Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

Les entrepôts automatisés sont un exemple de transformation digitale en logistique

La transformation digitale dans les entreprises logistiques

02 janvier 2020

Les progrès rapides de la logistique 4.0 stimulent la transformation digitale des entreprises, de plus en plus globales. Cependant, la digitalisation des processus logistiques ne sera pas un chemin sans obstacle.

Dans cet article, nous analyserons en quoi consiste ce nouveau paradigme et les changements qu’il entraîne dans l'organisation des processus logistiques. Nous parlerons des technologies qui participent à l'évolution vers un entrepôt hyperconnecté avec le reste des maillons de la Supply Chain.

Qu’est-ce que la transformation digitale ?

Le concept de transformation digitale fait référence à l’implémentation de nouvelles technologies dans tous les domaines d'une entreprise afin d’améliorer son efficacité.

De cette façon, la transformation digitale en logistique représente l'intégration de nouvelles capacités digitales dans des domaines tels que le stockage, la préparation de commandes ou le transport, entre autres.

La digitalisation de tous les secteurs d'une entreprise est une tendance qui pénètre progressivement les principaux secteurs économiques, quoiqu’à un rythme inégal, et qui va perdurer dans le futur. Selon une étude de McKinsey, les entreprises privilégient l'utilisation des nouvelles technologies dans leur stratégie de marketing (49 % en font partie) et dans leurs produits et services (21 %). Seul 2 % des entreprises interrogées reconnaît mettre en oeuvre des initiatives de transformation digitale dans la Supply Chain.

Cependant, ce n'est pas quelque chose que le secteur ignore. Selon une enquête de Forbes Insights, 65 % des responsables logistiques sont conscients du besoin de renouveler leur modèle d’entreprise s'ils veulent survivre à l'ère numérique.

Le logiciel de gestion d’entrepôts est un exemple de technologie qui facilite la transformation digitale en logistique
Le logiciel de gestion d’entrepôts est un exemple de technologie qui facilite la transformation digitale en logistique

La technologie qui rend possible la transformation digitale

La technologie vise à permettre la gestion automatisée et intelligente de la documentation d'une entreprise, de l'organisation de ses procédures ou workflows, entre autres.

Cependant, il est impossible de dissocier les processus de transformation digitale des technologies qui sont au cœur de la quatrième révolution industrielle ou industrie 4.0. Pour contextualiser, nous passons en revue les principales technologies liées à la transformation digitale dans la gestion d’entrepôts :

  • Stockage de données dans le cloud : de plus en plus de solutions de logiciel de gestion d'entrepôt sont disponibles en mode SaaS (Software as a Service, dans le cloud), par opposition à l'installation traditionnelle on-premise (sur les serveurs locaux de l'entreprise). Cette technologie permet de réduire l'investissement initial requis lors de la mise en œuvre d'un WMS, puisque, au lieu d'acquérir toute l'infrastructure technique, un loyer mensuel est payé pour la licence.
  • Dispositifs IoT (Internet of Things) : la technologie IoT appliquée à l'entrepôt est étroitement liée aux différents capteurs qui recueillent les informations du monde physique et les transfèrent dans les bases de données numériques. Les étiquettes RFID et les détecteurs de mouvement intégrés dans les systèmes automatiques tels que les transstockeurs ou les convoyeurs en sont des exemples.
  • Robotique : dans les opérations intralogistiques, machines et systèmes automatiques coexistent avec les opérateurs dans l'exécution de leurs tâches. Par exemple, les Pallet Shuttle permettent aux caristes d’éviter des déplacements et les smarts carts, en combinaison avec le pick-to-light, leur permettent de disposer de chariots de picking plus précis.
  • Intelligence artificielle en logistique : l'intelligence artificielle a rendu possible l'analyse massive de données dans les différents domaines de la Supply Chain. Par exemple, cette interprétation de l'information permet le calcul avancé des prévisions de la demande (demand forecasting), tout en facilitant la gestion des emplacements dans l'entrepôt ou l'optimisation de la logistique du dernier kilomètre.
  • Simulation d'environnements avec des jumeaux numériques (digital twins) : cette technologie est très utile lors de la conception d'un entrepôt ou de l'application de modifications dans sa distribution. En effet, il est possible de tester le fonctionnement de la nouvelle organisation, dans un environnement numérique, avant de changer le mode de fonctionnement dans la réalité. Déjà implémentée dans certains WMS tels que Easy WMS de Mecalux, l'application de jumeaux numériques réduit la marge d'erreur et permet une amélioration constante des processus.

