Le commerce mobile est la tendance du marché qui regroupe la commercialisation de produits par le biais de dispositifs sans fil

Le m-commerce (commerce mobile) et son impact sur la logistique

02 février 2022

Le m-commerce, abréviation de mobile commerce, commerce mobile en français, désigne une catégorie de e-commerce ayant recours aux appareils mobiles, tels que les smartphones ou les tablettes, pour effectuer des achats et vendre des produits ou des services, depuis une application dédiée ou le navigateur de l’appareil lui-même.

La popularité des smartphones et de l’omnicanal a stimulé le rôle des appareils mobiles parmi les canaux d’achats en ligne. Les téléphones mobiles sont omniprésents et, de nos jours, nous nous en servons pour toutes sortes de transactions. Par conséquent, il ne suffit plus d’avoir une boutique en ligne. Les entreprises qui veulent rester compétitives doivent offrir une expérience d’achat optimale conçue pour les smartphones, et la logistique doit être à la hauteur.

Qu’est-ce que le m-commerce ?

Le m-commerce peut être défini comme toute activité commerciale d’achat ou de vente sur des appareils mobiles. Autrement dit, le commerce mobile englobe les activités et les transactions d’achat depuis des appareils mobiles et des réseaux sans fil. Le mobile commerce peut avoir lieu entre des entreprises (m-commerce B2B), entre entreprises et clients finaux (m-commerce B2C) ou entre consommateurs finaux (m-commerce C2C).

Le m-commerce correspond à tout type d’achat effectué avec un appareil mobile
Le m-commerce correspond à tout type d’achat effectué avec un appareil mobile

Les principaux canaux de vente du m-commerce sont : les sites web dont la conception est optimisée pour les mobiles (et qui peuvent fonctionner sur des plateformes telles que Prestashop, Shopify…), les marketplaces ainsi que les sites tiers déjà parfaitement intégrés à l’écosystème mobile (eBay, Amazon…) et les applications mobiles des magasins.

Les campagnes de marketing de m-commerce quant à elles, s’adressent aux utilisateurs qui achètent sur leurs appareils mobiles et sont diffusées à travers ces canaux. Il s’agit par exemple de messages SMS ou de publicités segmentées qui ne seront affichées que lorsque l’utilisateur se connecte depuis un appareil mobile.

La popularité des smartphones auprès de toutes les catégories de la population et la consolidation du réseau 5G contribuent à l’augmentation significative de la part de commerce mobile parmi les ventes e-commerce. Une étude d’Insider Intelligence révèle que d’ici 2024, deux Américains sur trois utiliseront un appareil mobile pour passer des commandes en ligne.

M-commerce vs e-commerce

La principale différence entre le commerce mobile et le e-commerce est l’appareil avec lequel l’achat en ligne est effectué : dans le m-commerce, la vente s’effectue depuis un téléphone portable ou une tablette, facilitant, par exemple, la géolocalisation des utilisateurs.

L’utilisation d’un appareil mobile permet également des actions de communication plus directes avec le client final, telles que des notifications push sous la forme d’alertes ou de recommandations basées sur l’historique de recherche de chaque client.

La préparation des commandes est une opération clé dans la logistique m-commerce
La préparation des commandes est une opération clé dans la logistique m-commerce

Le m-commerce a favorisé l’émergence d’une autre tendance de marché : aujourd’hui, les clients exigent une expérience omnicanale qui leur permet d’acheter des produits avec leur smartphone et de les retirer dans un magasin. Ces nouveaux standards compliquent les opérations logistiques, car il y a désormais plus de destinations d’expédition (dernier kilomètre jusqu’au client final et le kilomètre intermédiaire pour les centres de micro-fulfillment ou les dark stores).

Défis logistiques du m-commerce et comment les relever

L’utilisation de téléphones portables et de tablettes comme moyen d’achat augmente les possibilités (et les difficultés) de la gestion logistique. Les défis logistiques du commerce mobile sont étroitement liés à ceux posés par l’essor du e-commerce :

  • Optimiser les délais de livraison.
  • Organiser efficacement le processus d’expédition.
  • Minimiser les erreurs dans la préparation des commandes.
  • Intégrer les points de vente en ligne au stock en magasin.

