Gérer l'inventaire à l'aide de drones permet d'assurer un suivi efficace des stocks

L’inventaire par drone : l’avenir du suivi des stocks ?

27 janvier 2021

Réaliser des inventaires par drones peut ressembler à de la science-fiction. Mais la vérité est que, peu à peu, ces dispositifs commencent à survoler le secteur de la logistique dans le but d’apporter un renfort à la réalisation de certaines tâches, telles que la gestion des stocks.

Alors que dans le fonctionnement quotidien de l’entrepôt, l’utilisation d’un logiciel de gestion d’entrepôt et de terminaux à radiofréquence est difficilement remplaçable, les drones pourraient changer les règles du jeu lors de l’exécution du redoutable inventaire annuel. Une tâche qui consiste à arrêter tout ou partie de l’activité de l’entrepôt pour que les opérateurs puissent scanner tous les articles, un par un. Dans cette opération, les drones libéreraient les opérateurs d’un travail fastidieux et permettraient à l’entrepôt de continuer à fonctionner normalement.

Dans cet article, nous décrivons les principaux avantages des drones en logistique et expliquons à quoi ressemblerait la gestion des stocks avec cette technologie.

Drones et logistique

La logistique est probablement l’un des secteurs qui pourrait le plus bénéficier de l’émergence et de l’utilisation des drones. Le drone est piloté au moyen d’une télécommande, bien qu'il soit plus courant de voir des modèles contrôlés par un ordinateur ou dont l’itinéraire est prédéterminé à l’avance.

La capacité à se déplacer rapidement et en toute sécurité a conduit à percevoir les drones comme un outil de soutien à la transformation digitale de la logistique 4.0. Mais quel est l’impact de ces dispositifs sur la chaîne logistique ?

De grandes entreprises comme Google et Amazon travaillent déjà sur des prototypes de drones pour livrer les commandes aux clients. Toutefois, une autre application est déjà mise en œuvre dans certains entrepôts, à savoir la gestion des stocks.

Un inventaire est une liste organisée et détaillée des stocks d’une entreprise. Pour une gestion correcte, il est nécessaire de vérifier que cette liste coïncide avec les marchandises effectivement stockées. Bien que le logiciel de gestion d’entrepôt tienne un inventaire numérique permanent, des contrôles manuels sont effectués de temps en temps (principalement l’inventaire annuel) afin de détecter certaines inadéquations dues à une erreur humaine.

L’utilisation de drones dans ces inventaires manuels peut éliminer les principaux inconvénients qu’ils présentent. Imaginez un drone volant en toute autonomie au-dessus de l’entrepôt et scannant les codes-barres ou les étiquettes RFID, puis signalant les unités de chaque référence au WMS. Cela permettrait de détecter automatiquement les inadéquations d’inventaire, sans qu’il soit nécessaire de faire appel à des travailleurs saisonniers.

Les drones survolent les allées de stockage de manière autonome
Les drones survolent les allées de stockage de manière autonome

Gestion du stock grâce à un drone : fonctionnement

Il y a deux façons de piloter le drone. Le premier, et le plus courant, consiste à utiliser une télécommande, le second (uniquement dans les modèles intégrant un GPS) consiste à définir automatiquement une trajectoire de vol. Ainsi, grâce à ses capteurs et à son système de géolocalisation interne (indoor), il se déplace à l’intérieur de l’entrepôt selon un plan de vol et un itinéraire prédéterminé.

Une fois en vol, les caméras du drone capturent des informations à partir des étiquettes intégrées dans chaque unité de charge pour surveiller le stock. La lecture des étiquettes peut se faire au moyen d’un code-barres ou d’un code RFID. Le système RFID offre de meilleures performances, car il permet au drone d’identifier des produits des deux côtés d’une allée, à une distance de plus de 8 mètres et jusqu’à sept palettes de profondeur, sans qu’il soit nécessaire de toucher directement l’étiquette. Il convient de noter que toutes ces caractéristiques dépendent du type de drone, de l’entrepôt, de l’unité de charge et de la position de l’étiquette.

Intégration d’un drone au WMS

Le traçage et la lecture des étiquettes des produits stockés n’aurait aucun sens si toutes ces données n’étaient pas transférées à un système de gestion d’entrepôt qui transforme les données en informations. L’intégration d’un drone avec le WMS est, similaire à celle de tout système de communication par radiofréquence, RFID ou autre élément robotique dans un entrepôt.