Voici quelques-unes des principales tendances qui, à court terme, vont révolutionner le fonctionnement d’un entrepôt. Il ne s’agit toutefois pas d’une liste fermée car de nouvelles technologies et de nouvelles connaissances pouvant accroître l'efficacité des processus logistiques font régulièrement leur apparition.

Les chariots de picking apportent davantage de précision grâce à l’implémentation d’un WMS
Les chariots de picking apportent davantage de précision grâce à l’implémentation d’un WMS

Stratégies de transformation digitale : comment les appliquer dans mon entreprise de logistique ?

Toutes les initiatives de transformation digitale en logistique doivent tenir compte de la situation particulière de chaque entreprise compte tenu des difficultés qu'elle rencontre, des opportunités offertes par son secteur et des objectifs qu’elle s’est fixée. Par conséquent, il est judicieux de procéder étape par étape :

1. Établir un point de départ et fixer des objectifs : l'analyse initiale devrait porter sur l'état actuel des domaines les plus touchés par la transformation digitale : par exemple, la gestion documentaire (abandonner définitivement l'usage du papier), les logiciels et hardware disponibles, l'organisation des processus... Cette étude sera la base nécessaire pour fixer les objectifs du projet de transformation digitale.

2. Assurer l'approbation rapide des devis : avec des priorités claires, la bureaucratie interne de l'entreprise ne peut pas être un frein à la réalisation des investissements technologiques nécessaires à la transformation digitale.

3. Faire confiance au talent 4.0 : l'entreprise doit miser sur des travailleurs ayant une formation spécialisée en gestion de la Supply Chain et disposant de compétences avancées dans le domaine des logiciels et de la digitalisation.

4. Atteindre une amélioration continue : dans les processus logistiques, il est essentiel d'analyser chaque étape et de mesurer ses résultats (KPI) pour prendre des décisions qui renforcent l'efficacité.

Dans ce sens, des entreprises ont déjà mis en place leurs projets de digitalisation en entrepôt avec succès. Signalons deux cas pouvant nous servir d'exemple de transformation digitale en logistique à différents niveaux : la gestion intelligente de l'entrepôt Rent a Book grâce à l’implantation d'un WMS et l'automatisation du centre logistique de BH Bikes avec un miniload et des transstockeurs pour palettes.

Un avantage compétitif aujourd’hui et une obligation pour les entrepôts dans le futur

L’une des erreurs courantes est de voir la digitalisation comme un but en soi, alors qu’elle n’est autre que la manière d’obtenir une gestion d’entreprise et logistique plus efficace. Selon l’enquête Deloitte Industry 4.0 investment, le moteur de la transformation digitale dans la moitié des entreprises est l'amélioration de la productivité, suivie de près par la pression de la concurrence et les exigences des clients.

Le secret n'est pas d'investir dans des systèmes plus spectaculaires ou révolutionnaires, mais d'étudier en profondeur les besoins de l'entreprise et d'évaluer le retour qu’apportera chaque innovation.

Chez Mecalux, nous disposons d’une équipe de professionnels formés pour implémenter la technologie nécessaire pour que votre entreprise soit conforme aux normes de l'industrie 4.0. Si vous souhaitez que nous vous conseillions sur la transformation digitale de vos installations et de vos processus, n'hésitez pas à contacter notre équipe d'experts.