La gestion manuelle des marchandises ne suffit plus lorsqu’il s’agit de réaliser les opérations logistiques des entreprises effectuant des transactions de m-commerce. Parmi de nombreuses autres fonctionnalités, la mise en œuvre d’un logiciel qui automatise le contrôle des stocks et organise le fonctionnement d’un ou de plusieurs entrepôts de l’entreprise (environnement multi-entrepôt), devient une nécessité.

 

Un logiciel de gestion d’entrepôt (WMS) comme Easy WMS dispose d’un module spécifique pour répondre aux défis du mobile commerce : Intégration Marketplace & Plateformes E-commerce. Il s’agit d’un programme qui synchronise le catalogue des différents points de vente en ligne (applications, plateformes e-commerce ou marketplaces) avec les stocks réels de l’entrepôt. Cette fonctionnalité avancée empêche les utilisateurs de passer des commandes pour des produits qui sont en rupture de stock. L’e-commerce Global Freaks, par exemple bénéficie de cet avantage, le module met automatiquement à jour le stock de son site web basé sur PrestaShop, ainsi que sur eBay et Amazon en tenant compte des stocks réels de l’entrepôt.

Exemples de m-commerce : solutions logistiques pour l’entrepôt

Mecalux a équipé de nombreuses installations pour les entreprises ayant des stratégies de e-commerce mobile. La solution complète qui a été mise en œuvre dans le nouvel entrepôt du magasin de mode Espace des marques à La Boissière-des-Landes (France), en est un bel exemple.

L’installation logistique combine des rayonnages avec passerelles et des convoyeurs pour bacs, ainsi que le logiciel de gestion d’entrepôt Mecalux Easy WMS et le module Préparation et gestion des expéditions multi‑transporteurs : « Depuis que nous avons ouvert ces deux entrepôts, nous avons doublé notre activité sur le Web », déclare Vincent Beaufreton, responsable du développement.

Un autre exemple de réussite est la conception et la mise en œuvre, par Mecalux, de plusieurs entrepôts pour une entreprise leader de la commercialisation d’articles de sport, Decathlon. L’entreprise a inauguré trois centres logistiques dans les villes italiennes de Brandizzo, Basiano et Castel San Pietro Terme, qui garantissent un service logistique efficace dans un contexte de ventes m-commerce.

En plus de ces nouvelles installations, Mecalux a déjà mis en service des entrepôts pour Decathlon en Pologne, en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, aux États-Unis et au Brésil. En particulier, les nouveaux centres de distribution à Barueri (São Paulo) facilitent le développement de Decathlon à la fois au niveau des ventes physiques à travers le pays et e-commerce : « Le nouveau centre de distribution a renforcé l’expansion de Decathlon au Brésil, nous avons ouvert davantage de points de vente dans tout le pays et le nombre de commandes passées en ligne a augmenté. Avec les solutions de stockage de Mecalux, nous avons augmenté la productivité grâce à une réduction du nombre de déplacements des opérateurs au sein de l’entrepôt », explique Thiago do Nascimento, directeur de la logistique chez Decathlon Brésil.

M-commerce : l’arrivée de l’omnicanal dans le nouvel entrepôt

Le commerce mobile est une étape supplémentaire dans la révolution qui a entraîné la consolidation du e-commerce dans les entrepôts. Aujourd’hui, pour être compétitif, il ne suffit pas d’avoir un site web. Les entreprises doivent s’assurer que l’expérience d’achat mobile est optimale et que la gestion logistique qui s’ensuit est satisfaisante.

Les clients souhaitent pouvoir suivre leur colis avec des délais de livraison courts vers de multiples destinations. Pour faire face à ces exigences, il est nécessaire de digitaliser l’organisation de l’installation avec un programme logistique tel qu’un logiciel de gestion d’entrepôt. Chez Mecalux, nous avons optimisé les opérations de plus de 1 000 entrepôts répartis dans 36 pays avec notre logiciel de gestion d’entrepôt Easy WMS. Si vous souhaitez réduire les erreurs dans vos opérations logistiques, n’hésitez pas à nous contacter. Un expert vous conseillera sur la meilleure solution pour votre entreprise.