Nous utilisons des cookies internes et tiers pour vous offrir des contenus adaptés à vos centres intérêts. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous confirmez avoir été informé, et acceptez le dépôt et l'utilisation de cookies. Pour plus d'informations nous vous invitons à consulter notre Politique de Cookies . Accepter

La gestion d’entrepôt est cruciale pour s’assurer que les installations sont efficaces

Gestion d’entrepôt : quels indicateurs de performance est-il important de contrôler ?

23 octobre 2019

Une bonne gestion d’entrepôt nécessite l’intervention de logiciels et de systèmes qui enregistrent les données en continu. Ces informations sont traduites en indicateurs clés de performance (KPIs), qui permettent de mesurer l'évolution des opérations intralogistiques. Les KPIs servent non seulement à évaluer les performances du centre de temps à autre, mais facilitent également la gestion d’entrepôt en continu.

Comment savoir si votre centre fonctionne correctement, au niveau requis, à un instant t ? Vous trouverez la réponse à cette question dans toutes ces données. En revanche, à moins que vous sachiez déjà comment les interpréter et que vous connaissiez leur impact sur vos processus, les chiffres qui s'afficheront sur l'écran ne seront rien de plus que des graphiques, des chiffres et des pourcentages complexes sans signification explicite.

Outils pour effectuer une gestion d’entrepôt rigoureuse

Afin d’assurer une gestion d’entrepôt exhaustive, il est essentiel de revoir fréquemment les paramètres qui mesurent votre activité. Cette bonne pratique permet de détecter les problèmes rapidement et de mettre en place les mesures nécessaires pour que les défaillances aient un impact minimal sur la Supply Chain. Pour ce faire, il est indispensable d'informatiser votre gestion d’entrepôt.

Cependant, il est nécessaire de disposer d'un logiciel capable d'analyser et d'interpréter d'énormes quantités de données en complément des fonctionnalités du WMS. Pour cet article, nous nous sommes basés sur l’application Supply Chain Analytics du progiciel Easy WMS de Mecalux.

Les WMS facilitent le contrôle des données et la gestion d’entrepôt.
Les WMS facilitent le contrôle des données et la gestion d’entrepôt.

Les KPIs facilitent la gestion d’entrepôt

Examinons de plus près les principaux indicateurs fournis par le logiciel Supply Chain Analytics :

Gestion des entrées (réception des marchandises)

KPI Description Répercussions
Taux de mouvement des quais vers les stocks Il mesure le nombre d’heures moyen nécessaire au processus de réception de marchandises. Il reflète la capacité opérationnelle de l'entrepôt à convertir les marchandises reçues en stocks enregistrés. Plus la valeur est élevée, plus le nombre d'heures est important et plus le rendement est mauvais. Cela permet de détecter les défaillances qui retardent les entrées lors du processus de réception des marchandises.
Réceptions et lignes de réception réalisées par heure Ce KPI indique le volume de produits reçus et accusés par heure. Il permet d’identifier les pics et les creux d’activité des quais et facilite la coordination avec les grossistes. Il montre également le taux de productivité des opérateurs lors de la réception de stocks.
Pourcentage de réceptions non endommagées par fournisseur, et par jour Il mesure le nombre de réceptions arrivées en parfait état, (tous les produits doivent être intacts). Associé à l'indicateur suivant, il permet de suivre la performance des fournisseurs et de revoir la qualité de leur service.
Grossistes qui livrent dans les temps Indique le pourcentage de prestataires ponctuels, qui respectent les délais de livraison. Il est important pour gérer les achats, calculer le point de commande et les stocks de sécurité.

Gestion des sorties (expédition des marchandises)

KPI Description Répercussions
Taux de remplissage des lignes de commande (line fill rate) Exprime la connexion entre les lignes de préparation de commandes qui sont gérées (produits individuels) et envoyées, avec celles qui sont terminées ou annulées. Reflète l'efficacité opérationnelle de l'entrepôt pour préparer et expédier des produits correctement.
Taux d'exécution des commandes (order fill rate) Montre la relation entre les entrées et les sorties de commandes (un bon de commande comporte plusieurs lignes). Prouve la capacité d’un entrepôt à gérer et à envoyer des commandes. Plus l’indicateur se rapproche des 100 %, plus c’est positif pour l’entreprise.
Lignes saisies, expédiées, chargées et terminées par heure Cet indice divise le processus de préparation de commandes en le limitant uniquement aux tâches dont l’entrepôt est entièrement responsable. Les données d’un cycle complet dans l'entrepôt permettent de suivre le rythme de travail et la productivité des opérateurs.
Commandes expédiées dans les temps Il mesure le nombre de commandes terminées par heure. Il indique l'efficacité des opérateurs, et de la dernière étape de contrôle ayant lieu avant l'expédition des marchandises. Plus ce KPI est élevé, plus la productivité de l’entrepôt est élevée.
Durée de cycle d’une commande interne Correspond au temps nécessaire pour qu'une commande soit complétée, à partir de la réception du bon, jusqu’au moment où cette dernière quitte le quai d'expédition. Il révèle la capacité de l'entrepôt à répondre à la demande. Plus la durée est basse, plus les performances de l’entrepôt sont élevées. Il s’agit d’une mesure qui permet de détecter les retards dans le processus de préparation de commandes.
Commandes préparées dans les temps et prêtes à être expédiées Calcul du pourcentage de commandes terminées, en attente d'être expédiées. Une commande est considérée comme achevée dans les temps, lorsque la date du premier envoi est inférieure à la date d'expédition prévue. Lorsque ce pourcentage est élevé, cela signifie que les commandes ont été expédiées avant la date prévue ; signe de grande efficacité et d'un service de qualité.

