiser la productivité des entrepôts.

Robots en logistique : la forte progression de l’automatisation des entrepôts

30 mars 2022

L’utilisation de robots en logistique est une tendance en plein essor qui s’est consolidée ces dernières années. La progression de la complexité de l’entrepôt et la nécessité d’avoir des opérations agiles et efficaces ont conduit les entreprises à opter pour la robotisation des flux et des différentes zones avec des entrepôts automatisés

Le progrès de la robotique dans la logistique est favorisé par le besoin de réduire les coûts et d’optimiser les processus pour améliorer la compétitivité. Contrairement aux engins de manutention traditionnels, les robots logistiques offrent des performances maximales 24 h/24 et 7 j/7 si nécessaire. Ils garantissent également la sécurité des marchandises, des opérateurs et de tous les éléments impliqués dans l’entrepôt.

Qu’est-ce que la robotique dans la logistique ?

Les robots en logistique désignent tout système ou machine autonome utilisé pour automatiser les flux de marchandises, maximiser la sécurité et augmenter la productivité des opérations d’entrepôt.

Ces robots jouent un rôle de plus en plus important grâce à l’introduction de nouvelles technologies dans les différentes opérations de l’entrepôt telles que, la réception des marchandises, le stockage, la gestion des stocks, la préparation des commandes et l’expédition des marchandises. Ces solutions fonctionnent en toute autonomie pour effectuer des opérations telles que le déplacement des produits entre deux points, la préparation des commandes ou encore le stockage des produits dans les rayonnages.

De plus en plus d’entreprises envisagent d’avoir recours à des robots dans leurs tâches logistiques afin d’éliminer le risque d’erreurs et accroître la productivité. C’est ce que confirme la récente étude du cabinet McKinsey, intitulée Automation has reached its tipping point for omnichannel warehouses, qui estime à 23 % le taux de croissance annuel de l’automatisation dans les entrepôts : d’ici à 2030, le chiffre d’affaires de ce secteur atteindra les 51 milliards de dollars.

Un transstockeur miniload est un robot logistique qui accélère le déplacement des bacs
Un transstockeur miniload est un robot logistique qui accélère le déplacement des bacs

Quels robots utiliser en logistique ?

La robotique en logistique emploie différentes machines ou robots pour accélérer les processus, réduire les coûts logistiques et minimiser le risque d’accidents. Nous avons répertorié les robots utilisés en logistique en fonction des opérations à effectuer :

  • Réception et expédition des marchandises. Les tâches de réception et d’expédition des produits peuvent être réalisées par des robots logistiques tels que les systèmes de chargement et de déchargement automatique de camions, qui permettent de charger et de décharger les palettes des camions de manière robotisée. Ces tâches sont réalisées avec une intervention minimale de l’opérateur. Des convoyeurs automatiques pour bacs ou pour palettes peuvent également être installés, afin de dynamiser les tâches de réception et d’expédition, deux processus fondamentaux dans un entrepôt traitant des flux intenses au quotidien.
  • Robots de stockage. Dans cette catégorie se trouvent les transstockeurs, pour bacs (miniload) ou pour palettes, ils se distinguent en raison de leur capacité et de leur agilité à stocker et extraire les marchandises des rayonnages. Il existe plusieurs types de transstockeurs : monocolonne, bicolonne, en passant par les transstockeurs tridirectionnels automatiques. Ces robots logistiques se déplacent le long des allées de stockage pour déposer et retirer automatiquement les palettes ou les bacs en toute autonomie. Les entreprises gérant un volume important d’entrées et sorties de marchandises peuvent également opter pour une autre solution automatisée couramment utilisée : le Pallet Shuttle automatique. C’est un système de stockage compact dans lequel une navette motorisée se déplace à l’intérieur des canaux de stockage, accélérant le chargement et le déchargement des palettes.
  • Préparation des commandes. Les systèmes de stockage automatique pour bacs sont une solution qui illustre le concept de logistique robotisée dans la préparation des commandes. Le transstockeur miniload et les convoyeurs pour bacs sont inclus dans le même système, ce qui signifie que les produits sont automatiquement acheminés aux postes de picking pour préparer les commandes selon la méthode dite du « produit vers l’homme » (mieux connu sous le nom anglais de goods-to-person). Une autre option pour faciliter le picking sont les bras robotisés, chargés de réaliser les opérations de pick and place, c’est-à-dire le retrait de produits d’un emplacement à un autre.
  • Transport interne de marchandises. Les robots logistiques, tels que les convoyeurs à palettes et les convoyeurs pour bacs, sont des solutions efficaces pour faciliter le déplacement des produits dans l’entrepôt. Leur polyvalence permet la construction de circuits très variés qui relient différentes zones de l’installation. Un autre système de transport permettant de connecter différentes zones de l’entrepôt sont les balancelles automotrices (ou système monorail). Ce sont des chariots automatiques (entraînés par un moteur électrique) qui se déplacent le long d’un rail électrifié suspendu ou fixé au sol. Enfin, les entreprises utilisent également des véhicules autoguidés (AGV) ou des robots mobiles (AMR) pour transporter les marchandises entre plusieurs zones de l’installation.
  • Transport. Les drones ont récemment fait leur entrée dans le secteur de la logistique. Grâce à leurs caractéristiques, ils peuvent transporter et livrer par voie aérienne les commandes des clients. Cette solution, encore au stade expérimental, offrirait des avantages tels que la réduction des coûts, une livraison plus rapide des commandes par rapport à la distribution classique par camion, la décongestion du transport routier et, par conséquent, une diminution significative de la pollution. Bien que ce type de livraisons soient particulièrement utiles en zones urbaines, elles présentent un énorme potentiel dans des zones rurales reculées et isolées.
Le Pallet Shuttle automatique est un robot logistique qui accélère la mise en stock et l’extraction des produits des rayonnages
Le Pallet Shuttle automatique est un robot logistique qui accélère la mise en stock et l’extraction des produits des rayonnages

