La préparation de commandes e-commerce est l'une des principales opérations d'un entrepôt gérant des ventes en ligne

Préparation des commandes e-commerce : défis et solutions

22 décembre 2021

La préparation des commandes e-commerce pose un défi logistique pour les entreprises utilisant des canaux de vente en ligne. Les tendances de consommation telles que l’omnicanalité ou l’essor du q-commerce ont motivé les responsables logistiques à digitaliser les processus pour garantir une efficacité et une productivité maximales.

La consolidation du e-commerce a multiplié la complexité du service logistique en raison des différents canaux d’interaction entreprise-utilisateur (c’est-à-dire l’omnicanalité). Cette tendance de consommation a également augmenté les coûts d’expédition (dernier kilomètre logistique) et les coûts dérivés des retours gratuits. L’e-logistique nécessite une parfaite coordination entre le service commercial et l’entrepôt, à travers la synchronisation du catalogue des différents points de vente en ligne avec le stock physique. Tout écart à ce stade peut entraîner des ruptures de stock affectant la réputation de l’entreprise.

Qu’est-ce que la préparation de commandes e-commerce ?

La préparation des commandes e-commerce est l’étape logistique qui regroupe toutes les actions ayant lieu dans l’entrepôt à partir du moment où une commande en ligne est passée jusqu’au transfert de cette dernière à la zone d’expédition. Cette étape comprend des processus tels que le contrôle des stocks, le picking des produits pour chaque commande ou leur emballage.

La préparation des commandes est l’activité la plus couteuse dans tout entrepôt e-commerce. La priorité pour ce type d’installation est donc la rapidité, notamment lorsqu’il s’agit d’expédier toutes les commandes dans les plus brefs délais.

La gestion des stocks est l’une des opérations les plus complexes, elle est d’ailleurs essentielle à la préparation des commandes e-commerce. Ces dernières années, le bac est devenu, comme la palette, une unité de charge courante, en particulier dans les entrepôts e-commerce. Par conséquent, les entreprises ont dû s’équiper de systèmes de stockage spécifiques à chaque unité de charge. S’ajoute à cela l’arrivée des commandes multi-référence, qui viennent complexifier davantage les opérations de picking.

Pour être en mesure d’expédier rapidement autant de commandes hétérogènes, une parfaite organisation des marchandises et des tâches d’approvisionnement est primordiale. Connaître le statut détaillé des marchandises permet une expédition à temps tout en évitant les retards et les interruptions dans la préparation des commandes. Il est également souhaitable d’assurer une répartition efficace du travail entre les opérateurs, afin que chacun puisse se concentrer sur la finalisation d’un maximum de commandes.

Les terminaux mobiles radiofréquence multiplient l’efficacité des opérateurs lors de la préparation de commandes e-commerce
Les terminaux mobiles radiofréquence multiplient l’efficacité des opérateurs lors de la préparation de commandes e-commerce

Les défis de la préparation des commandes e-commerce

Le e-commerce a transformé les centres logistiques, de sorte que l’agencement (ou layout) d’un entrepôt orienté vers la vente en ligne est généralement différent de celui d’un entrepôt traditionnel. Les caractéristiques intrinsèques de la logistique e-commerce forcent ainsi à repenser l’entrepôt traditionnel afin de le rendre performant quant aux nouvelles opérations. Voici les principaux défis auxquels est confrontée la préparation des commandes e-commerce :

Réduire les délais

Le e-commerce oblige les entreprises à accélérer les processus d’entrepôt pour répondre au délai standard d’expédition sous 24 heures (même si pour certains services logistiques les délais de livraison sont plus courts). La préparation des commandes doit être très dynamique, c’est pourquoi les déplacements des opérateurs doivent être optimisés pour qu’ils puissent être plus productifs. Le logiciel de gestion d’entrepôt joue un rôle clé à cet égard, car il permet de définir au préalable une stratégie de picking spécifique, en fonction des caractéristiques du produit et de l’entrepôt. Ce programme est également chargé de la répartition des produits dans les emplacements de stockage selon les règles et les critères établis par le responsable logistique.