Gestion des stocks

KPI Description Répercussions
Références ou codes SKU en stock Ce pourcentage reflète les niveaux de stock par références disponibles dans l’entrepôt. Plus il y a de produits en stock, moins le risque de rupture de stock est élevé. La mise à jour des données facilite le réapprovisionnement.
Backorders (commandes en attente) Il s'agit des commandes que l’entrepôt a reçu, mais qui sont en attente de préparation suite à une pénurie de stock. Cet indicateur permet de connaître la nature des références ayant subi une rupture de stock.
Stock invendable Se réfère aux stocks ne pouvant pas faire partie d’une commande, et ce, pour diverses raisons. Ces stocks obsolètes posent problème car ils consomment des ressources et font augmenter les coûts logistiques de stockage.
Écart de stock Il s'agit de la différence entre le stock enregistré sur le logiciel et le stock réel. Si le stock réel est inférieur au stock saisi, une perte et un écart de stock ont lieu. Aide à éviter les approvisionnements excessifs et met en évidence le risque de ne pas pouvoir répondre à la demande. Ces écarts peuvent être dûs à des erreurs d'inventaire, des pannes opérationnelles ou de manipulation, des vols, des fraudes, des produits endommagés, etc.

Précision de la gestion des commandes et du picking

KPI Description Répercussions
Précision de la préparation de commandes Indique le pourcentage de commandes traitées sans erreur, c'est-à-dire avec les bons produits et dans les délais requis. L'objectif de précision doit être de 100 %, car les erreurs de préparation de commandes coûtent cher à l’entreprise.
Commandes complétées expédiées Il s’agit du pourcentage de commandes qui ont été expédiées dans leur intégralité. Il permet d’évaluer la productivité des préparateurs. Un pourcentage en baisse peut indiquer des problèmes de communication, de traitement des commandes, ou bien des erreurs humaines. L'objectif est d'atteindre les 100 %.
Taux de commandes expédiées par rapport au nombre de commandes Il compare le nombre de commandes expédiées au nombre de commandes reçues. Ce taux doit être le plus élevé possible, car cela montre que l’entrepôt offre un bon niveau de qualité. De plus, cela aide à éviter d'éventuelles ruptures de stock.

Gestion des emplacements et capacité de l’entrepôt

KPI Description Répercussions
Volume occupé dans l’entrepôt par type d’emplacement Indique le taux d'occupation d'un type d’emplacement, il peut s'agir d'un type de rayonnages ou d'une zone spécifique, tels que l’espace de stockage temporaire. Ce KPI détecte les emplacements sous-utilisés ou saturés. Il peut aussi montrer un besoin d’entamer une reconception d’entrepôt ou de changer les solutions de stockage utilisées afin d’ajuster la disponibilité des emplacements en fonction de la nature des articles. De même, il met en évidence les installations fonctionnant en dessous de leur capacité effective.
Entrepôt utilisé par type d’article Sous forme de camembert, ce dernier montre la répartition des emplacements occupés par un même type d'article. Permet d'analyser les caractéristiques des stocks et de contrôler leur évolution en fonction de plusieurs unités de temps (trimestriellement, hebdomadairement, entre des dates spécifiques, etc.).
Nombre de jours passés par une marchandise dans l’entrepôt : jours « on-hand » Cet indicateur est calculé en fonction du type d’article ou d’un article spécifique. Il désigne la durée pendant laquelle une référence reste dans le stock du centre logistique. Permet d'ajuster le réapprovisionnement des stocks et de revoir le taux de rotation des marchandises.

La gestion d’entrepôt avec Easy WMS de Mecalux

Le logiciel Supply Chain Analytics est mis à jour quotidiennement à partir de la base de données d’Easy WMS et dispose d'un outil puissant pour que vous puissiez créer des rapports et personnaliser vos statistiques.

Il assure une gestion d’entrepôt rigoureuse grâce à l'énorme quantité d’informations qu’il traite et à la clarté de ses rapports.

Si vous souhaitez en savoir plus et connaître toutes les fonctionnalités de cette application du progiciel Easy WMS, n’hésitez pas à nous contacter. L'un de nos spécialistes vous montrera tout son potentiel concernant le contrôle des processus de stockage.