Les engins d'entrepôt sont utilisés pour les mouvements internes de marchandises

Quels engins de manutention pour les opérations dans votre entrepôt ?

24 novembre 2021

Les engins de manutention d’entrepôt sont des équipements indispensables à toute installation logistique car ils permettent le déplacement interne des marchandises, par exemple, des quais de chargement à la zone de stockage, ou des zones de production aux postes de picking.

Les équipements de stockage sont divisés en deux grands groupes selon s’ils sont manuels (transpalettes, chariots élévateurs, chariots préparateur de commande, etc.) ou automatiques (convoyeurs, systèmes monorails, transstockeurs, etc.).

Les différents types d’engins de manutention peuvent être regroupés selon le processus ou l’opération qu’elles réalisent :

Les engins de manutention en entrepôt pour le chargement et le déchargement dans la zone des quais

Pour réaliser la réception et l’expédition de la marchandise au niveau des quais de chargement, les engins d’entrepôt suivants sont généralement utilisés :

  • Transpalettes et gerbeurs. Le transpalette est l’engin de manutention le plus utilisé et le plus polyvalent. Disponible en version manuelle ou électrique, il est réservé au déplacement des marchandises, puisqu’il ne fonctionne qu’au niveau du sol. Le gerbeur quant à lui, peut soulever des marchandises palettisées à une hauteur de plusieurs mètres (jusqu’à 12 mètres), facilitant ainsi le chargement et le déchargement des camions.
  • Chariot à contrepoids. Les chariots à contrepoids sont idéaux pour le chargement et le déchargement des camions grâce à leurs fourches à l’avant. La principale différence par rapport aux transpalettes et aux gerbeurs est qu’ils se déplacent plus rapidement, qu’ils peuvent travailler à l’intérieur et à l’extérieur de l’entrepôt et leur fonctionnement est basé sur le principe du levier, en raison du lourd contrepoids situé à l’arrière.
  • ATLS (Automatic Truck Loading Systems). Système de chargement et de déchargement automatique de camions avec lequel les palettes sont chargées et déchargées automatiquement et ne nécessitant que peu d’intervention des opérateurs.

Les quais de chargement sont le point d’entrée à l’installation logistique, il est donc essentiel de choisir le bon équipement.

Le gerbeur est l’un des engins les plus utilisés dans les entrepôts
Le gerbeur est l’un des engins les plus utilisés dans les entrepôts

Engins utilisés dans l’entrepôt pour le dépôt et l’extraction des unités de charge

Voyons quels sont les engins habituellement utilisés dans les opérations de mise en stock et de retrait des marchandises des rayonnages :

  • Chariots élévateurs. Ils existent différents types d'engins de manutention pouvant être utilisés pour stocker et extraire des marchandises des rayonnages, en plus des chariots à contrepoids. Les chariots élévateurs à mât rétractable ─ les engins les plus utilisés en entrepôt ─ peuvent soulever la charge à plus de 10 mètres. Les chariots à mât rétractable à chargement latéral ont un système qui permet aux roues de pivoter à 90°. Cela leur permet d’effectuer des mouvements latéraux et frontaux, ce qui est particulièrement adapté pour manipuler des profilés ou des tubes et travailler dans des rayonnages cantilever. Enfin, les chariots élévateurs tridirectionnels opèrent dans des allées étroites (entre 1,5 et 1,8 mètre) et peuvent atteindre des hauteurs de levage de charge supérieures à 14 mètres.
  • Transstockeur pour palettes et transstockeur tridirectionnel. Il s’agit d’un engin de manutention entièrement automatisé, guidé par un système de pilotage des activités en entrepôt (WCS) qui transporte et stocke la marchandise aux différents emplacements du rayonnage. Il existe plusieurs modèles de transstockeurs en fonction du modèle de mât ou de fourches. Les transstockeurs pour palettes peuvent élever la marchandise à plus de 40 mètres de hauteur. Le transstockeur tridirectionnel est capable de saisir et de déposer les palettes sur les rayonnages dans trois positions grâce à sa tête rotative : une position frontale et deux positions latérales. De même, il ne nécessite pas de châssis supérieur (c’est-à-dire que le transstockeur n’a pas de fixation supérieure).
  • Pallet Shuttle. C’est un système comprenant une navette automatique qui se déplace à l’intérieur du canal de stockage pour charger et décharger les palettes dans des rayonnages compacts. Le système Pallet Shuttle, capable d’opérer dans des canaux pouvant atteindre 40 m de profondeur existe en deux versions : semi-automatique ou automatique. Si dans le modèle semi-automatique, l’opérateur est chargé de placer la navette dans le canal souhaité, avec le Pallet Shuttle automatique, c’est un transstockeur qui réalise l’opération.
  • Miniload. Les transstockeurs pour bacs, aussi appelé miniload, sont des engins qui automatisent l’introduction et l’extraction des bacs des rayonnages, ainsi les tâches de stockage sont plus rapides et sécurisées. Au-delà de l’optimisation de l’espace, ce système répond au critère du « produit vers l’homme » pour la préparation de commandes, c’est-à-dire que la marchandise est automatiquement acheminée jusqu’à l’opérateur.

Il n’existe pas de chariot élévateur ou de transstockeur adapté à toutes les opérations. En général, lorsque le flux de marchandises est faible, une ou plusieurs machines manuelles suffisent. En revanche, lorsque le volume d’activité est plus élevé, qu’un flux continu et sécurisé est requis, il est recommandé d’opter pour des engins de manutention automatique.