Réduire les erreurs de picking

Pour garantir une préparation efficace des commandes e-commerce, il est essentiel de minimiser les erreurs. En effet, les retours sont devenus un casse-tête pour les entreprises opérant en ligne. Selon Deloitte , l’essor du e-commerce a augmenté, durant la dernière décennie, le taux de retour des commandes de 33 %. Le cabinet de conseil prévoit également des retours pour une valeur de 573 milliards de dollars en 2022, soit quatre fois les ventes de e-commerce en 2008.

Un logiciel de gestion d’entrepôt (WMS) tel qu’Easy WMS de Mecalux élimine jusqu’à 99 % des erreurs liées à la gestion manuelle des marchandises, puisqu’il guide les opérateurs tout au long du processus de préparation des commandes et définit la stratégie de picking la plus efficace en fonction de l’agencement de l’entrepôt et des caractéristiques du produit.

Tenir les stocks à jour et synchronisés

Le développement des canaux de vente et l’hétérogénéité des références stockées multiplient la complexité des opérations logistiques telles que le picking. Pour avoir un contrôle des stocks en temps réel, il est nécessaire de remplacer les processus manuels par un logiciel de gestion d’entrepôt capable de gérer le fonctionnement de l’installation dans son ensemble.

La mise en œuvre d’un WMS peut être complétée par des terminaux mobiles radiofréquence ou tout autre dispositif d’aide au picking permettant d’éliminer les pertes de marchandises et d’améliorer la productivité de l’opérateur lors de la préparation des commandes.

Empêcher la multiplication des SKU

Les particularités du e-commerce exigent une planification logistique où la rotation des références et la saisonnalité des produits sont analysées. Ainsi, il est possible de borner la multiplication des UGS, c’est-à-dire le processus d’ajout de nouvelles références sans étude préalable de la demande, ce qui complique la gestion de l’entrepôt et contribue à une hausse des erreurs de préparation des commandes e-commerce.

Optimiser des processus tels que le « packing » ou le « kitting »

Outre les opérations complexes, les entrepôts axés sur la vente en ligne doivent également adapter les processus d’emballage et d’expédition en fonction de la période de l’année. La personnalisation des colis ou des étiquettes des commandes associées à des dates spécifiques, telles que le Black Friday, la Saint-Valentin ou le Cyber Monday, par exemple, est très courante. Les entrepôts e-commerce ont intégré cette tendance, c’est pourquoi ils disposent de zones de travail spécifiques réservées à la personnalisation des produits ou commandes selon les exigences du client.

Gérer efficacement le dernier kilomètre

À tout cela s’ajoutent les coûts associés au dernier kilomètre. Cette étape logistique nécessite une parfaite organisation afin d’éviter les surcoûts susceptibles de mettre en danger la compétitivité de l’entreprise. Pour y parvenir, il est essentiel de disposer d’outils permettant de fluidifier la communication entre l’entrepôt et les différents transporteurs. C’est la mission du module avancé de Easy WMS Préparation et gestion des expéditions multi-transporteurs, qui assure un contrôle total du processus d’expédition des marchandises.

Les convoyeurs pour bacs sont une solution courante pour accélérer la préparation des commandes dans les entrepôts e-commerce
Les convoyeurs pour bacs sont une solution courante pour accélérer la préparation des commandes dans les entrepôts e-commerce

Les solutions de stockage pour les commandes e-commerce

Pour maximiser les performances des opérations de préparation de commandes e-commerce, les entreprises doivent optimiser leurs ressources. Comment y parvenir ? En misant sur des stratégies de planification logistique allant de l’ouverture de nouvelles installations pour la préparation et l’expédition des commandes (les centres de micro-fulfillment ou les dark stores) à la mise en œuvre de stratégies de picking telles que le batch-picking ou le pick-to-box, dans le but de minimiser les coûts et de tirer le meilleur parti des déplacements des opérateurs.

Il existe de nombreuses solutions de stockage pour augmenter l’efficacité dans la préparation des commandes e-commerce. Voici les principales :

Les systèmes de stockage à gestion manuelle

Les entreprises optent pour des solutions adaptées aux unités de charge les plus courantes dans le e-commerce, telles que les bacs ou les plateaux. C’est le cas, du magasin e-commerce français Deguisetoi.fr, par exemple, qui a opté pour des rayonnages dynamiques pour picking Mecalux pour accélérer le picking et optimiser l’espace de stockage de 30 %. Les entrepôts axés sur les ventes en ligne ont aussi recours à des solutions telles que les mezzanines industrielles qui multiplient la surface utile et augmentent ainsi la capacité de stockage.

