La logistique du froid suppose une manipulation des charges aux difficultés spécifiques

La logistique du froid : les défis d'un secteur en plein essor

09 octobre 2019

La logistique du froid traite des marchandises très sensibles, des produits pouvant être altérés si les conditions de stockage ne sont pas respectées, et être à l’origine d’ alertes sanitaires. C'est pourquoi, les défis de ce domaine coexistent avec ceux de la logistique 4.0. Dans notre article, nous passerons en revue les principaux challenges que doivent affronter les responsables logistiques de ce secteur:

Quelles sont les clés d’une logistique du froid plus efficace ?

Voici quelques-unes des tendances qui transforment petit à petit le mode de fonctionnement des entreprises de la logistique du froid :

1. L’optimisation de l’énergie lors de la conception des entrepôts et des points de vente

La maîtrise des coûts logistiques et de transport est un objectif que partagent toutes les Supply Chains. En revanche, la logistique du froid implique de travailler avec un environnement à température contrôlée pour respecter la chaîne du froid, et suppose donc un investissement plus important (au niveau de l’entrepôt, des véhicules industriels et des points de vente).

Pour concevoir un entrepôt frigorifique, il est nécessaire de commencer par réorganiser l’espace afin d’éviter que la consommation d'énergie ne monte en flèche. De ce fait, de nombreuses entreprises choisissent d’installer des solutions de stockage par accumulation (et ce, notamment si elles travaillent avec beaucoup de palettes et peu de références), de construire un bâtiment autoportant (la hauteur prime pour ces sociétés), et l’utilisation de matériaux isolants lors de la phase de construction de l'entrepôt pour éviter les pertes de température.

2. Un contrôle rigoureux des processus de la logistique du froid : température, traçabilité des produits et mouvements de stock

Les marchandises périssables passent par des points critiques tout au long de la Supply Chain pouvant rompre la chaîne du froid ; comment prévenir ce risque ?

  • Contrôlez votre température en permanence : la réduction des délais de livraison et l'évolution de la logistique avec la stratégie omnicanale font également partie des contraintes du secteur du froid, il est donc primordial de maîtriser les conditions de stockage et de transport des marchandises. C'est pourquoi, nous utilisons des capteurs spécialisés, qui collectent et transmettent toutes ces données aux logiciels informatiques correspondants.
  • Maîtrisez rigoureusement la traçabilité de vos produits : la technologie RFID est de plus en plus répandue dans la logistique du froid car elle permet d'identier les marchandises automatiquement. Ces étiquettes RFID contiennent des informations essentielles sur le produit (lot de fabrication, date de péremption, caractéristiques, etc.) et communiquent avec les différents logiciels sans contact direct.
  • Gérez minutieusement vos processus : une mauvaise gestion des stocks dans la logistique du froid augmente le risque que les marchandises soient endommagées. C’est pour cela qu’il est primordial d’appliquer et de respecter les méthodes LIFO/FIFO à la lettre, depuis l’usine jusqu’au consommateur. Les logiciels informatiques ont grandement simplifié le traitement des quantités d'informations colossales ; le logiciel WMS est devenu un excellent outil de gestion des stocks pour les entrepôts.
Les rayonnages mobiles sont très utilisés dans les entrepôts qui appliquent la logistique du froid.
Les rayonnages mobiles sont très utilisés dans les entrepôts qui appliquent la logistique du froid.

3. Des opérations extrêmement rapides grâce à l’automatisation

L'utilisation de solutions automatisées dans les entrepôts à température contrôlée a considérablement amélioré la souplesse et la sécurité de la manutention des produits périssables. En plus des transstockeurs à palettes et des convoyeurs à palettes polyvalents s'ajoutent les solutions suivantes :

  • Le Pallet Shuttle : lorsque cette navette motorisée est accompagnée de solutions de stockage par accumulation, elle permet d’accélérer les opérations de réapprovisionnement des stocks et d'expédition des marchandises tout en limitant les mouvements des opérateurs.
  • Les rayonnages mobiles : ces derniers sont principalement utilisés dans les chambres de congélation destinées aux références à faible et moyenne rotation, dont nous n’avons pas souvent besoin. Ils permettent de comprimer l'entrepôt, de maximiser la capacité de stockage et de réduire les coûts.
  • Le voice picking : il facilite la gestion du picking dans les entrepôts frigorifiques où les gants peuvent ralentir la manipulation des appareils de lecture et de scannage.

4. La sensibilisation et la formation des professionnels afin qu’ils soient à la hauteur des exigences du secteur

Malgré les avancées technologiques et changements organisationnels, il reste un facteur à ne surtout pas négliger : les professionnels. La logistique du froid oblige les opérateurs à connaître l'intégralité des processus en détail et à faire extrêmement attention au bon respect de la chaîne du froid au niveau de leur poste de travail.

Notez que ce sont les talents 4.0 qui vous aideront à relever ce défi ; en effet, les nouvelles technologies obligent les travailleurs à acquérir de plus en plus de compétences liées au monde du numérique.

Contactez-nous dès maintenant si vous souhaitez améliorer la logistique du froid de votre entreprise. Nous disposons d’une riche expérience dans le domaine de la logistique du froid, ce qui nous a permis d’installer diverses solutions pour des entrepôts frigorifiques et réfrigérés, et de les aider à relever les défis qui persistent dans l'ensemble de la Supply Chain de ce secteur.