Tolérances du rayonnage à respecter lors de sa conception

Le nivellement concerne les machines, mais aussi les installations, auxquelles sont associés des normes. En effet le rayonnage doit répondre à des tolérances, afin de ne pas se déformer pour respecter des jeux fonctionnels après son montage et avant son chargement.

 

La norme NF EN 15620 est, là encore, le document qui stipule les paramètres acceptables. Les observer est essentiel pour prévenir les chocs, aussi bien de l’unité de charge lorsqu’elle est déposée dans les alvéoles, que des machines elles-mêmes contre les structures.

Les valeurs des marges varient en fonction du type d’installation et de sa classe (100, 200, 300 ou 400). Les données indiquées dans le tableau ci-dessous font référence aux classes 300 et 400. L’illustration jointe au tableau signale l’élément auquel s’applique chaque mesure

Tolérances des rayonnage de classes 300 et 400

 

A : largeur libre de l’alvéole.

E : largeur libre de l’allée.
Cx : défaut de verticalité.
Cz : défaut de verticalité.
Jy : rectitude du montant.
Jz : rectitude du montant.
Gy : rectitude de la lisse.
H : hauteur, depuis la partie supérieure de la plaque de base jusqu’à la partie supérieure du montant.
HB: hauteur, depuis la partie supérieure d’une lisse jusqu’à la partie supérieure de la lisse du niveau suivant.

 

Classe JEUX FONCTIONNELS (mm)
  A E Cx Cz Jx Jz Gy
300 +/-3 +/-5 +/-H/500 +/-H/500 +/-3 o +/-HB/750 +/-H/500 +/-3 o +/-A/500
400 +/-3 +/-15 +/-H/350 +/-H/350 +/-3 o +/-HB/400 +/-H/500 +/-3 o +/-A/500

 

Les autres jeux fonctionnels spécifiés dans la norme NF EN 15620 doivent également être respectés.

Voir aussi