Les transstockeurs sont des engins d’entrepôt qui déposent et extraient automatiquement les marchandises des rayonnages
Les transstockeurs sont des engins d’entrepôt qui déposent et extraient automatiquement les marchandises des rayonnages

Engins d’entrepôt pour le transport de marchandises

Les engins utilisés dans un entrepôt pour déplacer des charges d’un point à un autre sont les suivants :

  • Chariots élévateurs. Tout type de chariot élévateur peut être utilisé temporairement pour transporter des marchandises d’un point à un autre. Le plus commun est le chariot élévateur à contrepoids car c’est le plus rapide.
  • Convoyeurs. Les convoyeurs se composent d’une rangée de rouleaux qui supportent la charge et l’entraînent le long d’un circuit. Le système possède des moteurs électriques qui déplacent les unités de charge de manière contrôlée et sûre. Les convoyeurs à rouleaux fonctionnent grâce au logiciel de pilotage des activités en entrepôt (WCS), en charge de l’exécution des mouvements et du suivi des ordres donnés par le WMS.
  • Convoyeurs aériens à chaînes. Système utilisé principalement pour le transport de vêtements sur cintres. C’est un circuit aérien avec des chaînes en mouvement continu. Différents supports suspendus aux chaînes permettent de transporter de nombreux produits (bacs, vêtements suspendus, composants, etc.).
  • Balancelles automotrices. Système de transport discontinu composé de navettes automatisées actionnées par un moteur électrique. Les balancelles automotrices (système monorail) se déplacent le long d’un rail qui peut être soit suspendu au plafond dans le cas des balancelles automotrices aériennes, ou bien fixé au sol de l’entrepôt.
  • Élévateurs de palettes. Également connus sous le nom de convoyeurs verticaux, ce sont des engins d’entrepôt intégrés à un circuit de convoyeurs afin de monter une palette sur plusieurs mètres (par exemple, vers un autre étage de l’entrepôt). Avec les élévateurs de palettes, il est possible d’accéder à plusieurs étages, d’une hauteur minimale de 5 mètres et une hauteur maximale de 40 mètres.
  • Pont roulant. Système de transport et de levage composé d’une ou deux poutres équipées d’un moteur de translation. Ces machines d’entrepôt sont parfaites pour le transport de charges volumineuses ou de profilés.
  • AGV / LGV / AMR. Les véhicules AGV sont des engins d’entrepôt qui se déplacent de façon autonome en suivant un chemin tracé ou programmé à l’avance. Deux systèmes sont utilisés pour son guidage : le système de filoguidage (AGV) ou le système laser guidé (LGV). Contrairement aux AGV, les robots mobiles autonomes (AMR) se déplacent et travaillent sans itinéraires prédéterminés, adaptant leur itinéraire en fonction des informations reçues en temps réel.

Ces engins dynamisent le flux de marchandises dans un entrepôt, en garantissant une sécurité maximale dans le transport et la manutention des charges.

Les convoyeurs sont des engins d’entrepôt qui déplacent les unités de charge de manière contrôlée et sûre
Les convoyeurs sont des engins d’entrepôt qui déplacent les unités de charge de manière contrôlée et sûre

Engins d’entrepôt pour la préparation de commande

Les coûts dédiés à la préparation des commandes représentent un pourcentage élevé du total des coûts d’exploitation d’un entrepôt. Réduire leur impact peut assurer la réussite d’une entreprise et le choix des engins de manutention de l’entrepôt joue un rôle majeur à cet égard :

  • Chariots préparateurs de commandes. Les chariots préparateurs de commandes sont une évolution des transpalettes et des gerbeurs motorisés. Ils sont spécialement adaptés pour faciliter le picking dans des rayonnages manuels, puisque l’opérateur accède aux commandes de la machine d’un côté et à la palette ou à la charge de l’autre, accélérant ainsi la manutention. 
  • Chariots de picking. Utilisés pour le transport de bacs, en complément des chariots préparateurs de commandes, ou lors du picking selon la méthode pick-to-cart. Les chariots de picking sont recommandés lorsque les produits stockés sont petits et facilement transportables.
  • Convoyeurs. Les convoyeurs pour bacs et les convoyeurs pour palettes facilitent la préparation des commandes de type goods-to-person, car ils rapprochent les marchandises des postes de picking en les acheminant directement aux postes de préparation des commandes. Par conséquent, les commandes sont préparées plus rapidement.
  • Bras robotiques industriels. Ils aident les opérateurs à manipuler des charges lourdes. Ces robots ressemblent à un bras humain, ayant des composants leur permettant d’effectuer des rotations et des translations. Les bras robotiques industriels ont donné une nouvelle impulsion à la technique de pick and place pour la préparation des commandes.

En conclusion, les engins d’entrepôt accélèrent les opérations de préparation de commandes, facilitent le travail des opérateurs et réduisent les erreurs.

Les convoyeurs rapprochent les marchandises des postes de picking
Les convoyeurs rapprochent les marchandises des postes de picking

Choisissez l’engin le plus adapté à votre entrepôt

Il existe un large éventail d’engins d’entrepôt, leur choix est décisif pour garantir une efficacité logistique maximale. Cette décision dépend de plusieurs facteurs, bien que trois se démarquent : la configuration ou layout de l’entrepôt, les flux logistiques et le type de marchandise traitée.

Chez Mecalux, nous sommes spécialisés dans les solutions logistiques personnalisées, la conception et la mise en service d’entrepôts dans lesquels coexistent des engins à pilotage manuel et automatique. N’hésitez pas à nous contacter. Nos experts vous aideront pour choisir la solution adaptée pour optimiser votre logistique.