Les systèmes de convoyage pour bacs

Une autre solution fréquente est de remplacer les équipements de manutention manuels par des convoyeurs pour bacs permettant d’accélérer le flux des marchandises dans l’entrepôt. Un approvisionnement continu en stock de la zone de préparation des commandes est ainsi garanti. Le magasin de mode en ligne Espace des Marques a équipé son entrepôt en France d’un circuit de convoyeurs pour bacs installé par Mecalux qui, selon le responsable du développement, Vincent Beaufreton, « relie les différents niveaux de l’installation et accélère le transfert des marchandises ».

Les dispositifs d’aide au picking

La préparation des commandes peut également être optimisée par des solutions d’aide au picking telles que le pick-to-light ou le voice picking. Ces dernières augmentent la productivité et bornent la marge d’erreur lors du ramassage des produits. Aghasa Turis, distributeur e-commerce de quincaillerie, s’est équipé de dispositifs pick-to-light et put-to-light dans son entrepôt en Espagne pour simplifier et dynamiser le travail des opérateurs. « Grâce au systèmes pick et put-to-light, nous avons augmenté la vitesse de picking de 15 % », indique Darío Alonso, président de l’entreprise.

Un logiciel spécialisé

 La digitalisation des processus logistiques évite les erreurs dérivées de la gestion manuelle de l’entrepôt. Un WMS comme Easy WMS de Mecalux comprend de multiples fonctionnalités avancées orientées vers les ventes en ligne. Intégration Marketplace & Plateforme E-commerce, par exemple, synchronise le catalogue en ligne de l’entreprise avec le stock physique de l’installation pour éliminer les erreurs ; WMS pour e-commerce est un module spécifique pour adapter les opérations de l’entrepôt au commerce en ligne ; Supply Chain Analytics, quant à lui, permet au responsable logistique de surveiller différents KPI logistiques afin d’évaluer les performances réelles de l’entrepôt. Le e-commerce spécialisé dans les figurines de collection Global Freaks a fait confiance aux modules Intégration Marketplace & Plateforme E-commerce, WMS pour e-commerce et Préparation et gestion des expéditions multi-transporteurs d’Easy WMS pour faire face à ses perspectives de croissance. L’entreprise a ainsi triplé sa capacité de préparation de commandes.

L’automatisation du picking

La préparation des commandes peut être automatisée en équipant l’entrepôt e-commerce de solutions robotisées telles que les transstockeurs pour bacs (miniload), qui accélèrent le stockage et l’extraction des marchandises. Ce système peut être complété par des convoyeurs pour bacs pour dynamiser le flux des marchandises vers les postes de préparation des commandes. Le fabricant d’outils SAM Outillage a équipé son centre logistique en France d’un magasin automatique pour bacs. La robotisation a amélioré les performances des opérations, augmentant la productivité de 25 %. Candice Aubert, responsable logistique, l’explique : « Avant la rénovation de notre centre, les opérateurs parcouraient 10 à 12 km par jour dans l’entrepôt pour retrouver les références dont ils avaient besoin. Avec le magasin automatique pour bacs, les marchandises sont transférées automatiquement aux postes de préparation des commandes ».

La préparation des commandes e-commerce exige de la performance

Les e-commerces doivent adapter leur logistique aux tendances de consommation consolidées sur le marché, mais aussi aux particularités et aux normes du commerce électronique. La solution pour rester compétitif dans le secteur de la vente en ligne est d’équiper son entrepôt de systèmes de stockage conventionnels comme automatisés, dans le but de multiplier l’efficacité de la préparation de commandes, mais surtout de limiter le nombre d’erreurs de picking.

Aussi, la mise en œuvre d’un logiciel de gestion d’entrepôt tel qu’Easy WMS, capable d’éliminer jusqu’à 99 % d’erreurs dans la préparation manuel des commandes, est un atout.

Vous souhaitez profiter au maximum des avantages du e-commerce et multiplier les performances de votre entrepôt ? N’hésitez pas à nous contacter, un de nos experts vous accompagnera pour trouver la meilleure solution pour votre entreprise.