Comment optimiser l'agencement de son entrepôt ?

Pour optimiser l'agencement de son entrepôt il est nécessaire de recueillir le plus d’informations possible sur les besoins du client, l’espace et les moyens dont il dispose. Cette collecte de données n’est limitée que par le niveau du projet à atteindre à tout moment.

Une connaissance approfondie des solutions offertes par le marché est nécessaire pour compléter les besoins du client. Pour ce faire, il est indispensable de bien connaître les systèmes de stockage ainsi que les équipements disponibles.

Voyons comment sont classées les données collectées. Chacun de ces facteurs a une influence sur la conception de l’entrepôt et ont, prises dans leur ensemble, une répercussion sur sa conception.

 

Produit : comment se présente la marchandise à stocker ?

Données nécessaires...
Quelles unités de charge sont employées dans l’entreprise ?
Quels sont les dimensions et le poids des unités de charge ?
Quelle quantité de produit doit être stockée ?
Combien de références ou de types de produits vont être stockés ?
Quelle est la résistance du produit à la compression et à la déformation ?
Le produit est-il sensible aux conditions climatiques ?
La marchandise est-elle inflammable ? Quelles sont les conditions de sécurité nécessaires ?
Quelles sont les exigences de rotation ?
La traçabilité des marchandises est-elle nécessaire ?
Existe-t-il un fichier permanent d’articles ?
Une croissance future est-elle prévue ?
Ces données permettent de déterminer...
Le système de stockage à utiliser et les dimensions des alvéoles ou rayonnages.
La taille de l’installation, le système de localisation et la distribution.
La manière dont la manutention doit être réalisée et la résistance des équipements de stockage utilisés.
La nature du mode opératoire à mettre en œuvre.
Les zones de travail à établir.
La manière dont les produits doivent être distribués au sein de l’installation.
Le mode de réalisation des flux internes.
Si le produit peut être empilé.
La stabilité du chargement lors de sa manutention.
S’il existe un risque d’écroulement (dans ce cas, nécessité d’occuper plus d’espace).
S’il s’agit d’une installation à température contrôlée (entrepôt à température inférieure à zéro, de réfrigération ou à température ambiante).
La nature du système de protection contre les incendies.

 

Espace : de quel type d'infrastructure dispose le client ?

Données nécessaires...

Pour répondre à ces questions, un plan remis par le client ne suffit pas. Il est essentiel de voir le local pour confirmer toutes les données et vérifier les dimensions.

Quelles forme et dimensions du local ?
Existe-t-il des caractéristiques ou des limitations spéciales relatives aux accès, sols, fenêtres, piliers, regards de visite, installations, lignes et conduits d’énergie ?
Le local possède-t-il des espaces annexes pouvant avoir une incidence sur celui-ci ?
Quelle est la résistance du sol ?
Quelle est la règlementation en matière de construction en vigueur dans la région ?
Est-il nécessaire de réaliser des calculs sismiques ?
Ces données permettent de déterminer...
La capacité de l’installation et la manière dont les marchandises seront distribuées à l’intérieur.
L’accessibilité disponible dans l’entrepôt.
La distribution de l’espace et l’emplacement des issues de secours.
La nécessité d’installer des rayonnages présentant une résistance appropriée.

 

Equipements : quels sont les moyens disponibles?

Données nécessaires...
Des rayonnages sont-ils déjà disponibles ? Si tel est le cas, quels sont leurs dimensions, leur nombre et leur capacité de charge ?
Des engins de levage et de transport sont-ils déjà disponibles ? Si tel est le cas, quelles sont leurs dimensions, leur hauteur de levage et leur capacité de charge ?
Des éléments auxiliaires sont-ils déjà disponibles (caisses, palettes, etc.) ? Quelles sont leurs dimensions et leurs caractéristiques ?
L’entreprise est-elle disposée à faire l’acquisition de nouveaux équipements de stockage ?
Ces données permettent de déterminer...
Le besoin d’incorporer de nouveaux équipements.
Les limitations de capacité.
Une meilleure adaptation aux besoins du client.

La possibilité d’accroître la capacité.

 

Flux et rotation : comment les marchandises circulent-elles ?

Données nécessaires...
Comment le produit entrera-t-il dans l’installation, à quelle fréquence et en quelle quantité ?
Comment les marchandises seront-elles manutentionnées ?
Quelle sera la quantité de commandes et le nombre de lignes de chaque commande ?
À quel moment la commande sera-t-elle préparée ?
Comment le produit sortira-t-il (classement et quantité) ?
Quels seront les besoins en termes de rotation, de quarantaine, etc., de la marchandise ?
Les produits sont classés en :
A : forte rotation
B : rotation moyenne
C : faible rotation
Quels sont les besoins actuels et les besoins nécessaires à une croissance future ?
Ces données permettent de déterminer...
La dimension et la distribution de l’entrepôt.
Si une réserve d’espaces supplémentaires est nécessaire et les caractéristiques de ces espaces.
La distribution des marchandises sur les rayonnages.
Le mode de préparation des commandes.
Si des moyens auxiliaires sont nécessaires et leur type.
La nature et le type de système de gestion utilisé.
La nature des engins de manutention.
La vitesse d’opération et de préparation de l’installation.

 

Personnel : quel est le personnel disponible ?

Données nécessaires...
Combien de personnes sont disponibles pour travailler dans l’entrepôt ?
Quelle est la qualification du personnel intervenant dans l’installation ?
Le personnel travaille-t-il par poste ? Si tel est le cas, comment les postes sont-ils organisés ?
Le client est-il disposé à réduire ou à augmenter l’effectif et à assurer sa formation ?
Ces données permettent de déterminer...
La capacité de fonctionnement de l’installation.
Si une amélioration de la productivité est nécessaire ou possible.
Si d'autres systèmes de stockage et d'équipements supplémentaires sont nécessaires.
Les mesures nécessaires concernant les engins de manutention.

 

Gestion et politique d'entreprise : comment les tâches sont-elles réalisées ?

Données nécessaires...
Comment l’entrepôt est-il contrôlé ?
Un système de gestion d’entrepôts (logiciel WMS) est-il déjà disponible ?
Quels sont les moyens disponibles ?
Est-il nécessaire d’accélérer la préparation des commandes ?
Convient-il de réduire le stock ?
L’image de marque est-elle prestigieuse ?
Existe-t-il un potentiel d’investissement ?
Quel est le système de localisation utilisé ?
Ces données permettent de déterminer...
Si le système de gestion doit être amélioré.
Le système de stockage et de préparation des commandes le plus approprié.
La nature du système de localisation à installer.
L’espace nécessaire.
La quantité de stock qui peut être gérée.
Si une réduction ou une augmentation de personnel est nécessaire.
Le degré d’efficacité de l’installation.
La manière dont l’application des systèmes et des moyens disponibles sera mise en œuvre.
Et, enfin, la réussite ou l’échec de la solution développée.

 

Le type de produit, l'espace où il sera stocké, et les équipements pour sa manutention, entre autres, ccondicionent le projet d'aménagement de tout entrepôt.

Pour toute information supplémentaire, sachez que Mecalux met à votre disposition un cabinet de conseil afin de répondre à vos questions et vous accompagner dans vos projets avec une offre sur-mesure.

Voir aussi