Quelle évolution pour la robotique dans le secteur de la logistique ?

La robotique dans la logistique est sur le point de dépasser ses prévisions de croissance. Une étude du cabinet de conseil américain Boston Consulting Group, Robotics outlook 2030 : How intelligence and mobility will shape the future, dépasse les prévisions de McKinsey et évalue à 80 milliards de dollars de chiffre d’affaires le marché de la robotique dans la logistique d’ici à 2030.

Le marché de la robotique dans la logistique est très prometteur, car la collaboration entre humain et robot permet d’atteindre des niveaux de productivité record. Dans les entrepôts automatisés, les robots industriels assistent les opérateurs en accomplissant les tâches les plus pénibles et les plus répétitives, afin que les employés puissent se concentrer sur des opérations à plus forte valeur ajoutée. Comme le souligne McKinsey dans l’analyse Industry 4.0: Reimagining manufacturing operations after COVID-19, « l’automatisation des processus et l’automatisation physique ou la robotique peuvent compléter le travail des opérateurs ». 

Les robots ne se chargent pas seulement de tâches fatigantes comme déplacer des marchandises ou la mise en stock et l’extraction de produits, mais aussi d’étapes plus complexes telles que l’expédition ou la livraison de commandes dans la logistique du dernier kilomètre. Dans la publication The adoption of self-driving delivery robots in last mile logistics, réalisée conjointement par la Nanjing Forestry University (Chine) et la Cardiff Business School (Royaume-Uni), ses auteurs indiquent que : « La demande de livraisons sans contact a fortement augmenté en 2020. Plusieurs entreprises technologiques testent leurs robots autonomes pour effectuer les opérations du dernier kilomètre. Si la livraison de colis par drone a encore quelques défis à relever, d’autres alternatives de livraison sans contact (comme les véhicules sans conducteur) gagnent en popularité ».

L’automatisation vise à renforcer l’efficacité des opérations logistiques et industrielles. Comme le souligne le professeur René De Koster, de l’Université Erasmus de Rotterdam, dans son étude Automated and robotic warehouses: Developments and research opportunities, les principaux avantages de l’automatisation sont l’optimisation de l’espace (un entrepôt automatisé peut être construit sur une surface plus réduite), la productivité et les économies sur d’autres coûts d’exploitation tels que le chauffage et l’éclairage.

 

Les robots en logistique : bienvenue dans l’entrepôt du futur

Les robots logistiques sont arrivés dans les entrepôts et les centres de production pour compléter les tâches des opérateurs et atteindre une efficacité et une productivité maximales dans des opérations complexes telles que la préparation de commandes, le stockage et l’extraction de charges lourdes ou encore le déplacement des marchandises d’un endroit à un autre de l’installation.

Ces solutions automatisées se consolident progressivement grâce à l’apparition de technologies comme le machine learning, l’Internet industriel des objets (IIoT) ou le big data, qui améliorent les performances des robots en logistique et éliminent le risque d’erreur lié à la gestion manuelle. Si vous souhaitez connaître les avantages de la robotisation pour une partie ou l’ensemble de votre installation, n’hésitez pas à nous contacter. Un expert vous proposera la meilleure solution pour votre entrepôt.