La mise en œuvre d’un WMS est essentielle pour une gestion 100 % fiable de l’inventaire par drones. Grâce à cette synchronisation, le responsable logistique peut détecter les écarts de stock au moment même de la lecture.

Avec les informations qu’il reçoit du drone, le WMS aura une carte plus précise du stock réel dans l’entrepôt. Par conséquent, les opérations propres au WMS (slotting, traçabilité des produits, etc.) seront plus précises.

Les drones collectent toutes les données liées à l’inventaire et les transfèrent au WMS
Les drones collectent toutes les données liées à l’inventaire et les transfèrent au WMS

Avantages de la gestion de l’inventaire par drones

L’utilisation d’un drone comme outil complémentaire au contrôle des stocks présente des avantages très importants, tant sur le plan logistique que sur le plan financier :

  • Productivité accrue : Les drones lisent des étiquettes à codes-barres ou à RFID à plusieurs mètres de distance, afin de pouvoir contrôler les stocks simplement en empruntant les allées de l’entrepôt. En outre, les drones peuvent facilement accéder aux marchandises situées en hauteur, que les opérateurs ne peuvent pas voir.
  • Un contrôle et une fiabilité de l’inventaire : les drones évitent à l’opérateur de dresser périodiquement et manuellement l’inventaire, en supprimant tout risque d’erreur lié à la gestion manuelle de cette opération.
  • Sécurité de l’opérateur : Les opérateurs n’auront plus à s’occuper de tâches fastidieuses et parfois peu ergonomiques. En outre, l’utilisation de drones réduit l’encombrement des allées de travail, ce qui favorise le déplacement en toute sécurité des équipements de manutention.
  • Réduction des coûts : Les coûts résultant des inventaires annuels ou périodiques sont plus élevés qu’il n’y paraît : personnel dédié, temps de travail, interruption de l’activité, usure des équipements de maintenance, etc. Avec un drone, les ressources sont optimisées et les opérateurs peuvent se concentrer sur l’amélioration d’autres opérations logistiques.

Il doit être clair que le drone ne dispense pas de mettre en place un système de gestion d’entrepôt ou de scanner manuellement les codes-barres lors de la réception, du stockage et de l’expédition des marchandises. Néanmoins, il peut être un complément très utile pour vérifier automatiquement qu’il n’y a pas d’inadéquation de stock et, surtout, pour maintenir l’activité de l’entrepôt pendant qu’un inventaire annuel ou périodique est dressé.

Les inconvénients de l’utilisation de drones dans l’entrepôt

Cette technologie est relativement nouvelle, aussi les travaux se poursuivent pour améliorer ses performances, offrir une meilleure expérience à l’utilisateur et obtenir de meilleures performances. Voici quelques-uns des inconvénients qu’elle présente :

  • Identification indispensable : les marchandises doivent être correctement étiquetées. Cela signifie que l’étiquette doit être située sur la face externe de la palette et être suffisamment grande pour que le drone puisse la lire correctement.
  • Interruption d’autres activités : Il est préférable de réaliser l’inventaire à un moment où il n’y a pas d’activité dans l’entrepôt (la nuit, le week-end, etc.) afin de maintenir la productivité de l’installation et, surtout, d’éviter d’éventuels accidents avec le drone.
  • Coût initial élevé : Certains drones, surtout les plus avancés, ont un coût élevé. Il est plausible qu’à mesure que la technologie des drones progressera, le choix augmentera et les coûts diminueront.

L’identification des étiquettes est probablement l’aspect qui a le plus de marge d’amélioration et sur lequel les entreprises travaillent le plus pour offrir de meilleures performances.

Les opérateurs ne devront plus utiliser manuellement les terminaux RF pour la gestion des stocks
Les opérateurs ne devront plus utiliser manuellement les terminaux RF pour la gestion des stocks

Présent et futur de la gestion des inventaires

Tout opérateur ou responsable d’entrepôt est conscient de l’effort et des ressources nécessaires pour contrôler parfaitement les stocks. L’utilisation de drones pour remplir cette fonction ouvre de nouvelles possibilités. Leur mode d’utilisation et leurs performances s’améliorent de jour en jour, ce qui en fait un complément prometteur aux logiciels de gestion et aux terminaux radiofréquence.

Grâce à la technologie des drones, le contrôle des stocks pourrait être plus facile, moins cher, plus rapide et, surtout, plus efficace. Si vous faites partie de ceux qui parient sur la digitalisation des processus, n’hésitez pas à contacter Mecalux. Nos experts vous conseilleront pour choisir la solution logistique la mieux adaptée à vos besoins.