Les différents types de logistique classifient les processus par lesquels passe chaque produit.

Les différents types de logistique impliqués dans la Supply Chain

10 novembre 2020

Bien que l'on parle souvent de la logistique dans son ensemble, différents types de logistique doivent être distingués en fonction du stade auquel se trouvent les produits. Il faut donc définir la logistique comme l’ensemble des phases qui interviennent dans la fabrication d’un produit jusqu’à sa consommation par le client final.

Il faut tout d'abord différencier les opérations effectuées au sein de l’entrepôt (stockage, approvisionnement, etc.), que l’on appelle logistique interne ou intralogistique, et les opérations qui se déroulent à l'extérieur de l'entrepôt (transport, livraison de la commande, etc.), la logistique externe.

Mais au-delà de cette division initiale, nous pouvons également différencier quatre types de logistique de base qui font partie de la Supply Chain. Celle des achats, celle de la production, celle de la distribution et tout ce qui concerne le service après-vente. Chacune d’entre elles est détaillée dans cet article.

La logistique des achats 

La logistique des achats est la gestion des approvisionnements nécessaires à la vente et à la fabrication des produits finis, des produits semi-finis et des matières premières.

Il existe trois méthodes de gestion des approvisionnements dans une entreprise :   

  • Just-in-time : la marchandise requise est livrée au moment où elle est nécessaire pour terminer le processus de production, et non avant. De cette façon, vous évitez d'avoir à la stocker.
  • Synchrone à la production : l’approvisionnement est planifié afin d’anticiper les besoins de production. De cette façon, on sait à l'avance le moment et la quantité de marchandises qui sera réceptionnées et si son stockage sera temporaire.
  • Stock de sécurité : il correspond au niveau de stock supplémentaire détenu par un entrepôt pour faire face aux aléas liés à des modifications de la demande ou à des retards de livraison des fournisseurs. 

Pour avoir une logistique des achats efficace, il est essentiel de prendre en compte une série de variables, parmi lesquelles se distinguent les suivantes : la sélection des fournisseurs, les quantités de stock précises et la fréquence d'approvisionnement, le modèle de gestion du stock utilisé, ainsi que l'unité ou les unités de charge qui seront utilisées pour le stockage, le transport et la manutention de la marchandise.

La logistique de production 

La logistique de production ou logistique industrielle couvre et optimise tous les processus logistiques qui ont lieu de l’achat des matières premières à la fabrication du produit.

Voici les deux systèmes de fabrication les plus courants : 

  • La fabrication pour le stock ou système push : les produits sont fabriqués à l'avance, puis stockés dans l'entrepôt. Le département commercial vend uniquement le stock disponible.
  • La fabrication sur commande ou système pull : Le produit est fabriqué une fois que la commande du client est validée.  

La fonction principale de la logistique de production est de réduire le lead time de production, c'est-à-dire le temps passé entre la génération d'une commande et l'obtention du produit fini.

La logistique de production réduit le lead time de fabrication d'un produit
La logistique de production réduit le lead time de fabrication d'un produit

La logistique de distribution

La logistique de distribution, également appelée logistique de transport vise à assurer l’acheminement rapide et efficace d’un produit ou un bien jusqu’au client. Il est inutile d’avoir un produit attrayant, fonctionnel et à un bon prix s’il ne parvient pas au destinataire dans les délais, la forme et les quantités convenues. 

La logistique de distribution peut être :

  • Directe : le fabricant se charge de distribuer directement le produit aux consommateurs finaux.
  • Indirecte : le produit ne va pas au client final mais aux grossistes ou aux détaillants (qui se chargent de la vente au consommateur final).

La logistique de distribution intervient juste après la production du produit, elle nécessite donc de prévoir le transport, le stockage, la préparation de commande et la livraison au client.

La logistique de distribution garantit l'acheminement du produit jusqu'au destinataire
La logistique de distribution garantit l'acheminement du produit jusqu'au destinataire

La logistique inverse

La logistique inverse désigne l’ensemble des mesures et des processus destinés à la gestion des remboursements et des retours des produits. Dans la logistique inverse on distingue :

  • La logistique des retours : elle est la plus courante et celle qui a le plus progressé grâce au e-commerce. Elle permet notamment de traiter les commandes retournées aux centres de distribution. 
  • La logistique des déchets : elle concerne le recyclage, le traitement ou la valorisation des déchets afin d'en tirer profit ou, de les éliminer pour éviter de nuire à l'environnement. 

Une logistique inverse performante requiert les mêmes activités que celles que l’on retrouve dans n’importe quelle opération logistique. Cependant, la principale différence est qu’elle nécessite une planification adéquate pour éviter que la logistique inverse n'interfère avec d'autres opérations. 

Les différentes stratégies logistiques

On confond souvent les quatre types de phases logistiques avec les différentes pratiques adoptées par une entreprise pour mettre en place sa stratégie globale. Nous pouvons parler des stratégies logistiques suivantes :

La logistique environnementale. Aussi appelée logistique verte ou logistique durable, la logistique environnementale garantit la réalisation d'activités durables et la réduction de l'impact sur l'environnement. 

La logistique intégrée. La logistique intégrée coordonne toutes les activités et les départements d’une entreprise pour optimiser la livraison des commandes.

La logistique omnicanale. Elle renvoie aux pratiques que l'entreprise met en place pour adapter son entrepôt aux nouveaux besoins des consommateurs en ligne (le fait qu'un produit peut être acheté en ligne et retourné dans un magasin physique, par exemple). En logistique omnicanale, on traite un plus grand volume de commandes par jour mais avec de plus petites quantités et des délais restreints. 

La logistique 4.0. Il s'agit de l'engagement à automatiser et à digitaliser toutes les opérations logistiques. Le concept de logistique 4.0 n’inclut pas seulement les systèmes de stockage automatiques mais encourage également la gestion robotisée des entrepôts par l'interconnexion, la digitalisation des informations et l'utilisation d'applications de cloud computing, en français « informatique en nuage ».

Afin de définir la stratégie ou les stratégies logistiques à adopter pour atteindre certains objectifs, il est essentiel d'avoir une planification logistique bien structurée et acceptée par toutes les parties impliquées. 

La logistique environnementale favorise une logistique respectueuse de l’environnement
La logistique environnementale favorise une logistique respectueuse de l’environnement

Pour une logistique efficace

Bien connaître les différents types de logistique et de stratégies logistiques qui nous aiderons à nous adapter aux nouvelles tendances résultant des changements sociaux et des progrès technologiques. L’omnicanalité, les livraisons en 24 heures ou l’essor du e-commerce sont quelques-uns des défis auxquels les différents types de logistique doivent faire face pour répondre aux objectifs de chaque entreprise. 

Depuis des dizaines d’années, Mecalux propose des solutions de stockage complètes et adaptées à tout type de logistique, des systèmes de stockage traditionnels et automatiques aux outils de gestion d'entrepôt tels qu’Easy WMS. Il n'est jamais trop tard pour optimiser votre logistique, contactez-nous, nos experts vous conseillerons et vous accompagnerons pour améliorer les performances de votre entrepôt.